Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Crédit Agricole SA    ACA   FR0000045072

CRÉDIT AGRICOLE SA

(ACA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'UE accuse HSBC, JPMorgan et CASA de manipulation

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
20/05/2014 | 15:05
JPMORGAN, CRÉDIT AGRICOLE ET HSBC ACCUSÉS DE MANIPULATION DE TAUX

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence ont formellement accusé mardi HSBC, JPMorgan et Crédit agricole S.A. d'avoir manipulé les cours de produits dérivés financiers libellés en euros, exposant de fait les trois groupes bancaires à des amendes.

"La Commission soupçonne ces trois banques d'avoir participé à un mécanisme de collusion ayant pour but de fausser l’évolution normale de composantes du prix des produits dérivés de taux d'intérêt en euros", a déclaré la Commission européenne dans un communiqué.

L'exécutif européen envisage aussi d'impliquer prochainement dans ce dossier le courtier ICAP, soupçonné de manipulations de produits financiers libellés en yens.

Les autorités européennes et américaines ont à ce jour infligé des amendes d'un montant total d'environ 4,4 milliards d'euros à dix banques et sociétés de courtage pour manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor. Seize individus ont parallèlement été inculpés de fraude dans ce dossier.

HSBC, JPMorgan, Crédit agricole et ICAP, qui ont refusé en décembre dernier de conclure un accord de règlement amiable, sont susceptibles de se voir infliger une amende pouvant représenter jusqu'à 10% de leur produit net bancaire si elles sont reconnues coupables de violation des règles des concurrence de l'Union européenne.

"La commission vient d'annoncer l'envoi d'une communication de griefs, nous allons l'étudier dès que nous l'aurons reçue", a déclaré un porte-parole de Crédit agricole S.A. dans un message électronique.

JPMorgan a déclaré que les accusations étaient infondées et qu'elle avait l'intention de se défendre. HSBC a dit qu'elle se défendrait avec vigueur et ICAP n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

L'envoi d'un communiqué de griefs, qui expose formellement les faits reprochés par la Commission à la société concernée, ne préjuge pas de l'issue des investigations, a rappelé la CE.

L'ENQUÊTE CONTINUE SUR LE MARCHÉ DES CHANGES

En décembre, Bruxelles avait infligé des amendes d'un montant total de 1,712 milliard d'euros à six banques, parmi lesquelles Deutsche Bank, Citigroup et Royal Bank of Scotland (RBS), pour entente illicite sur les taux d'intérêt.

Quatre de ces banques, pour lesquelles les amendes atteignaient 1,04 milliard d'euros au total, ayant reconnu avoir participé à une entente, "la Commission a pu conclure une transaction avec elles et leur a accordé, en contrepartie, une réduction d'amende de 10%", explique la CE mardi.

"Au cours des prochains jours ou des prochaines semaines, nous publierons probablement un nouveau communiqué de griefs contre le courtier (ICAP)", a dit le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, lors d'une conférence de presse mardi.

Il a expliqué que les autorités n'avaient pas encore pris de décision sur la prochaine étape de leur enquête sur les soupçons d'entente et de manipulation concernant le marché des changes.

"Nous avons reçu beaucoup d'informations et nous étudions ces informations. Nous n'en sommes pas encore parvenus au stade où je pourrais annoncer les prochaines étapes du dossier", a-t-il dit.

Joaquin Almunia peut soit ouvrir une enquête formelle, soit négocier des accords amiables si un nombre suffisant des banques concernées choisit cette option. Dans ce second cas, il pourrait n'annoncer ses décisions qu'à la toute fin du processus.

Plus de 30 traders intervenant sur le marché des changes pour le compte de plusieurs des plus grandes banques du monde ont été mis en congé forcé, suspendus ou licenciés dans le début des enquêtes sur le marché des changes dans différents pays.

Ces enquêtes concernent en premier lieu les activités liés aux taux de change WM/Reuters, fixés quotidiennement à Londres pour, entre autres, l'euro, la livre sterling, le franc suisse et le yen.

Ces taux sont fixés par WM Company, une filiale de State Street, sur la base des données de Thomson Reuters et d'autres fournisseurs de données. Ils servent de référence pour des milliers de milliards de dollars de transactions, d'investissements et d'échanges dans le monde entier.

(avec Steve Slater et Clare Hutchison à Londres, Matthias Blamont et Maya Nikolaeva à Paris, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

par Foo Yun Chee

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC -0.08%172 Cours en différé.4.61%
CE HOLDINGS CO., LTD. 4.65%540 Cours en clôture.10.20%
CRÉDIT AGRICOLE SA -1.87%8.794 Cours en temps réel.-30.66%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.14%1.06429 Cours en différé.-2.16%
HSBC HOLDINGS PLC -2.46%398 Cours en différé.-30.96%
NI HOLDINGS, INC. 2.31%15.47 Cours en différé.-10.06%
SOFTBANK GROUP CORP. 2.42%5918 Cours en clôture.24.43%
THE ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP PLC -1.20%122.6 Cours en différé.-47.94%
THOMSON REUTERS CORPORATION 0.16%92 Cours en différé.-1.12%
US DOLLAR / JAPANESE YEN (USD/JPY) 0.19%107.537 Cours en différé.-1.02%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CRÉDIT AGRICOLE SA
06/07BOURSE DE PARIS : Paris insensible à l'évolution sanitaire
AW
06/07CRÉDIT AGRICOLE : gagne +3%, un analyste confirme son conseil
CF
06/07CREDIT AGRICOLE SA : Bilan semestriel du contrat de liquidite
GL
06/07BOURSE DE PARIS : Paris portée par l'optimisme
AW
06/07CRÉDIT AGRICOLE : Oddo BHF reste à 'achat', réduit sa cible
CF
03/07TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : 11 multinationales "unies" pour développer des projets
AW
03/07FINANCEMENT : Sofinco Partner et Lapeyre nouent un partenariat
PU
02/07BOURSE DE PARIS : Paris brille après l'emploi américain
AW
02/07LES BANQUES FRANÇAISES EN FORTE HAUS : le BCE clarifie son approche sur la conso..
AO
02/07Seize banques annoncent un système de paiement paneuropéen pour 2022
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CRÉDIT AGRICOLE SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 19 725 M 22 306 M -
Résultat net 2020 2 595 M 2 935 M -
Dette nette 2020 - - -
PER 2020 10,6x
Rendement 2020 3,21%
Capitalisation 25 826 M 29 205 M -
VE / CA 2019
Capi. / CA 2020 1,31x
Nbr Employés 72 524
Flottant 39,4%
Graphique CRÉDIT AGRICOLE SA
Durée : Période :
Crédit Agricole SA : Graphique analyse technique Crédit Agricole SA | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CRÉDIT AGRICOLE SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 10,23 €
Dernier Cours de Cloture 8,96 €
Ecart / Objectif Haut 91,7%
Ecart / Objectif Moyen 14,2%
Ecart / Objectif Bas -36,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Philippe Brassac Chief Executive Officer
Dominique Lefèbvre Chairman
Jérôme Grivet Chief Financial Officer & Deputy General Manager
Laurence Dors-Meary Independent Director
Caroline Catoire Independent Director
Secteur et Concurrence