Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  USA  >  DJ Industrial    DJI

Cours indicatifs Citigroup
DJ INDUSTRIAL (DJI)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésCommunautéHeatmapComposition 
Synthèse analysesAnalyses Zonebourse

Dow Jones : Un leader et une lanterne rouge surprenants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse à long terme du 03/10/2018 | 18:30

L’indice historique de Wall Street vient de battre son précédent record établi en janvier dernier. Cette dernière extension permet d’inscrire un chiffre jamais atteint à ce jour de 26 900 points. Le niveau stratosphérique des 30 000 points devient donc de plus en plus réaliste. 


L’indice, composé de trente valeurs, s’ouvre une nouvelle voie tel un alpiniste sur une verticale dépourvue d’itinéraire. Après déjà 19% de performances sur une année glissante dont 8.5% enregistrés sur 2018, le challenge se veut suprême.

Le reflux des inquiétudes liées au dossier commercial et une certaine euphorie au sujet de la croissance américaine poussent, par conséquent, les investisseurs à privilégier, une fois de plus, les actions américaines.

Au niveau des composantes, le palmarès affiche 2/3 de hausse pour 1/3 de baisse, la tendance ascendante n’est donc pas harmonisée. Sur le podium, soulignons l’inusable Microsoft qui gagne 35% à égalité avec Nike alors qu’Apple les suit dans un mouchoir de poche, avec une progression de 34%. Si le trio de tête avance à la même allure, les valorisations boursières stigmatisent des écarts plus manifestes. En effet, l’évaluation d’Apple se monte à 1 107 milliards de dollars, distançant la société fondée par Bill Gates quantifiée à 882 milliards de dollars.
Microsoft pulvérise son chiffre d’affaires lors de son année fiscale 2018 (exercice décalé au 30 juin) grâce à l’explosion de ses activités Cloud et au recensement de 135 millions d’utilisateurs pour la version pro Office 365.

A contrario, et c’est une vraie surprise, Goldman Sachs ferme la marche du peloton avec une baisse de 11.5% depuis le premier janvier. On aurait pu penser qu’avec les actions au zénith et une hausse graduelle des taux, la situation pouvait bénéficier à l’établissement financier. La faible volatilité bridant les opérations de négoce de taux, de matières premières et de devises a plutôt affecté les résultats.

Techniquement, en données hebdomadaires, l’indice vient de s’extraire de la ligne des 26 620 points, validant de manière récurrente la puissance d’un courant acheteur qui s’exprime depuis plusieurs années. Naviguant désormais sur des territoires inconnus, il est difficile de cerner les objectifs de hausse. La barre symbolique des 28 000 points pourrait s’identifier comme une cible potentielle à moyen terme et celle des 30 000 points à long terme. Néanmoins, les indicateurs mettent en relief le niveau de survente sur pratiquement toutes les échelles de temps, mais c’est le cas depuis bien longtemps. Il conviendra de surveiller un retournement graphique sous 25 000 points (MM50 semaines), soit une marge importante, avant de basculer dans un marché majoritairement vendeur.

DJ Industrial : Dow Jones : Un leader et une lanterne rouge surprenants

Patrick Rejaunier
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique DJ INDUSTRIAL
Durée : Période : Jour
DJ Industrial : Graphique analyse technique DJ Industrial | Zone bourse
Durée : Période : Semaine
DJ Industrial : Graphique analyse technique DJ Industrial | Zone bourse