Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  USA  >  DJ Industrial    DJI

DJ INDUSTRIAL (DJI)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésCommunautéHeatmapComposition 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsActualités des composants de l'indice

Etats-Unis: la Fed salue une économie "solide" en relevant ses taux d'intérêt

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/06/2018 | 22:17

Washington (awp/afp) - La Banque centrale américaine (Fed) a relevé mercredi ses taux d'intérêt pour la seconde fois de l'année et prévoit de le faire encore d'ici fin décembre pour parer à une surchauffe de l'économie américaine qui croît désormais à un rythme jugé "solide".

"L'économie va très bien et la plupart de ceux qui veulent du travail en trouvent", a résumé le président de la Fed Jerome Powell lors d'une conférence de presse.

La banque centrale s'est ainsi montrée plus optimiste dans ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2018.

Après cette hausse d'un quart de point de pourcentage du taux directeur (0,25%) qui était attendue par les marchés, les taux évoluent désormais dans la fourchette de 1,75% à 2%, selon le communiqué du Comité monétaire de la Fed (FOMC).

C'est la septième hausse depuis la sortie de la politique monétaire à taux zéro fin 2015 qui avait été adoptée pour soutenir la reprise après la crise financière.

Cette décision implique que le coût des crédits auto, immobiliers et autres emprunts accordés par les banques aux consommateurs va augmenter prochainement.

La Fed, qui continue de qualifier sa politique monétaire d'"accommodante", prévoit aussi deux autres resserrements supplémentaires d'ici la fin de l'année, soit un de plus par rapport à sa réunion de mars.

Le patron de la banque centrale a par ailleurs annoncé qu'il tiendrait, à partir de janvier, une conférence de presse après chaque réunion monétaire au lieu de tous les trois mois jusqu'à présent. "Tenir deux fois plus de conférences de presse ne veut rien dire sur le rythme de hausse des taux", a toutefois prévenu Jerome Powell.

Ces décisions qui montrent que la Fed est prête à être plus agressive sur les taux ont déplu à Wall Street qui a terminé dans le rouge. Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 0,47% à 25.201,20 points. "La Fed s'est montrée davantage dans le camp des +faucons+ qu'on ne s'y attendait", a affirmé Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics, faisant référence à ceux qui mettent la priorité sur la lutte contre l'inflation.

Par rapport à son dernier communiqué en mai, la Fed se montre encore plus optimiste sur la qualité de la croissance qui est passée de "modérée" à "solide". Elle note en outre que la consommation des ménages, locomotive de la première économie mondiale, s'est accélérée et que les investissements des entreprises continuent de croître "fortement".

Dans un communiqué raccourci, qui ne fait pas mention du stimulus budgétaire massif de l'administration Trump dopant l'activité, ni des tensions commerciales avec les partenaires commerciaux des Etats-Unis, la Fed prévoit une "expansion soutenue".

Interrogé sur l'impact négatif possible des tarifs douaniers appliqués par l'administration américaine dans le cadre de son bras de fer commercial avec ses partenaires, M. Powell est prudemment resté sur la réserve. Il a reconnu que dans les milieux d'affaires, les inquiétudes "montaient" et que certaines entreprises retardaient des décisions d'investissement. Mais il a assuré que l'impact sur la première économie mondiale n'était pour l'instant pas mesurable.

"Pour le moment, nous ne constatons pas ceci dans les données chiffrées. L'économie est très solide, nous ne voyons vraiment pas cela dans les chiffres", a-t-il insisté.

La Fed table désormais sur une croissance de 2,8% en 2018, soit 0,1 point de plus que prévu en mars mais anticipe toujours une croissance de 2,4% pour l'an prochain. S'agissant de l'inflation, l'institution prévoit une accélération à 2,1% cette année contre 1,9% estimé en mars. Et l'inflation devrait rester à ce niveau en 2019.

La Fed se montre également plus optimiste sur le front de l'emploi avec un taux de chômage à 3,6% cette année (-0,2 point comparé à sa précédente prévision) et à 3,5% en 2019 (-0,1).

- Période délicate -

Alors qu'elle tient sa promesse de normalisation graduelle des taux, la Fed entame une période délicate où elle doit prévenir l'inflation sans éteindre la croissance, tandis que de plus en plus d'économistes disent voir venir une récession à moyen terme.

"Nous pensons qu'il y a 30% de chances qu'intervienne une petite récession avant la fin de la décennie", estiment ainsi les analystes de Capital Economics. Ils craignent que la hausse des taux d'intérêts ne provoque un ralentissement dès l'année prochaine, une fois passé l'effet dopant des réductions d'impôts de l'administration Trump.

Pour l'instant, en relevant les taux d'intérêt, la Fed entend prévenir une remontée des prix qui risque d'accélérer du fait d'un taux de chômage spectaculairement bas.

Ce niveau faible de chômeurs devrait conduire les entreprises à augmenter les salaires, vecteurs de l'inflation, pour attirer ou retenir leurs employés.

La hausse des prix, selon l'indice PCE, a touché depuis mars en rythme annuel la cible de 2% convoitée par la Fed. L'autre mesure de l'inflation, le CPI, généralement un peu supérieur, a atteint en rythme annuel son plus haut niveau en six ans à 2,8%.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DJ INDUSTRIAL 1.76%25697.95 Cours en différé.2.15%
NASDAQ 100 2.37%7239.9251 Cours en différé.11.89%
NASDAQ COMP. 2.35%7608.1237 Cours en différé.8.60%
S&P 500 -0.59%2750.79 Cours en temps réel.3.50%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
19:11EUROPE : L'embellie se poursuit pour les Bourses européennes
AW
18:23Rebond des actions, la saison des résultats débute en fanfare
RE
17:02Wall Street : dans le vert après une vague de résultats
CF
16:04Wall Street ouvre en hausse, portée par des résultats de bonne tenue
AW
15:54BOURSE DE WALL STREET : Wall Street ouvre dans le vert, soutenue par les banques..
DJ
15:49BOURSE DE WALL STREET : Wall Street ouvre en nette hausse, les résultats salués
RE
14:48Wall Street : attendu en hausse après les banques d'affaires
CF
14:39BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
13:54BOURSE DE WALL STREET : Wall Street devrait encore monter, les résultats en sout..
RE
11:45TRACKINSIGHT : Dure semaine pour les actions et le pétrole
TI
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice DJ INDUSTRIAL
18:32Uber vise plus de 100 mrd USD de valorisation pour son entrée à Wall Street
AW
18:03Le rachat de l'indien Flipkart rogne les profits de Walmart
AW
17:25LA VALEUR DU JOUR À WALL STREET - GO : la banque d'investissement soutient les r..
AO
16:57WAL MART STORES : Walmart abaisse sa prévision, décélération du e-commerce en vu..
RE
16:57Goldman Sachs et Morgan Stanley en forme malgré le courtage
AW
15:01WAL MART STORES : WALMART abaisse ses prévisions de bénéfices
AO
14:59JOHNSON & JOHNSON : hausse du bénéfice et des ventes au 3e trimestre
AW
Plus d'actualités
Graphique DJ INDUSTRIAL
Durée : Période :
DJ Industrial : Graphique analyse technique DJ Industrial | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DJ INDUSTRIAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Palmarès DJ INDUSTRIAL
UNITEDHEALTH GROUP270.955 Cours en temps réel.4.11%
VISA141.61 Cours en temps réel.3.19%
NIKE77.175 Cours en temps réel.2.91%
INTEL CORPORATION45.815 Cours en temps réel.2.89%
MICROSOFT CORPORATION110.695 Cours en temps réel.2.88%
VERIZON COMMUNICATIONS53.465 Cours en temps réel.-0.25%
Heatmap :