Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Elior Group    ELIOR   FR0011950732

ELIOR GROUP

(ELIOR)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 06/08 17:35:05
4.776 EUR   -1.77%
27/07ELIOR : JPMorgan dévalorise
AO
23/07BOURSE DE PARIS : Paris repart de l'avant, inspirée par Wall Street
AW
23/07BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Elior Group : Résultats du 1er semestre de l'exercice fiscal 2019-2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/05/2020 | 07:31

Grâce à son agilité et à sa capacité d'innovation, Elior accélère son plan de transformation

Regulatory News:

Elior Group (Paris:ELIOR) (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732), un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie ses résultats du premier semestre de l’exercice fiscal 2019-2020 clos au 31 mars 2020.

Chiffres du premier semestre 2019-2020 :

  • Chiffre d’affaires de 2 459m€, soit une baisse de la croissance organique de 6,2 % par rapport au premier semestre de l’an dernier
  • Ebita ajusté à 52m€, à comparer à 122m€ au premier semestre de l’an dernier, dont 1m€ d’impact positif lié à l’application de la norme IFRS 16
  • Impact du COVID-19 estimé à 157m€ sur le chiffre d’affaires et à 70m€ sur l’Ebita ajusté
  • Jusqu’à l’apparition de l’épidémie COVID-19, Elior était en bonne voie pour délivrer ses objectifs annuels
  • Liquidité disponible de 917m€ au 31 mars 2020 et ratio d’endettement net à 2,5x contre un covenant de 4,5x
  • Covenant «holiday» obtenu : prochain test fin 2021, sur la base des résultats financiers au 30 septembre 2021

Elior accélère son plan de transformation :

  • Renforcement de la discipline de gestion de trésorerie pour minimiser sa consommation de cash
  • Réactif pour adapter en continu son organisation aux variations de chiffre d’affaires
  • Agile et proactif grâce à des atouts, des expertises et des solutions parfaitement adaptés aux nouvelles attentes de ses clients et de ses convives

Philippe Guillemot, directeur général d’Elior Group, a déclaré : « Je tiens à saluer l’engagement de nos équipes qui sont mobilisées aux côtés de nos clients depuis le début de cette crise, grâce à un dialogue constant. Elles l’ont été, dès le mois de mars, en appui aux personnels soignants et en accompagnement des entreprises dans la mise en œuvre de leur plan de continuité. Au cours du mois d’avril et début mai, elles ont mené un travail rigoureux de planification pour proposer des solutions sur mesure et évolutives, garantissant à nos collaborateurs, à nos clients et à nos convives un déconfinement en toute sécurité. Dans le cadre d’une reprise d’activité qui s’annonce très progressive dans les écoles et les entreprises, Elior est particulièrement attentif à calibrer son organisation et ses prestations de restauration ou de services pour préserver l’équilibre économique indispensable à la rentabilité de l’entreprise. Dans ce contexte inédit, tout en capitalisant sur son expertise en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire, le Groupe mise aussi sur l’agilité et l’innovation, notamment en accélérant sa transformation digitale. Impacté par la crise, Elior reste solide sur ses fondamentaux et fidèle à sa mission : gagner chaque jour la confiance de ses convives en leur garantissant une alimentation saine, équilibrée et respectueuse de l’environnement. Restaurateur responsable, Elior entend plus que jamais assurer la vocation sociale propre aux entreprises de restauration collective, qui sont un levier d’action publique efficace pour garantir à tous l’accès à des repas de qualité, qui soient produits dans les meilleures conditions de sécurité alimentaire et proposés à un coût modéré. »

Activité commerciale

Au cours du 1er semestre, des contrats significatifs ont été signés ou renouvelés en restauration collective et services, avec notamment :

  • en France, le siège social de Carrefour, l’Hôpital Saint Camille et le Syndicat Mixte de la cuisine centrale du Lézignanais (crèches, restaurants scolaires, C.F.A et portage de repas à domicile pour les personnes âgées) ;
  • en Italie, les musées du Vatican, Enel, la maison de retraite Cerino Zegna et Real ASCO Spa ;
  • aux États-Unis, l’initiative TRIO Community Meals pour l’association Christian Senior Services à San Antonio (Texas), le Woman’s Hospital à Baton Rouge (Louisiane), l’école Harmony Public Schools à Houston (Texas), plusieurs établissements pénitentiaires au Nouveau Mexique, dans le Dakota du Sud et en Virginie, et des établissements d’enseignement supérieur dans une multitude d’États ;
  • en Inde, le Symbiosis Hospital et la société Mindtree (nouvelle offre Platesmith) ;
  • en Espagne, la municipalité d’O Saviñao (Galice) pour la restauration en maison de retraite, la Conselleria d’Igualtat i Politiques Inclusives (Valence) pour la livraison de repas à domicile aux personnes âgées, et Football Club Barcelona ;
  • au Royaume-Uni, Diageo et Longsands Academy ;
  • et pour Elior Services en France, Ramsay Santé, le CAS (Centre d’action sociale) de la ville de Paris et Regus.

Hors interruptions volontaires de contrats dans le secteur public en Italie, le taux de rétention en restauration collective s’élève à 93 % à fin mars 2020. Le taux de rétention global est de 92 % au 31 mars 2020, en hausse par rapport aux 90 % à fin mars 2019.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des activités poursuivies du Groupe s’élève à 2 459 millions d’euros pour le 1er semestre 2019-2020. La baisse de 5,2 % par rapport au premier semestre de l’année précédente reflète une baisse de la croissance organique de -6,2 %, un effet périmètre de +0,1 % et un impact de change de +0,9 %. Le chiffre d’affaires du premier semestre comprend (i) -157 millions d’euros provenant de l’impact du Coronavirus, (ii) -11 millions d’euros dus aux grèves en France, et (iii) -31 millions d’euros liés à l’interruption volontaire de contrats en Italie et à la réduction du périmètre du contrat Tesco au Royaume-Uni.

En excluant ces éléments, la croissance organique du premier semestre 2020 est de +1,5%.

La part du chiffre d’affaires généré à l’international atteint 56 % pour le semestre clos le 31 mars 2020, contre 55 % un an plus tôt. Le chiffre d’affaires des activités Corporate et autres s’élève à 6 millions d’euros.

Le segment Entreprises génère 1 056 millions d’euros, l’Enseignement 788 millions d’euros et la Santé 615 millions d’euros, soit des baisses respectives de 8,2 %, 3,7 % et 1,8 % par rapport au premier semestre de l’an dernier.

À l’international, le chiffre d’affaires recule de -3,7 % pour s’établir à 1 367 millions d’euros. La croissance organique est de -5,5 %, traduisant notamment l’impact (i) du choix de ne pas renouveler des contrats dans le secteur public en Italie l’année dernière pour -1,2 %, et (ii) de la réduction du périmètre des contrats avec Tesco au Royaume-Uni pour -1,0 %. En excluant ces éléments et l’impact du COVID-19, la croissance organique du chiffre d’affaires d’Elior à l’international s’établit à +2,0 %.

C’est d’abord en Italie, en février, que le chiffre d’affaires a été fortement impacté par la fermeture des écoles et des entreprises non essentielles. Puis le confinement a été imposé en Espagne, où le chiffre d’affaires a toutefois peu diminué. Quant aux États-Unis, les politiques menées dans les différents États et la plus grande variété de services de soutien social ont permis de soutenir, au premier semestre, la croissance du chiffre d’affaires déjà engagée avant la crise.

La croissance externe provenant d’acquisitions récentes de sociétés de petite taille génère une croissance supplémentaire de +0,2 %, notamment aux États-Unis dans le segment Santé et en Italie dans les segments Enseignement et Entreprises. L’effet de change est de +1,7 %, en raison principalement de l’appréciation du dollar américain. L’année 2020 étant bissextile, l’effet calendaire du premier semestre 2019-2020 est légèrement plus favorable que l’an dernier.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 1 086 millions d’euros. La croissance organique est de -6,6 %. Le chiffre d’affaires inclut un effet calendaire légèrement défavorable par rapport au premier semestre de l’année précédente. En excluant les 11 millions d’euros dus aux grèves et les 81 millions d’euros liés à la pandémie de COVID-19, la croissance organique est de +1,3 %.

Dans la Santé, la croissance organique (Elior Services inclus) augmente en ligne avec notre plan stratégique à moyen terme, tandis que la fermeture précipitée des écoles et la mise au télétravail d’une majorité de la population dans le contexte du COVID-19 ont fortement pénalisé nos secteurs Enseignement et Entreprises.

Le segment Corporate et autres, qui comprend les activités résiduelles de concession non cédées avec Areas, génère un chiffre d’affaires de près de 6 millions d’euros au premier semestre 2019-2020, en baisse par rapport au premier semestre de l’année précédente.

Ebita ajusté et résultat opérationnel courant

L’Ebita ajusté des activités poursuivies du Groupe s’élève à 52 millions d’euros, dont 1 million d’euros lié à l’application de la norme IFRS 16, pour le semestre clos le 31 mars 2020. Ce chiffre, en baisse de 70 millions d’euros par rapport au premier semestre de l’exercice précédent, conduit à une marge d’Ebita ajusté de 2,1 % au premier semestre 2019-2020 contre 4,7 % au premier semestre 2018-2019. L’impact des grèves en France est de 7 millions d’euros, les interruptions volontaires de contrats en Italie et la réduction du périmètre de contrats Tesco ont un impact mineur, tandis que l’impact de la pandémie de coronavirus s’élève à 70 millions d’euros.

À l’international, l’Ebita ajusté totalise 26 millions d’euros, une chute de 60 % par rapport aux 66 millions d’euros comptabilisés l’an dernier en raison notamment de l’impact majeur du COVID-19. L’Ebita ajusté rapporté au chiffre d’affaires s’établit à 1,9 %, en baisse de 2,8 points de pourcentage après avoir atteint 4,7 % au premier semestre 2018-2019.

En France, la discipline opérationnelle accrue et la plus grande sélectivité commerciale de l’équipe de direction ont contribué à compenser l’impact des grèves générales en France, mais les mesures de confinement liées au COVID-19 ont fortement impacté l’activité. Le segment Santé a été le moins affecté, malgré la fermeture des cafétérias dans les hôpitaux et, pour Elior Services, la fermeture d’hôtels et de sites de loisirs. L’Ebita ajusté s’établit à 37 millions d’euros au 1er semestre 2019-2020, en baisse de 32 millions d’euros par rapport à la période comparable l’an dernier. L’Ebita ajusté rapporté au chiffre d’affaires atteint 3,4 %, contre 5,9 % au premier semestre de l’année précédente.

L’Ebita ajusté du segment Corporate et autres s’améliore légèrement par rapport au 1er semestre 2018-2019, en raison principalement de la baisse des provisions pour rémunérations variables.

Le résultat opérationnel courant des activités poursuivies (incluant la quote-part de résultat des entreprises associées), s’élève à 40 millions d’euros au 1er semestre 2019-2020, contre 106 millions d’euros au 1er semestre 2018-2019. Il comprend l’amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions pour 10 millions d’euros (un niveau stable par rapport à 2018-2019) et une charge de 2 millions d’euros relative aux plans de rémunération en actions (contre 6 millions d’euros l’an dernier).

Résultat net part du Groupe

Les charges opérationnelles nettes non courantes sont stables à 6 millions d’euros par rapport au premier semestre 2018-2019.

Le résultat financier s’établit à -17 millions d’euros au 1er semestre 2019-2020 avec un impact IFRS 16 de -3 millions contre -31 millions l’an dernier, en raison de la réduction de la dette consécutive à la cession d’Areas au cours de l’exercice précédent, et de l’impact de la baisse du ratio de levier sur la marge.

La charge d’impôts recule à 15 millions d’euros au 1er semestre 2019-2020, contre 37 millions l’an dernier, en raison principalement de la pandémie de COVID-19, qui s’est traduite par une baisse de 52 millions d’euros du bénéfice avant impôt. La CVAE recule de 12 millions d’euros à 9 millions d’euros.

Compte tenu des facteurs ci-dessus, le résultat net des activités poursuivies s’élève à 2 millions d’euros pour l’exercice 2019-2020, contre 32 millions d’euros en 2018-2019.

Le résultat net des activités arrêtées ou en vue de la vente s’élève à -20 millions d’euros, contre -33 millions d’euros en 2018-2019, en raison notamment de l’ajustement net du prix lié à la cession d’Areas.

Le résultat net part du Groupe s’établit à -17 millions d’euros contre l’équilibre au premier semestre de l’an dernier.

Cash flow et endettement

Le free cash-flow opérationnel est de 12 millions d’euros au 1er semestre 2019-2020, contre 89 millions l’an dernier. Ce recul est notamment imputable à (i) un Ebitda inférieur de 74 millions d’euros et à (ii) une variation négative de la titrisation de 18 millions d’euros. L’allocation plus stricte des dépenses d’investissement conduit à une amélioration de 7 millions d’euros.

L’endettement financier net s’établit à 563 millions d’euros au 31 mars 2020, contre 539 millions d’euros à la clôture de l’exercice au 30 septembre 2019. En tenant compte de l’application de la norme IFRS 16, l’endettement financier net d’Elior Group atteint 786 millions d’euros, contre 771 millions (pro forma IFRS 16) au 30 septembre 2019.

Au 31 mars 2020, le ratio de levier du Groupe s’établit à 2,5x l’Ebitda, à comparer à 1,8x au 30 septembre 2019.

Liquidité
À fin mars 2020, la liquidité disponible d’Elior s’élève à 917 millions d’euros. Elle inclut 779 millions d’euros après tirage des facilités de crédit renouvelables de 450 millions d’euros et 250 millions en dollars américains. Les lignes de crédit disponibles restantes s’élèvent à 138 millions d’euros.

Covenant «holiday» obtenu auprès des banques. Le prochain test du covenant interviendra fin 2021 sur la base des résultats au 30 septembre 2021.

Perspectives

La reprise de l’activité économique du secteur dépend des décisions gouvernementales concernant la réouverture des écoles et le retour des salariés dans les sites tertiaires et industriels à la fin du confinement. Selon toute vraisemblance, le processus sera très progressif et variera considérablement selon les pays dans lesquels le Groupe opère.

Sur la base de toutes les variables connues à l'heure actuelle, les hypothèses sur lesquelles le Groupe se fonde pour planifier et prendre ses décisions sont les suivantes :

  • Le segment Entreprises devrait enregistrer le niveau d'activité le plus bas en avril et en mai, avant de se redresser très progressivement de juin à septembre.
  • Le segment Enseignement devrait rester à un niveau faible jusqu'à la rentrée scolaire de septembre, sachant qu'historiquement, le niveau d'activité de ce segment est réduit pendant l'été.
  • Le segment Santé a été le segment le plus résilient, tant dans la restauration collective que dans les services, mais il a néanmoins été touché, notamment en Europe, avec le report d’opérations chirurgicales non critiques à des dates postérieures à la pandémie. À mesure que la pandémie s’atténuera, l'activité devrait s'améliorer progressivement.

Dans ce contexte, et compte tenu des efforts substantiels accomplis par nos équipes, de la performance d’avril et des tendances que nous observons actuellement, nous confirmons que l'impact sur l'Ebita ajusté de la perte de chiffre d’affaires devrait être d'environ 30% pour l'ensemble de l'année 2019-2020.

Conseil d’administration

CDPQ, actionnaire et membre du conseil d’administration d’Elior depuis 2017, a souhaité ne pas être représenté au conseil d’administration. Le conseil d’administration d’Elior est désormais composé de neuf membres et d’un censeur. CDPQ reste un actionnaire significatif d’Elior.

 

Agenda financier :

  • 23 juillet 2020 : chiffre d’affaires 9 mois de l’exercice 2019-2020 - communiqué de presse avant bourse
  • 25 novembre 2020 : résultats annuels 2019-2020 - communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

Annexe 1 : Évolution du chiffre d’affaires par activité et par zone géographique
Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par marché
Annexe 3 : Ebita ajusté par activité et zone géographique
Annexe 4 : Tableau de flux de trésorerie simplifié
Annexe 5 : États financiers consolidés
Annexe 6 : Définition des indicateurs alternatifs de performance

À propos d’Elior Group

Créé en 1991, Elior Group est un des leaders mondiaux de la restauration collective et des services, et une référence dans le monde de l’entreprise, de l’enseignement, de la santé et des loisirs. En s’appuyant sur des positions solides dans 6 pays, le Groupe a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 4 923 millions d’euros.

Ses 110 000 collaborateurs et collaboratrices nourrissent chaque jour plus de 5 millions de personnes dans 23 500 restaurants sur trois continents, et assurent des prestations de services dans 2 300 sites en France.

Le Groupe s’appuie sur un modèle économique construit autour de l’innovation et la responsabilité sociétale. Depuis 2004, Elior Group est adhérent au Global Compact des Nations unies, dont il a atteint le niveau advanced en 2015.

Pour plus de renseignements : http://www.eliorgroup.com. Elior Group sur Twitter : @Elior_Group.

Annexe 1 : Évolution du chiffre d’affaires par activité et par zone géographique

 

 

1er trim.

 

1er trim.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

 

change

 

totale

France

 

573

 

584

 

-1,9%

 

0,0%

 

0,0%

 

-1,9%

International

 

731

 

727

 

-1,3%

 

0,1%

 

1,9%

 

0,6%

Restauration Collective et Services

 

1 304

 

1 311

 

-1,6%

 

0,1%

 

1,0%

 

-0,5%

Corporate et Autres

 

4

 

6

 

-45,9%

 

0,0%

 

0,0%

 

-45,9%

TOTAL GROUPE

 

1 308

 

1 317

 

-1,8%

 

0,1%

 

1,0%

 

-0,7%

 

 

2em trim.

 

2em trim.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

 

change

 

totale

France

 

513

 

580

 

-11,4%

 

0,0%

 

0,0%

 

-11,4%

International

 

636

 

692

 

-9,8%

 

0,2%

 

1,4%

 

-8,2%

Restauration Collective et Services

 

1 149

 

1 272

 

-10,6%

 

0,1%

 

0,8%

 

-9,7%

Corporate et Autres

 

2

 

5

 

-58,7%

 

0,0%

 

0,0%

 

-58,7%

TOTAL GROUPE

 

1 151

 

1 277

 

-10,8%

 

0,1%

 

0,8%

 

-9,9%

 

 

1er sem.

 

1er sem.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

change

 

totale

France

 

1 086

 

1 164

 

-6,6%

 

0,0%

 

0,0%

 

-6,6%

International

 

1 367

 

1 419

 

-5,5%

 

0,2%

 

1,7%

 

-3,7%

Restauration Collective et Services

 

2 453

 

2 583

 

-6,0%

 

0,1%

 

0,9%

 

-5,0%

Corporate et Autres

 

6

 

11

 

-51,6%

 

0,0%

 

0,0%

 

-51,6%

TOTAL GROUPE

 

2 459

 

2 594

 

-6,2%

 

0,1%

 

0,9%

 

-5,2%

Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

 

 

1er trim.

 

1er trim.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

 

change

 

totale

Entreprises et Administrations

 

570

 

591

 

-4,5%

 

0,0%

 

0,9%

 

-3,5%

Enseignement

 

423

 

412

 

1,3%

 

0,0%

 

1,2%

 

2,5%

Santé

 

315

 

314

 

-0,9%

 

0,2%

 

1,0%

 

0,3%

TOTAL GROUPE

 

1 308

 

1 317

 

-1,8%

 

0,1%

 

1,0%

 

-0,7%

 

 

2em trim.

 

2em trim.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

 

change

 

totale

Entreprises et Administrations

 

486

 

559

 

-13,7%

 

0,1%

 

0,6%

 

-13,1%

Enseignement

 

365

 

406

 

-11,0%

 

0,1%

 

1,0%

 

-10,0%

Santé

 

300

 

312

 

-5,0%

 

0,2%

 

0,8%

 

-3,9%

TOTAL GROUPE

 

1 151

 

1 277

 

-10,8%

 

0,1%

 

0,8%

 

-9,9%

 

 

1er sem.

 

1er sem.

 

Croissance

 

Variations de

 

Ecart de

 

Variation

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

organique

 

périmètre

change

 

totale

Entreprises et Administrations

 

1 056

 

1 150

 

-9,0%

 

0,0%

 

0,8%

 

-8,2%

Enseignement

 

788

 

818

 

-4,8%

 

0,1%

 

1,1%

 

-3,7%

Santé

 

615

 

626

 

-3,0%

 

0,2%

 

0,9%

 

-1,8%

TOTAL GROUPE

 

2 459

 

2 594

 

-6,2%

 

0,1%

 

0,9%

 

-5,2%

Annexe 3 : Ebita ajusté par activité et zone géographique

 

 

1er sem.

 

1er sem.

 

VAR. M€

 

VAR. %

(en millions d'euros)

 

2019-2020

 

2018-2019

 

 

France

 

37

 

69

 

-32

 

-47%

International

 

26

 

66

 

-40

 

-60%

Restauration collective et services

 

63

 

135

 

-72

 

-53%

Corporate et autres

 

-11

 

-13

 

2

 

ns

TOTAL GROUPE

 

52

 

122

 

-70

 

-57%

Annexe 4 : Tableau de flux de trésorerie simplifié

(en millions d'euros)

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Non audité

 

Impact
IFRS 16

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Proforma IAS17

 

Semestre clos le
31 mars 2019
Non audité

Excédent brut d'exploitation (EBITDA)

 

135

 

28

 

107

 

178

Acquisitions et cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

 

(53)

 

-

 

(53)

 

(60)

Variation des besoins en fonds de roulement

 

(38)

 

-

 

(38)

 

(18)

Autres flux opérationnels

 

(4)

 

-

 

(4)

 

(11)

Free Cash-Flow Opérationnel

 

40

 

28

 

12

 

89

Impôts encaissés (versés)

 

2

 

-

 

2

 

-

Free Cash-Flow

 

42

 

28

 

14

 

89

Annexe 5 : États financiers consolidés

Compte de résultat consolidé

         

(En millions d'euros)

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Non audité

 

Impact
IFRS 16

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Proforma IAS17

 

Semestre clos le
31 mars 2019
Non audité (1)

Chiffre d’affaires

 

2 459

 

-

 

2 459

 

2 594

Achats consommés

 

(797)

 

-

 

(797)

 

(825)

Charges de personnel

 

(1 232)

 

-

 

(1 232)

 

(1 253)

Charges de personnel relatives aux plans de rémunération en actions

 

(2)

 

-

 

(2)

 

(6)

Autres frais opérationnels

 

(250)

 

28

 

(278)

 

(287)

Impôts et taxes

 

(43)

 

-

 

(43)

 

(44)

Amortissements et provisions opérationnels courants

 

(84)

 

(27)

 

(57)

 

(62)

Dotations nettes sur actifs incorporels reconnus en consolidation

 

(10)

 

-

 

(10)

 

(10)

Résultat opérationnel courant des activités poursuivies

 

41

 

1

 

40

 

107

Quote-part du Groupe dans les résultats des entreprises associées

 

(1)

 

-

 

(1)

 

(1)

Résultat opérationnel courant des activités poursuivies incluant la quote-part de résultat des entreprises associées

 

40

 

1

 

39

 

106

Autres produits et charges opérationnels non courants

 

(6)

 

-

 

(6)

 

(6)

Résultat opérationnel des activités poursuivies incluant la quote-part de résultat des entreprises associées

 

34

 

1

 

33

 

100

Charges financières

 

(20)

 

(3)

 

(17)

 

(33)

Produits financiers

 

3

 

-

 

3

 

2

Résultat avant impôt des activités poursuivies

 

17

 

(2)

 

19

 

69

Impôt sur les résultats

 

(15)

 

-

 

(15)

 

(37)

Résultat net des activités poursuivies

 

2

 

(2)

 

4

 

32

Résultat net des activités arrêtées ou en vue de la vente

 

(20)

 

-

 

(20)

 

(33)

Résultat net

 

(18)

 

(2)

 

(16)

 

(1)

Attribuables aux :

 

 

 

 

 

 

 

Actionnaires de la société mère

 

(17)

 

(2)

 

(15)

 

-

Participations ne donnant pas le contrôle

 

(1)

 

-

 

(1)

 

(1)

(1)

 

Sans impact sur le chiffre d’affaires consolidé et l’EBITA ajusté de l’exercice 2018-2019, le chiffre d’affaires semestriel a été retraité suite au reclassement non significatif de remises spécifiques présentées précédemment en charges d’exploitation au lieu d’être présentées en réduction des revenus dans le cadre de la première application d’IFRS 15.

(En millions d'euros)

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Non audité

 

Impact
IFRS 16

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Proforma IAS17

 

Semestre clos le
31 mars 2019
Non audité

Résultat net par action (en €)

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net par action des activités poursuivies

 

 

 

 

 

 

 

de base

 

0,02

 

 

 

 

 

0,18

dilué

 

0,02

 

 

 

 

 

0,18

Résultat net par action des activités arrêtées ou en vue de la vente

 

 

 

 

 

 

 

de base

 

(0,12)

 

 

 

 

 

(0,18)

dilué

 

(0,12)

 

 

 

 

 

(0,18)

Résultat net total par action

 

 

 

 

 

 

 

de base

 

(0,10)

 

 

 

 

 

0,00

dilué

 

(0,10)

 

 

 

 

 

0,00

Bilan consolidé actif

     

(En millions d'euros)

 

Au 31 mars 2020
Non audité

 

Au 30 septembre 2019
Audité

Ecarts d'acquisition

 

1 850

 

1 851

Immobilisations incorporelles

 

247

 

262

Immobilisations corporelles

 

357

 

392

Droits d'utilisation - IFRS 16

 

249

 

-

Autres actifs non courants

 

15

 

8

Actifs financiers non courants

 

107

 

104

Participations dans les entreprises associées

 

-

 

1

Juste valeur des instruments financiers dérivés (*)

 

-

 

-

Impôts différés

 

214

 

209

Total actif non courant

 

3 039

 

2 827

Stocks

 

98

 

94

Clients et autres créances d’exploitation

 

638

 

675

Actifs sur contrat client

 

-

 

-

Actif d'impôt exigible

 

14

 

32

Autres actifs courants

 

63

 

47

Créances financières court terme (*)

 

-

 

-

Trésorerie et équivalents de trésorerie (*)

 

779

 

83

Actifs classés comme détenus en vue de la vente

 

22

 

10

Total actif courant

 

1 614

 

941

Total actif

 

4 653

 

3 768

     

(*) Inclus dans le calcul de l'endettement financier net

Bilan consolidé passif

     

(En millions d'euros)

 

Au 31 mars 2020
Non audité

 

Au 30 septembre 2019
Audité

Capital

 

2

 

2

Réserves et résultats accumulés

 

1 601

 

1 662

Écarts de conversion

 

(3)

 

4

Participations ne donnant pas le contrôle

 

1

 

2

Total capitaux propres

 

1 601

 

1 670

Emprunts et dettes financières (*)

 

1 310

 

602

Dettes de loyers - IFRS 16 (*)

 

189

 

-

Juste valeur des instruments financiers dérivés (*)

 

9

 

9

Passifs sur acquisitions de titres

 

46

 

70

Impôts différés

 

71

 

60

Engagements de retraite et avantages au personnel

 

93

 

104

Provisions non courantes

 

23

 

15

Autres passifs non courants

 

-

 

(0)

Total passif non courant

 

1 741

 

860

Fournisseurs et comptes rattachés

 

534

 

550

Dettes sur immobilisations

 

12

 

15

Dettes fiscales et sociales

 

463

 

476

Dette d'impôt sur le résultat

 

15

 

15

Emprunts et dettes financières (*)

 

4

 

16

Dettes de loyers - IFRS 16 (*)

 

59

 

-

Dettes sur acquisition de titres

 

8

 

2

Provisions courantes

 

64

 

63

Passif sur contrat client

 

38

 

49

Autres passifs courants

 

94

 

38

Passifs classés comme détenus en vue de la vente

 

20

 

14

Total passif courant

 

1 311

 

1 238

Total passif

 

3 052

 

2 098

Total du passif et des capitaux propres

 

4 653

 

3 768

 

 

 

(*) Inclus dans le calcul de l'endettement financier net

 

792

 

543

Endettement financier net hors juste valeur des instruments financiers dérivés et frais d'émission d'emprunt

 

786

 

539

Tableau de flux de trésorerie

         

(En millions d'euros)

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Non audité

 

Impact
IFRS 16

 

Semestre clos le
31 mars 2020
Proforma IAS17

 

Semestre clos le
31 mars 2019
Non audité

Flux de trésorerie liés aux activités poursuivies

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant incluant la QP de résultat des entreprises associées

 

40

 

1

 

39

 

106

Key money - amortissements

 

1

 

-

 

1

 

-

Dotations aux amortissements

 

94

 

27

 

67

 

72

Dotations aux provisions

 

-

 

-

 

-

 

-

Excédent brut d'exploitation (EBITDA)

 

135

 

28

 

107

 

178

Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence

 

-

 

-

 

-

 

_

Variation des besoins en fonds de roulement liés à l'activité

 

(38)

 

-

 

(38)

 

(18)

Intérêts et charges financières versés

 

(11)

 

(3)

 

(8)

 

(28)

Impôts versés

 

2

 

-

 

2

 

-

Autres flux

 

(4)

 

-

 

(4)

 

(11)

Flux nets de trésorerie liés aux activités d'exploitation poursuivies

 

84

 

25

 

59

 

121

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités poursuivies

 

 

 

 

 

 

 

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

 

(55)

 

-

 

(55)

 

(62)

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

 

2

 

-

 

2

 

2

Acquisitions d'actifs financiers

 

(1)

 

-

 

(1)

 

-

Cessions d'actifs financiers

 

-

 

-

 

-

 

8

Acquisitions de sociétés consolidées après déduction du montant de la trésorerie acquise

 

(4)

 

-

 

(4)

 

(16)

Autres flux liés aux opérations d'investissements

 

-

 

-

 

-

 

-

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités poursuivies

 

(58)

 

-

 

(58)

 

(68)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement des activités poursuivies

 

 

 

 

 

 

 

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

 

-

 

-

 

-

 

-

Mouvements sur capitaux propres de la mère

 

-

 

-

 

-

 

-

Achats d'actions propres

 

(21)

 

-

 

(21)

 

-

Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle

 

-

 

-

 

-

 

-

Émissions d'emprunts et dettes financières

 

732

 

-

 

732

 

82

Remboursements d'emprunts et dettes financières

 

(3)

 

3

 

(6)

 

(7)

Remboursements de la dette locative (IFRS 16)

 

(28)

 

(28)

 

-

 

-

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement des activités poursuivies

 

680

 

(25)

 

705

 

75

Incidence de la variation des taux de change et autres variations

 

-

 

-

 

-

 

(2)

Variation de la trésorerie nette des activités

 

706

 

-

 

706

 

125

Variation Nette de la Trésorerie des activités non poursuivies

 

(6)

 

-

 

(6)

 

(127)

 

 

 

 

 

 

 

Trésorerie nette à l'ouverture

 

76

 

-

 

76

 

78

 

 

 

 

 

 

 

Trésorerie nette à la clôture

 

776

 

-

 

776

 

76

Annexe 6 : Définition des indicateurs alternatifs de performance

Croissance organique du chiffre d’affaires consolidé : pourcentage de croissance du chiffre d’affaires consolidé, ajusté de l’effet (i) de la variation des taux de change en appliquant la méthode de calcul décrite au paragraphe 4.1.2.1 du Document d’Enregistrement Universel, (ii) des changements de principes comptables, notamment pour l’effet de la première application de la norme IFRS 15 en 2018-2019 et (iii) des variations de périmètre.

Ebita ajusté : résultat opérationnel courant incluant la quote-part de résultat des entreprises associées retraité de la charge des options de souscription ou d’achat d’actions et des actions de performance attribuées par les sociétés du Groupe ainsi que des dotations nettes sur actifs incorporels reconnus en consolidation.

Cet indicateur reflète le mieux selon le groupe la performance opérationnelle des activités puisqu’il inclut les amortissements induits par les dépenses d’investissement inhérentes au business model du Groupe. Indicateur le plus usité dans l’industrie, il permet une comparaison du Groupe avec ses pairs.

Taux de marge d’Ebita ajusté : rapport de l’Ebita ajusté sur le chiffre d’affaires consolidé.

Free cash flow opérationnel : somme des éléments suivants, tels qu’ils sont définis par ailleurs et enregistrés dans des rubriques individuelles (ou calculés comme la somme de rubriques individuelles) dans le tableau des flux de trésorerie des états financiers consolidés :

  • excédent brut d’exploitation (Ebitda) ;
  • acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles nettes des cessions ;
  • variation des besoins en fonds de roulement opérationnels nets ;
  • autres flux, constitués pour l’essentiel des sommes décaissées (i) au titre des éléments non récurrents du compte de résultat et (ii) au titre des passifs provisionnés lors de la mise en juste valeur des acquisitions de sociétés consolidées.

Cet indicateur reflète la trésorerie générée par les opérations. Il s’agit par ailleurs de l’indicateur retenu en interne pour évaluer la performance annuelle des managers du Groupe.

Ratio de levier : rapport de l’endettement financier net (à la date de la clôture déterminé selon la définition et les covenants du Contrat de Crédit Senior tel que décrit à la section 4.7.2 « Contrat de Crédit Senior » du Document d’Enregistrement Universel, c’est-à-dire excluant les frais d’émission non amortis, d’une part, et la juste valeur des instruments dérivés d’autre part) sur l’Ebitda ajusté calculé sur les 12 derniers mois glissants à la date de la clôture considérée, proforma de l’Ebitda des acquisitions et des cessions de sociétés consolidées réalisées au cours de la période de 12 mois précédant cette date, et de l’impact des plans d’options de souscriptions d’actions et des actions de performance. Cet indicateur exclut l'IFRS 16.

Perte de chiffre d’affaires liée au Covid-19 : écart entre le chiffre d’affaires réel et la prévision réalisée à fin décembre 2019, à taux de change et périmètre constant, sans effet prix constaté à ce stade.

Impact du covid-19 sur l’Ebita : chiffre d’affaires perdu moins les coûts résiduels associés, nets des économies réalisées à ce jour (aides gouvernementales, renégociations de contrats fournisseurs, indemnité d’assurance…).

Impacts des grèves en France : sur le chiffre d’affaires, il a été mesuré site par site par rapport au niveau normal d’activité des semaines précédant le démarrage des grèves ; sur l’Ebita, il correspond aux coûts n’ayant pu être variabilisés.


© Business Wire 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELIOR GROUP
27/07ELIOR : JPMorgan dévalorise
AO
23/07BOURSE DE PARIS : Paris repart de l'avant, inspirée par Wall Street
AW
23/07BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
23/07ELIOR : baisse organique de 19,3% du CA à neuf mois
CF
23/07Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Jeudi 23 juillet 2020
AO
23/07ELIOR : activité en repli de 46,4% au troisième trimestre
AO
23/07ELIOR : a vu ses revenus plonger de 46,4% au troisième trimestre
DJ
23/07ELIOR : a vu ses revenus plonger 46,4% au troisième trimestre
DJ
23/07EN DIRECT DES MARCHES : Dassault Systèmes, STMicroelectronics, Soitec, Groupe..
23/07ELIOR GROUP : Chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice 2019-2020
BU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELIOR GROUP
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 3 920 M 4 643 M -
Résultat net 2020 -159 M -188 M -
Dette nette 2020 838 M 992 M -
PER 2020 -4,99x
Rendement 2020 -
Capitalisation 838 M 997 M -
VE / CA 2020 0,43x
VE / CA 2021 0,38x
Nbr Employés 110 000
Flottant 69,7%
Graphique ELIOR GROUP
Durée : Période :
Elior Group : Graphique analyse technique Elior Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELIOR GROUP
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 6,43 €
Dernier Cours de Cloture 4,86 €
Ecart / Objectif Haut 85,1%
Ecart / Objectif Moyen 32,2%
Ecart / Objectif Bas -17,7%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Philippe Guillemot Chief Executive Officer & Director
Gilles Cojan Chairman
Esther Gaide Chief Financial Officer
Bernard Duverneuil Chief Information & Digital Officer
Gilles Auffret Lead Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ELIOR GROUP-64.23%997
STARBUCKS CORPORATION-13.81%88 579
COMPASS GROUP PLC-38.78%27 132
SODEXO-43.32%10 708
DARDEN RESTAURANTS, INC.-30.51%9 839
JUBILANT FOODWORKS LIMITED12.66%3 278