Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Esso S.A.F.    ES   FR0000120669

ESSO S.A.F.

(ES)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

ESSO S.A.F. : Information trimestrielle au 31 mars 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
14/05/2020 | 18:15

        

I – PANDEMIE DE COVID-19

Le groupe Esso S.A.F. a intégré de longue date le risque pandémique dans des plans de continuité d’activité conçus pour interagir de façon fluide avec les consignes données par les autorités et mis en œuvre dans l’objectif de limiter les impacts sur les opérations. Ces plans ont été revalidés dès le début de l’année 2020 compte tenu de la propagation de l’épidémie de COVID-19 qui a été classée par l’OMS en pandémie le 11 mars 2020. 

A la suite des mesures de confinement de la population prises par le gouvernement français le 17 mars 2020,  la baisse de la mobilité des personnes et de l’activité économique qui en a résulté en France et dans de nombreux pays, se sont traduites par un recul sans précédent de la demande en produits pétroliers.

Pour répondre à cette situation, le groupe Esso S.A.F. a annoncé le 20 mars 2020 que les débits des unités de distillation des raffineries de Gravenchon et de Fos-sur-Mer seraient ajustés pour tenir compte de la baisse de la demande, tout en mettant en œuvre les procédures prévues afin d’assurer la continuité de l’approvisionnement de ses clients.

Le groupe a ainsi pu démontrer sa capacité à opérer en mode contraint et à poursuivre ses activités durant cette période de confinement : les activités non essentielles sur site, dans les raffineries et au siège social, ont pu être poursuivies en télétravail en s’appuyant sur la flexibilité et la robustesse des systèmes informatiques et de communication du groupe, permettant ainsi de ne pas faire appel au dispositif d’activité partielle mis en place par le gouvernement.

A ce jour, le groupe continue à adapter la marche de ses unités en fonction de l’évolution de la demande avec la mise en place des procédures de dé-confinement progressives décidées par le gouvernement français à partir du 11 mai 2020.

II-   PREMIER TRIMESTRE 2020

     1-  ENVIRONNEMENT DE L’INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION 
             
             
              ·Evolution du prix du pétrole brut

Au premier trimestre 2020, le prix moyen du baril de Brent a fortement chuté au cours du mois de mars 2020 et s’est établi à 50 $ en baisse de 21 % par rapport au 1er trimestre 2019 à 63 $ et par rapport au quatrième trimestre 2019 à 63 $.

La parité euro-dollar s’est établie à 1,10 $/ € contre 1,14 $/ € au cours du premier trimestre 2019.

Exprimé en euros, le prix moyen du baril de Brent a été de 47 € au premier trimestre 2020 en baisse de 15 % par rapport au premier trimestre 2019 (55 €) et en baisse de 17 % par rapport au quatrième trimestre 2019 (57 €).

En mars 2020, le baril de Brent s’échangeait en moyenne à 32 $ (29 €) contre 67 $  (60 €) en décembre 2019 soit une baisse de 52 % en dollars et en euros.

La baisse des cours observée depuis le début 2020 s’est fortement accentuée à partir de l’annonce de la nouvelle politique de prix adoptée à compter du 8 mars 2020 par l’Arabie Saoudite, et s’est ensuite poursuivie avec l’impact de la baisse de la demande mondiale en pétrole brut résultant de la pandémie  de COVID-19.

              ·Marges de raffinage

La marge indicative de raffinage Carburants et Combustibles publiée par la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat) s’est élevée à 27 €/ tonne en moyenne au premier trimestre 2020 contre une moyenne de 25 €/tonne au premier trimestre 2019.
La marge moyenne de l’année 2019 avait été de 28 €/tonne.

Evolution des marges de raffinage années 2019 et 2020 en €/T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
             

L’indicateur de marge de raffinage de la DGEC est un indicateur de marge de raffinage sur coûts énergétiques dont les rendements sur Brent sont représentatifs d’une raffinerie auto-suffisante opérée pour maximiser la production de distillats moyens (http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prix-des-produits-petroliers) et a vocation à illustrer la tendance de l’environnement économique du raffinage de Carburants et Combustibles.
Cet indicateur de marge théorique diffère de la marge brute réalisée par le groupe Esso S.A.F. compte tenu de la configuration et des conditions d’opération et de production propres à chacune de ses raffineries, dans un environnement où les prix du pétrole brut et des produits finis peuvent varier très rapidement.

              ·Marché français des produits pétroliers

A fin février 2020, d’après les dernières statistiques publiées par le Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), la consommation de produits pétroliers sur le marché intérieur français était en baisse de 0,6 % par rapport à la même période de l’année 2019. Les volumes de supercarburants vendus sur le marché intérieur sont en hausse de 10,9 %, ceux du gazole routier en baisse de 0,7 %.
En glissement annuel, de mars 2019 à février 2020, les ventes de produits pétroliers sur le marché intérieur sont en baisse de 0,9%.

Le marché intérieur est très significativement touché depuis mi-mars par les impacts du confinement lié à la crise sanitaire avec une très forte baisse de la demande en carburants au mois d’avril qui s’est poursuivie début mai, malgré les premiers signaux de rebond du marché avec la perspective du dé-confinement et de la reprise progressive des activités.

2 – ACTIVITE DU TRIMESTRE ET FAITS MARQUANTS

            ·Quantités de pétrole brut traité en raffinerie  
             

Les raffineries du groupe ont traité 3,9 millions de tonnes de pétrole brut au cours du premier trimestre 2020 en hausse de 2,6 % par rapport à la même période de l’année 2019 qui avait été marquée par un arrêt pour maintenance planifiée de la partie Est de la raffinerie de Gravenchon.

            ·Volumes vendus et chiffres d’affaires

Pour les 3 premiers mois de l’année 2020, les volumes des produits raffinés vendus par Esso S.A.F. s’élèvent à 6,1 millions de m3 en baisse de 3 % par rapport au 1er trimestre 2019 en raison du ralentissement général de la demande liée à la progression de la pandémie de COVID-19, en particulier la baisse très marquée de la demande à compter du début du confinement le 17 mars 2020.
Malgré ce contexte difficile, les volumes vendus sur le marché intérieur (ventes en France, hors ventes directes raffinage et ventes extraterritoriales) ont néanmoins progressé de 4 % au premier trimestre.

A fin mars 2020, le chiffre d'affaires (hors TVA) du groupe s'élève à 3,2 milliards d'euros, en baisse de 8 % par rapport au 31 mars 2019, reflétant principalement le fort recul des prix des produits pétroliers sur les marchés et dans une moindre mesure la baisse des volumes vendus par rapport à la même période de l’année 2019.

            ·Investissements  

Dans le contexte économique résultant de l’épidémie du Covid-19, certains investissements prévus en 2020 seront reportés conduisant à une réduction des dépenses d’environ 20 % par rapport aux plans initiaux.
Ainsi, en 2020, le groupe prévoit d’investir 39 millions d’euros, dont 35 millions d’euros dans les raffineries afin de mieux répondre aux besoins du marché et toujours améliorer la performance des unités.

En 2019 le groupe avait investi 112 millions d’euros dont 88 millions d’euros sur le site de Gravenchon (dont grand arrêt pour maintenance programmée : 49 millions d’euros).

·Risques et litiges

Au 31 mars 2020, aucun litige ou procédure matériellement significatif n’a été engagé à l’encontre du groupe au cours du premier trimestre 2020.

·Situation financière et perspectives

  

A fin mars 2020, la position financière nette du groupe est négative pour un montant de 87 millions d’euros contre une position financière nette positive de 432 millions d’euros au 31 décembre 2019. Cette évolution provient essentiellement de la variation du besoin en fonds de roulement.

Le groupe Esso S.A.F. est exposé aux incertitudes concernant l’évolution du prix du pétrole brut et du taux de change du dollar, à la volatilité des prix des produits pétroliers et des marges de raffinage dans un marché ouvert à une concurrence mondiale.

La transition énergétique telle qu’envisagée par la Stratégie Nationale Bas Carbone et le projet de Planification Pluriannuelle de l’Énergie publié en janvier 2019 selon la loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, va conduire à une baisse de la consommation d’énergies fossiles et à une évolution de la structure des marchés fournis par le groupe, dont l’ampleur et le rythme de transition sont incertains. Dans ce contexte, Esso S.A.F. entend poursuivre ses efforts pour améliorer sa compétitivité et optimiser ses actifs industriels. Pour cela, des conditions économiques, fiscales et réglementaires favorables et prévisibles sont essentielles.

Alors que les modes de production et de consommation de l’énergie se transforment, le groupe Esso S.A.F. doit répondre, comme acteur majeur de l’industrie du raffinage, au double défi de produire et distribuer une énergie bon marché pour soutenir la prospérité tout en réduisant les impacts sur l’environnement. Il poursuivra ses efforts en s’appuyant sur cinq piliers stratégiques :

  • Opérer à un niveau d’excellence 
  • Renforcer la compétitivité de son outil industriel 
  • Poursuivre le développement de ses ventes afin de renforcer sa position sur le marché français en accompagnant toujours mieux ses clients revendeurs et distributeurs ;
  • Se positionner pour un futur bas carbone ;
  • Transformer sa culture d’entreprise en poursuivant l’intégration de technologies numériques,  d’initiatives de développement commercial et d’engagement de son personnel.

                         

La pandémie de COVID-19 est un nouveau facteur d’incertitude important, notamment lié à l’ampleur de la baisse de la demande. Le groupe Esso S.A.F. dispose des atouts et de la flexibilité nécessaires pour faire face à cette pandémie en mettant en place les mesures barrières de protection pour son personnel, en adaptant sa production pour assurer sa capacité à servir pleinement ses clients, aujourd’hui comme demain. C’est dans ce contexte d’incertitudes que le groupe a décidé de réduire ses dépenses opérationnelles et son plan d’investissements pour 2020.

Esso S.A.F., le 14 mai 2020

 

Pièce jointe

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ESSO S.A.F.
27/05ESSO S.A.F. : Mise à disposition des documents préparatoires à l'Assemblée Génér..
GL
14/05ESSO S.A.F. : Communiqué de mise à disposition de l'information financière trime..
GL
14/05ESSO S.A.F. : Information trimestrielle au 31 mars 2020
GL
14/05ESSO S.A.F. : Chiffre d'affaires 1er trimestre
CO
08/05ESSO S.A.F. : Réunion Assemblée générale mixte
CO
17/04ESSO S.A.F. : Rapport Financier Annuel 2019
GL
03/04ESSO F : plus forte hausse du SRD à la mi-séance du vendredi 3 avril 2020
AO
17/03ESSO S.A.F. : Communiqué sur les résultats consolidés de l'exercice 2019
GL
17/03ESSO S.A.F. : Résultats annuels
CO
31/01EXXONMOBIL : baisse du bénéfice trimestriel malgré un gros gain de cession
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ESSO S.A.F.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2019 14 794 M 16 712 M -
Résultat net 2019 23,1 M 26,1 M -
Tréso. nette 2019 426 M 481 M -
PER 2019 12,7x
Rendement 2019 -
Capitalisation 186 M 211 M -
VE / CA 2018 0,02x
VE / CA 2019 -0,01x
Nbr Employés 1 787
Flottant 17,1%
Graphique ESSO S.A.F.
Durée : Période :
Esso S.A.F. : Graphique analyse technique Esso S.A.F. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ESSO S.A.F.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants
Nom Titre
Antoine du Guerny Chairman & Chief Executive Officer
Ségolène Frère Gallienne Managing Director
Marie-Françoise Walbaum Independent Director
Marie-Hélène Peugeot-Roncoroni Independent Director
Jean-Pierre Robert Luc Michel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ESSO S.A.F.-36.40%211
EXXON MOBIL CORPORATION-36.83%187 690
RELIANCE INDUSTRIES LTD22.31%157 555
BP PLC-33.68%78 683
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION-25.59%69 642
PTT-10.80%36 086