Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Devises  >  Euro / US Dollar (EUR/USD)    EURUSD   

EURO / US DOLLAR (EUR/USD)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

La BCE fourbit ses armes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse à long terme du 22/08/2019 | 13:29
Au pied du mur face à la prolifération des risques qui planent sur l’économie de l’Union monétaire, la BCE se prépare à dégainer un nouvel arsenal, à l’inverse de la FED qui semble peu disposée à engager les grandes manœuvres. De quoi amplifier les divergences de politique monétaire et diluer davantage la valeur de la monnaie unique.

Si Francfort a déjà préparé les marchés à davantage de soutien monétaire à l’occasion de sa réunion de juillet, la situation s’est encore dégradée depuis avec les hypothèses plus ou moins crédibles d’un no deal sur le Brexit, d’une récession en Allemagne ou de l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir en Italie. A ces sombres perspectives s’ajoute un climat délétère où conflit commercial, guerre des devises et ralentissement mondial continuent de peser sur l’économie des Dix-Neuf. Dans une interview au Wall Street Journal, Olli Rehn, gouverneur de la Banque de Finlande et membre de la BCE, annonce la couleur en évoquant un « ensemble de mesures importantes et percutantes pour septembre » et en estimant préférable de « dépasser » les attentes.

De l’autre côté de l’Atlantique, la Réserve Fédérale soigne sa communication en baissant son taux directeur d’un quart de point, tout en se gardant de promettre davantage de soutien à court terme. Sur fond de statistiques économiques plutôt solides, James Bullard (FED Saint Louis), réputé dovish, considère que les taux se situent pour l’instant dans « la bonne fourchette ». Sentant que son pays s’incline progressivement dans la bataille des changes, Donald Trump piétine l’indépendance de l’autorité monétaire américaine en la qualifiant d’« incompétente ».

Graphiquement, l’Euro poursuit tranquillement sa glissade alors que chaque tentative de rebond offre une meilleure opportunité de vente. En weekly, une clôture hebdomadaire sous 1.1108 ouvrirait même la voie vers davantage de momentum baissier en direction de 1.0590 USD.
Euro / US Dollar (EUR/USD) : La BCE fourbit ses armes

Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique EURO / US DOLLAR (EUR/USD)
Durée : Période :
Euro / US Dollar (EUR/USD) : Graphique analyse technique Euro / US Dollar (EUR/USD) | Zone bourse
Graphique plein écran