Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Exxon Mobil Corporation    XOM

EXXON MOBIL CORPORATION

(XOM)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé Cboe BZX - 02/07 16:05:20
44.955 USD   +2.85%
01/07Wall Street : Nasdaq au zénith absolu grâce à Tesla et Amazon
CF
01/07Vers un été boursier paisible ?
01/07EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Suez, Amundi,Vinci, Boeing, Facebook...
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

USA: le coronavirus transforme l'accès au crédit en quête du graal

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
20/03/2020 | 07:10

New York (awp/afp) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a beau faire tourner la planche à billets pour inciter les banques à prêter de l'argent aux entreprises secouées par la pandémie de coronavirus, il n'est pas facile pour toutes d'emprunter.

La banque centrale s'est félicitée jeudi de la réaction des banques à ses incitations. Ces efforts ne semblent pas suffisants toutefois, les craintes d'une crise de liquidités et ses conséquences désastreuses pour l'économie réelle ayant surgi. On redoute ainsi une cascade de faillites d'entreprises et des licenciements massifs.

Le marché des obligations ("corporate bonds")

Il y a encore quelques mois, les entreprises bien notées auprès des agences de notation ou à l'activité jugée solide pouvaient lever de l'argent frais sans difficulté pour financer leurs opérations et transactions.

Ce n'est plus le cas, indiquent sous couvert d'anonymat à l'AFP des banques, qui jouent les intermédiaires entre investisseurs et sociétés.

D'après la société Dealogic, seules 55 entreprises bien évaluées auprès des agences de notation sont parvenues à lever de l'argent frais du 1er au 19 mars, contre 172 à la même période en 2019. A l'époque, ces sociétés avaient levé 127 milliards de dollars, contre seulement 66 milliards actuellement.

Cette semaine, il n'y a pas eu de transactions lundi, faute de prêteurs, tandis que les émissions obligataires se comptaient mercredi sur les doigts d'une main. Jeudi, six étaient en cours, dont Disney et Northrop Grumman, ont dit à l'AFP des banquiers impliqués.

Mardi a été la journée la plus fructueuse, quelque 28 milliards de dollars ayant été prêtés, notamment à ExxonMobil et PepsiCo. Pour réaliser ces opérations, les investisseurs demandent davantage de levier aux banques, affirme un banquier.

"Ce n'est pas l'idéal, mais la fenêtre n'est pas complètement fermée", raconte-t-il, ajoutant que les interventions de la Fed devraient aider dans les semaines à venir.

A l'inverse, les sociétés mal notées par les agences de notation broient du noir parce que les investisseurs craignent qu'elles ne puissent jamais les rembourser. "Rien ne s'y passe", a résumé auprès de l'AFP un autre banquier.

Pour éviter le pire, Janet Yellen et Ben Bernanke, deux anciens présidents de la Fed, ont recommandé mercredi à la Banque centrale d'acheter directement les dettes de ces entreprises. La Fed a besoin d'un feu vert du Congrès pour le faire.

Les crédits des banques aux entreprises

La crise sanitaire a poussé de nombreuses entreprises, inquiètes d'être à court d'argent frais, à demander à utiliser immédiatement leurs lignes de crédit, à l'instar de Boeing (14 milliards de dollars) et Ford (15,4 milliards).

Face à cette ruée, le robinet est en train de se fermer, d'autant que la demande devrait exploser, car un grand nombre d'entreprises pourrait se retrouver à court de liquidités très vite, prévient Bank of America, citant FedEx ou encore Archer Daniels Midland.

Les marchés des fonds de roulement ("commercial paper")

Les entreprises émettent une sorte de "dette", dite "commercial paper", à très court terme pour payer les salaires, les factures, le loyer. L'échéance varie de un jour à une semaine.

Depuis quelques jours, les entreprises ayant émis du "commercial paper" n'ont pas pu rembourser aux banques l'argent emprunté, selon des sources bancaires.

Elles demandent même plus de liquidités parce que beaucoup de sociétés n'ont toujours pas licencié et continuent à produire alors que leurs revenus ont chuté.

Pour encourager les banques réticentes à leur prêter, la Fed s'est engagée à racheter ce "commercial paper" risqué.

Seul hic: la liste des entreprises dans le besoin est longue, allant des industries du transport à l'hôtellerie, en passant par la restauration et l'automobile.

Les fonds communs de placement ("prime money market")

Ce sont des outils de placement investis dans des obligations d'entreprises, leurs dettes à très court terme (commercial paper) et dans des bons du Trésor. Des particuliers comme des entreprises en détiennent.

Le principe de ce marché est l'équilibre entre valeur du fonds et les encours. Mais ces derniers jours, même les entreprises jugées les plus solvables ont arrêté de rembourser leur "commercial paper", causant un déséquilibre, expliquent des banquiers.

Pour éviter des retraits massifs, la Fed met en place un mécanisme consistant à prêter de l'argent à des institutions financières qui pourront garantir ces prêts.

Les crédits aux TPE et petits commerces

Face à l'afflux des demandes, les banques essaient de déterminer si tel propriétaire de salon de coiffure ou tel restaurateur en difficulté pourrait leur rembourser un nouveau prêt.

La Fed ne peut garantir ces crédits parce qu'elle ne peut devenir propriétaire des hypothèques de particuliers. Le gouvernement fédéral le peut en revanche, d'où l'importance du plan de sauvetage en discussion entre la Maison Blanche et le Congrès.

afp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANK OF AMERICA CORPORATION 2.73%23.945 Cours en différé.-32.57%
BOEING COMPANY (THE) 2.49%185.6201 Cours en différé.-43.73%
EXXON MOBIL CORPORATION 3.34%45.135 Cours en différé.-35.91%
FEDEX CORPORATION 1.24%158.8804 Cours en différé.3.60%
FORD MOTOR COMPANY 3.09%6.16 Cours en différé.-35.70%
PEPSICO, INC. 0.85%133.56 Cours en différé.-3.23%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 1.34%114.46 Cours en différé.-21.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur EXXON MOBIL CORPORATION
01/07Wall Street : Nasdaq au zénith absolu grâce à Tesla et Amazon
CF
01/07Vers un été boursier paisible ?
01/07EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Suez, Amundi,Vinci, Boeing, Facebook...
24/06WallStreet : le Covid-19 fournit un bon prétexte aux vendeurs
CF
19/06Wall Street finit sans direction, mais progresse sur la semaine
AW
19/06MOZAMBIQUE : Total prévoit d'exploiter du gaz à partir de 2024
AW
19/06BOURSE DE WALL STREET : Wall Street débute en hausse la dernière séance de la se..
RE
19/06Wall Street monte à l'ouverture et s'oriente vers une hausse sur la semaine
AW
19/06BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
16/06Wall Street monte après la hausse record des ventes au détail
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur EXXON MOBIL CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 178 Mrd - 158 Mrd
Résultat net 2020 -4 481 M - -3 972 M
Dette nette 2020 59 536 M - 52 776 M
PER 2020 -43,7x
Rendement 2020 7,98%
Capitalisation 185 Mrd 185 Mrd 164 Mrd
VE / CA 2019
VE / CA 2020 1,37x
Nbr Employés 74 900
Flottant 52,7%
Graphique EXXON MOBIL CORPORATION
Durée : Période :
Exxon Mobil Corporation : Graphique analyse technique Exxon Mobil Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique EXXON MOBIL CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 49,71 $
Dernier Cours de Cloture 43,71 $
Ecart / Objectif Haut 76,2%
Ecart / Objectif Moyen 13,7%
Ecart / Objectif Bas -22,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Darren W. Woods Chairman & Chief Executive Officer
Andrew P. Swiger Chief Financial Officer & Senior VP
Samuel J. Palmisano Independent Director
Steven S. Reinemund Independent Director
Kenneth C. Frazier Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
EXXON MOBIL CORPORATION-35.91%184 815
RELIANCE INDUSTRIES LTD14.77%146 104
BP PLC-34.40%77 615
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION-31.13%63 740
PTT-12.50%35 439
NESTE OYJ14.12%30 613