Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook    FB

FACEBOOK

(FB)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Australie: Facebook teste la disparition du nombre de "j'aime"

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
27/09/2019 | 09:52

Sydney (awp/afp) - Facebook a annoncé vendredi avoir commencé à cacher le nombre de mentions "j'aime" récoltées par les publications sur son réseau en Australie, une mesure à l'essai visant à alléger la "pression" sociale mais qui pourrait être étendue à l'échelle mondiale.

Depuis vendredi, les utilisateurs australiens ne peuvent plus voir le nombre de "j'aime" récoltés par une publication ni le nombre de fois où une vidéo a été visionnée sur le réseau social. Seul l'auteur de la publication sait combien de personnes l'ont appréciée.

"Nous ne voulons pas que (les utilisateurs de) Facebook se sentent en compétition", a expliqué le géant américain des réseaux sociaux dans un communiqué.

"C'est un test destiné à étudier comment les gens réagissent à ce nouveau format", souligne Facebook qui souhaite "tirer les leçons" de cette expérience "afin de voir si nous allons la déployer plus largement".

Cette modification majeure a pour objectif d'alléger quelque peu la pression sociale liée au besoin de gagner l'approbation des autres, et de concentrer davantage l'attention sur la publication elle-même, plutôt que sur sa popularité.

Plus d'un milliard de personnes utilise Facebook à travers la planète, mais le géant des réseaux sociaux est accusé d'avoir un impact sur la santé mentale, notamment des jeunes.

En Australie, un enfant sur cinq serait victime de harcèlement en ligne, selon le délégué australien à la cybersécurité.

L'an dernier, le suicide d'une adolescente de 14 ans, - star des publicités d'une célèbre marque australienne -, après avoir été harcelée en ligne, avait particulièrement sensibilisé la population à ce problème.

Facebook a décrit cette mesure, sans en préciser la durée, comme "un test limité afin d'en tirer rapidement des enseignements".

L'essai intervient près de trois mois après celui conduit sur Instagram, son réseau de partage d'images comptant un milliard d'utilisateurs dans le monde.

Instagram a fait disparaître le nombre de "j'aime" de ses publications d'abord au Canada avant d'étendre l'expérience à l'Australie et au Brésil entre autres.

"Bien que cela ait été essayé sur Instagram, Facebook et (Instagram) sont des plateformes différentes et nous observerons probablement des résultats différents", a précisé Facebook.

Jocelyn Brewer, chercheuse spécialiste de cyberpsychologie, interrogée par l'AFP, a accueilli cette annonce avec "un mélange de scepticisme et d'intérêt".

Si elle se félicite que Facebook étudie l'impact des "indicateurs de vanité" sur le bien-être des gens, elle s'attend aussi à ce que les utilisateurs trouvent vite d'autres moyens d'exprimer leurs appréciations.

afp/al

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK
04:00FACEBOOK : L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (06/12)
RE
05/12FACEBOOK : L'UE s'accorde sur une ligne dure face au Libra de Facebook
RE
05/12EN DIRECT DES MARCHES : Kering / Moncler, FDJ, Engie, Capgemini, Cybergun, Am..
05/12FACEBOOK : HSBC débute le suivi avec une recommandation négative
AO
05/12BOURSE DE PARIS : Des marchés moins cyclothymiques pour finir la semaine ?
04/12Mnuchin demande l'abandon des projets de taxe numérique avant tout accord à l..
RE
04/12Les propositions US sur la réforme de la taxation internationale comportent d..
RE
04/12Mnuchin demande l'abandon des projets de taxe numérique avant tout accord à l..
RE
04/12Macron exige des Etats du Sahel un discours sans ambiguïté sur Barkhane
RE
04/12La Banque de France va expérimenter dès 2020 une monnaie centrale numérique
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 70 462 M
EBIT 2019 24 487 M
Résultat net 2019 18 274 M
Trésorerie 2019 53 133 M
Rendement 2019 -
PER 2019 31,5x
PER 2020 22,1x
VE / CA2019 7,31x
VE / CA2020 5,82x
Capitalisation 569 Mrd
Graphique FACEBOOK
Durée : Période :
Facebook : Graphique analyse technique Facebook | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Objectif de cours Moyen 234,57  $
Dernier Cours de Cloture 199,36  $
Ecart / Objectif Haut 35,4%
Ecart / Objectif Moyen 17,7%
Ecart / Objectif Bas -39,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK52.08%568 524
TWITTER4.38%23 246
MATCH GROUP, INC.58.94%19 032
LINE CORPORATION38.19%11 285
SINA CORPORATION-34.56%2 439
NEW WORK SE20.21%1 779