Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook    FB

FACEBOOK

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Google écope d'une amende de 150 millions d'euros en France

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
20/12/2019 | 15:30

Paris (awp/afp) - L'Autorité de la concurrence française a infligé 150 millions d'euros (près de 165 millions de francs suisses) d'amende à Google pour un abus de position dominante sur la publicité liées aux recherches (Google Ads), sa première sanction contre le géant américain sur qui l'étau des régulateurs se resserre dans le monde entier.

L'Autorité reproche à Google d'appliquer des règles peu claires et changeantes vis-à-vis des annonceurs désireux de placer des publicités liées aux recherches des internautes sur le moteur Google.

Certains annonceurs se sont vu refuser le droit d'avoir des publicités, Google affichant en particulier sa volonté de ne pas faire de publicité pour des services payants, alors que l'information fournie est gratuitement disponible par ailleurs.

Google a annoncé immédiatement son intention de faire appel, affirmant avoir cherché, dans ses décisions concernant Google Ads, "à protéger contre les publicités trompeuses" les internautes.

Le site Gibmedia, dont la plainte est à l'origine de l'enquête de l'Autorité de la concurrence "diffusait des publicités pour des sites Web conduisant les utilisateurs à payer pour des services à des conditions de facturation qui n'étaient pas claires", a notamment souligné Google.

Pendant la conférence de presse de présentation de la sanction, la présidente de l'Autorité de la concurrence Isabelle de Silva a reconnu qu'il était "parfaitement légitime qu'un opérateur comme Google ait des règles" d'accès à son service de publicité liées aux recherche.

"Mais il faut que ces règles soient claires (...), qu'elles ne soient pas à la tête du client" ou appliquées "de façon erratique", a-t-elle ajouté.

Coopération mondiale

La position ultra-dominante de Google sur le marché de la publicité liée aux recherches des internautes (entre 90% et 100%) donne à Google des devoirs vis-à-vis des annonceurs en la matière, a-t-elle dit, en paraphrasant explicitement Spiderman: "Quand on a de grands pouvoirs, on a de grandes responsabilités".

Le flou sur les règles appliquées par Google vis-à-vis des annonceurs "a pu décourager le développement de sites innovants", a notamment souligné l'Autorité de la concurrence.

Google devra présenter "dans les deux mois un rapport détaillant les mesures et procédures qu'elle compte mettre en oeuvre pour se conformer aux injonctions" de clarification de ses règles, a précisé l'Autorité.

Mme de Silva a souligné qu'il y avait "une coopération de plus en plus étroite" entre les autorités de la concurrence à travers le monde face aux positions dominantes de certaines grandes plateformes internet.

"Il y a une coopération de plus en plus étroite au sein de l'ICN", réseau informel d'autorités de la concurrence à travers le monde, "et au sein du G7", a-t-elle souligné.

Les régulateurs américains notamment sont désormais "très demandeurs des réflexions" déjà menées par les régulateurs européens, qui ont commencé avant eux à se saisir de ces questions, a-t-elle affirmé.

"Ils ont pris conscience qu'ils risquaient d'être complètement décrédibilisés" si "au minimum ils ne regardaient pas ces dossiers", a-t-elle ajouté.

L'Autorité de la concurrence dispose pour sa part d'une unité spécialisée pour le secteur numérique désormais et "plusieurs enquêtes" concernant des géants du numérique "devraient aboutir en 2020", a prévenu Mme De Silva.

Elle n'a pas précisé lesquelles, se contentant de rappeler que Facebook faisait l'objet d'une enquête suite à une plainte de Criteo, et que l'autorité en avait ouvert d'autres "en auto-saisine".

afp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 1.82%1440.02 Cours en différé.7.51%
CRITEO S.A. 4.06%14.62 Cours en différé.-15.64%
FACEBOOK 1.98%230.77 Cours en différé.12.43%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK
03:50Le patron de Facebook joue l'apaisement après une semaine de tensions
AW
00:58Un dirigeant du réseau Reddit demande à être remplacé par une personne noire
AW
05/06EN DIRECT DES MARCHES : Saint-Gobain, LVMH, Technicolor, Maisons du Monde, Lu..
05/06Dont fight the BCE !
04/06Wall Street : temporise, le Nasdaq100 teste 9742 puis retombe
CF
04/06Facebook va bloquer les publicités des médias d'Etat
AW
03/06BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
03/06Facebook et Paypal misent sur la licorne indonésienne Gojek
AW
03/06PAYPAL HOLDINGS, INC. : Direction l'Indonésie
03/06EN DIRECT DES MARCHES : AXA, LVMH, Renault, Bouygues, EDF, Facebook, Google, ..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 77 041 M - 68 232 M
Résultat net 2020 20 984 M - 18 585 M
Tréso. nette 2020 63 175 M - 55 951 M
PER 2020 31,8x
Rendement 2020 -
Capitalisation 657 Mrd 657 Mrd 582 Mrd
VE / CA 2019
VE / CA 2020 7,71x
Nbr Employés 48 268
Flottant 83,8%
Graphique FACEBOOK
Durée : Période :
Facebook : Graphique analyse technique Facebook | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 50
Objectif de cours Moyen 241,27 $
Dernier Cours de Cloture 230,77 $
Ecart / Objectif Haut 30,0%
Ecart / Objectif Moyen 4,55%
Ecart / Objectif Bas -48,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK12.43%657 488
TWITTER8.80%27 308
MATCH GROUP, INC.9.72%25 598
LINE CORPORATION0.00%11 696
SINA CORPORATION-14.12%2 242
NEW WORK SE-0.86%1 841