Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook    FB

FACEBOOK

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

La Libra "avance normalement", selon un de ses promoteurs genevois

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/11/2019 | 13:09

Genève (awp) - Le projet de cryptomonnaie Libra lancé par Facebook est "long et très compliqué" mais va générer et forte traction pour l'écosystème local (genevois et au-delà) de la blockchain, a déclaré mardi l'un de ses promoteurs, Vincent Pignon, lors d'une matinée fintech à Genève. Le cap est maintenu, malgré les obstacles politiques.

"Quoi qu'on pense de l'idée, la Libra est le projet emblématique de 2019 pour la place financière genevoise", a lancé M. Pignon, expert de la blockchain et directeur du groupe Wecan, qui exploite des solutions liées cette nouvelle technologie de stockage de données gérées de façon décentralisée.

Il s'exprimait lors d'une matinée consacrée aux fintech, ces nouvelles technologies liées à la révolution numérique qui chamboulent le secteur financier, réunissant de nombreux acteurs et PME de l'Arc lémanique dans le cadre du 1er "Chambers Day" (Journée mondiale des Chambres de commerce).

Pour l'instant, la feuille de route définie lors de l'annonce du projet Libra en juin dernier a été respectée, et le délai de lancement de la monnaie (courant 2020) reste le même, a dit M. Pignon. Malgré le retrait de grands acteurs comme Paypal, Visa ou Mastercard, l'Association Libra qui pilote l'opération de Genève est la plus grande initiative privée du genre, appelée à réunir une centaine d'entités, dont des ONG, a relevé Vincent Pignon.

Ce dernier s'est dit "plutôt positif" sur l'avenir du projet, tout en rappelant qu'il en était l'un des promoteurs.

La Libra reposera sur une blockchain "open source" et doit permettre à tous les participants d'y développer leurs applications afin de faciliter les paiements internationaux, entre particuliers ou acteurs commerciaux. L'Association Libra est actuellement en phase de recrutement à Genève, a précisé Vincent Pignon, en l'absence du directeur de ladite association, Bertrand Perez, "en tournée en Europe".

Les banques suivent le mouvement

Le secteur financier suit l'évolution de près. "La majeure partie de ceux qui s'intéressent au projet sont les plus grandes banques, qui cherchent à comprendre l'impact" sur leurs affaires, a poursuivi l'intervenant. La Libra peut constituer à la fois un défi et une menace pour l'industrie financière, mais aussi une opportunité en tant que porte-monnaie électronique pouvant se greffer aux modèles existants.

"Même si tous les pays ne reconnaîtront pas la Libra, le projet avance normalement voire très vite vu les enjeux", a estimé Vincent Pignon.

Le monde financier est en pleine ébullition, d'autant que la Chine vient d'annoncer son intention de devenir le premier pays au monde à lancer sa propre monnaie numérique, un projet concocté en secret depuis cinq ans, qui recèle un potentiel de bouleversement majeur accélérant notamment la disparition de l'argent liquide.

Même si les détails du projet restent inconnus et que les parallèles avec la Libra sont très limités, Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a d'ores et déjà prévenu que les efforts de la Chine pour la numérisation menacent de rendre la finance américaine obsolète.

En attendant, au-delà des nouvelles monnaies, tout l'écosystème lémanique et suisse de la fintech a compris les nouveaux enjeux et se révèle "foisonnant", porté par une législation plutôt accommodante, selon les intervenants.

Il existe à ce jour 345 sociétés fintech en Suisse, d'après le recensement effectué par Swisscom, a relevé Vincent Pignon. Soit autant d'acteurs - essentiellement actifs dans les relations B2B (entreprise à entreprise) - qui s'approprient des pans de la chaîne de valeur des banques. Il sont aidés en cela par les problèmes de confiance nés de la crise financière il y a dix ans.

op/fr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
FACEBOOK -0.83%217.94 Cours en différé.6.19%
MASTERCARD -0.40%323.67 Cours en différé.8.40%
PAYPAL HOLDINGS -0.77%116.98 Cours en différé.8.14%
SWISSCOM -1.16%528 Cours en différé.4.25%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK
09:02BOURSE DE PARIS : Le virus chinois inquiète les investisseurs
26/01ENQUÊTE GOOGLE : DoJ et Etats fédérés pourraient joindre leurs forces
AW
25/01RETRAITES : le Conseil d'État offre des arguments aux opposants
AW
25/01FACEBOOK : La monnaie ne peut pas être privée, dit Villeroy
RE
24/01FACEBOOK : publication des résultats annuels
24/01L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (24/01)
RE
24/01L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (24/01)
RE
23/01JEFF BEZOS : Les responsables de l'Onu priés de ne pas utiliser WhatsApp par séc..
RE
23/01Les banques centrales avancent sur les monnaies numériques, selon la BRI
AW
23/01Accord entre Paris et Washington sur la base de travail à l'OCDE
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 70 488 M
EBIT 2019 24 806 M
Résultat net 2019 18 278 M
Trésorerie 2019 52 381 M
Rendement 2019 -
PER 2019 34,3x
PER 2020 24,1x
VE / CA2019 8,07x
VE / CA2020 6,45x
Capitalisation 622 Mrd
Graphique FACEBOOK
Durée : Période :
Facebook : Graphique analyse technique Facebook | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 53
Objectif de cours Moyen 243,21  $
Dernier Cours de Cloture 217,94  $
Ecart / Objectif Haut 37,7%
Ecart / Objectif Moyen 11,6%
Ecart / Objectif Bas -44,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK6.19%621 510
TWITTER3.56%25 717
MATCH GROUP, INC.4.21%23 957
LINE CORPORATION0.19%11 737
SINA CORPORATION-0.33%2 768
NEW WORK SE1.03%1 828