Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Italian Stock Exchange  >  Fiat Chrysler Automobiles    FCA   NL0010877643

FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES

(FCA)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

FCA veut aller de l'avant après sa rupture avec Renault

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
06/06/2019 | 17:18

Rome (awp/afp) - Le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) entend aller de l'avant après la rupture des négociations en vue de fusionner avec le français Renault, mais les pistes semblent relativement limitées.

"Lorsqu'il devient clair que les conversations sont arrivées à un point au-delà duquel il devient déraisonnable de se rendre, il est nécessaire d'être tout aussi courageux pour les interrompre et revenir aussitôt à l'important travail que nous avons à faire", a déclaré le président de FCA, John Elkann, dans une lettre aux salariés du groupe rendue publique jeudi.

FCA a pointé du doigt l'État français, actionnaire de Renault à hauteur de 15%, après l'échec d'une tentative de fusion entre les deux groupes. "Les conditions politiques" ne sont pas réunies en France pour un tel rapprochement, a-t-il affirmé dans un communiqué.

"La décision d'interrompre le dialogue n'a pas été prise à la légère, mais avec un objectif en tête: la protection des intérêts de notre société et de ceux qui y travaillent", a précisé John Elkann dans son courrier.

Interrogé sur ce dossier dans la journée, le vice-Premier ministre italien, Luigi Di Maio, a estimé que quand la politique "cherche à intervenir dans des procédures économiques, elle n'agit pas toujours correctement".

Une explication rejetée par la France: "la raison pour laquelle ce +deal+ ne s'est pas fait est liée à la préservation de l'alliance entre Renault et Nissan, ça n'a rien à voir (...) avec des interventions politiques", a assuré un responsable du ministère français des Finances.

Les motivations de la rupture, alors que la France affirme avoir simplement demandé un délai de cinq jours, restent toutefois mystérieuses.

L'offre de départ était déjà basse, avec une prime de 10% au-dessus du prix de l'action, alors que l'usage est plutôt de l'ordre de 30 à 50%, relève Gilles Chemla, directeur de recherches au CNRS. Ce spécialiste en gouvernance d'entreprise s'interroge aussi sur les motivations du directeur général de FCA, Mike Manley, de vendre des actions de son groupe pour près de 3,5 millions de dollars, peu après avoir proposé la fusion. "S'il s'attendait à ce que l'offre aboutisse, il n'aurait pas agi ainsi", relève-t-il.

Clauses "très habiles"

FCA est coutumier de coups financiers, comme après l'échec de sa tentative de joint-venture avec General Motors, qui lui a rapporté quelque 2 milliards de dollars grâce à des clauses financières "très habiles", explique-t-il.

FCA a évoqué de nouvelles "exigences" de Bercy pour justifier son retrait, un argument que, là encore, Paris nie en bloc.

"Les Français aiment beaucoup commander", avance sur ce point Giuliano Noci, spécialiste de stratégie d'entreprises auprès de l'école polytechnique de Milan.

Et de rappeler les frictions entre Luxottica et Essilor ou les difficultés entre Paris et Rome lors du rachat du chantier naval STX par l'italien Fincantieri.

L'offre de FCA était pourtant "mûrement réfléchie", assure-t-on de source proche du groupe italo-américain, et le retrait de l'offre de fusion n'a rien d'une "tactique" pour mieux renégocier, ajoute cette source, interrogée par l'AFP.

En attendant, FCA "a la force d'aller de l'avant de son côté", assure cette source proche du constructeur. Et "nous avons toujours dit vouloir un rapprochement avec un partenaire éventuel et nous continuerons", ajoute-t-on de même source.

FCA a besoin d'un partenaire qui couvre l'Asie où il est très peu présent et qui consolide ses positions en Europe où le groupe, bien implanté aux Etats-Unis, est moins fort, explique de son côté M. Noci.

Un partenaire potentiel pourrait donc être le groupe chinois Geely, qui a repris Volvo, mais cette hypothèse rencontrerait probablement l'opposition du président américain, Donald Trump, peu disposé envers la Chine, estime quant à lui M. Chemla. Volkswagen en Europe pourrait représenter une alternative, mais un tel rapprochement offre au final peu de synergies, ajoute-t-il.

Reste l'hypothèse d'une reprise des négociations entre Renault et FCA, sous une forme "plus discrète", selon cet expert.

Renault, qui s'est dit déçu après cet échec, n'a d'ailleurs pas fermé la porte à un futur rapprochement.

La fusion aurait créé un groupe de plus de 30 milliards d'euros de valorisation boursière, produisant 8,7 millions de véhicules par an.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ESSILORLUXOTTICA 1.93%118.8 Cours en temps réel.5.52%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES 0.15%12.206 Cours en clôture.-3.90%
GEELY AUTOMOBILE HOLDINGS LTD -0.71%30.78 Cours en différé.-10.66%
GEELY AUTOMOBILE HOLDINGS LTD -0.98%12.1 Cours en clôture.-11.29%
GENERAL MOTORS COMPANY -0.10%39.12 Cours en différé.17.07%
LUXOTTICA GROUP 0.00%Cours en clôture.0.00%
NISSAN MOTOR CO LTD -2.21%751 Cours en clôture.-12.28%
RENAULT -1.53%51.38 Cours en temps réel.-4.34%
TOYOTA MOTOR CORP -0.74%6975 Cours en clôture.12.86%
VOLKSWAGEN 0.00%Cours en clôture.0.00%
VOLKSWAGEN AG -1.05%151.46 Cours en différé.10.18%
VOLVO -2.23%142.25 Cours en différé.25.49%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES
18/07ARTHUR SADOUN : Publicis abaisse sa prévision de croissance après un deuxième tr..
RE
18/07JEAN-DOMINIQUE SENARD : Renault confiant dans le soutien de Nissan à l'alliance,..
RE
18/07Agenda economique monde jusqu'au 31 août
RE
17/07UE : les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 7,8% sur un an en juin..
DJ
16/07BOURSE DE WALL STREET : La baisse de l'euro profite aux actions, le commerce pès..
RE
16/07Point marchés-La baisse de l'euro profite aux actions, le commerce pèse à Wal..
RE
16/07FCA : nette baisse sur fond d'avis pessimiste de broker
CF
16/07FCA : Goldman Sachs initie une couverture à 'vente'
CF
16/07AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Airbus, Peugeot, Renault, Safran, Aston Martin, Givau..
16/07RENAULT : Baisse de 6,7% des ventes au 1er semestre, recul attendu en Russie en ..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 111 Mrd
EBIT 2019 6 629 M
Résultat net 2019 4 455 M
Trésorerie 2019 4 475 M
Rendement 2019 7,38%
PER 2019 4,44x
PER 2020 4,44x
VE / CA2019 0,13x
VE / CA2020 0,12x
Capitalisation 19 127 M
Graphique FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES
Durée : Période :
Fiat Chrysler Automobiles : Graphique analyse technique Fiat Chrysler Automobiles | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 28
Objectif de cours Moyen 14,60  €
Dernier Cours de Cloture 12,21  €
Ecart / Objectif Haut 129%
Ecart / Objectif Moyen 19,6%
Ecart / Objectif Bas -18,1%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Michael Mark Manley Chief Executive Officer & Executive Director
John Jacob Philip Elkann Chairman
Richard Keith Palmer CFO & COO-Systems & Castings
Harald J. Wester Chief Technology Officer
Andrea Agnelli Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES-3.90%21 437
SAIC MOTOR CORPORATION-9.67%40 947
FERRARI73.25%31 525
MARUTI SUZUKI INDIA-18.62%26 663
BYD COMPANY LIMITED--.--%20 142
EXOR NV33.26%16 563