Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Fromageries Bel    FBEL   FR0000121857

FROMAGERIES BEL

(FBEL)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Fromageries Bel: la vache ne rit plus au Moyen-Orient ni en Afrique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/03/2019 | 20:08

Paris (awp/afp) - Le groupe Bel (Vache qui rit, Boursin, Babybel) a réduit de près de moitié son bénéfice net en 2018, en raison du prix élevé des matières premières laitières et de taux de change défavorables, qui ont fortement érodé ses résultats au Moyen-Orient et en Afrique.

L'an passé, le bénéfice net de Bel s'est contracté à 96 millions d'euros contre 180 millions en 2017, soit un recul de 46,4%, a détaillé le groupe dans un communiqué jeudi.

Le chiffre d'affaires est resté plus stable à 1,82 milliard d'euros contre 1,85 en 2017, une baisse de 1,6%. Le résultat opérationnel a fondu de 26% à 160 millions d'euros, contre 215 millions.

En cause, un contexte de "taux de change défavorables et de hausse des prix des matières premières que le groupe n'a pas toujours été en mesure de compenser par des augmentations de prix" en raison "de la contraction du pouvoir d'achat des consommateurs dans de nombreux pays" où il est présent, souligne le communiqué.

Le groupe a enregistré dans ses comptes le coût du plan de transformation annoncé le 20 septembre 2018, soit 29 millions d'euros.

En Europe, premier marché du groupe, le chiffre d'affaires s'est contracté de 1,6%, l'activité ayant été pénalisée par le "contexte difficile dans lequel opère le secteur de la distribution".

Au Moyen-Orient et en Afrique, où la Vache qui rit notamment est très répandue, le groupe français a subi un recul de 2,8% de ses ventes à 719 millions d'euros, et une chute de 63,5% de son résultat opérationnel à 15 millions d'euros contre 42.

"Le groupe reconquiert des parts de marché et continue d'adapter son offre au pouvoir d'achat des consommateurs, dans un contexte de contraction des marchés fromagers et de baisse de la consommation" indique sobrement le communiqué.

Le prix élevé des matières premières laitières, souvent importées sous forme de poudre de lait dans ces régions qui pratiquent peu l'élevage, et la dévaluation des devises de ces marchés "pèsent sur la marge opérationnelle", selon la même source.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FROMAGERIES BEL
15/03BOURSE DE PARIS : Prêts pour les quatre sorcières ?
15/03EN DIRECT DES MARCHES : EDF, Michelin, Genfit, Bolloré, Boeing, Facebook, UBS..
14/03FROMAGERIES BEL : la vache ne rit plus au Moyen-Orient ni en Afrique
AW
14/03FROMAGERIES BEL : Information financière annuelle - Résultats 2018
PU
14/03FROMAGERIES BEL : résultat net part du Groupe de 96 ME
CF
14/03FROMAGERIES BEL : Résultats 2018
GL
28/02BEL : recul des ventes en 2018, pénalisées par les changes
AW
28/02FROMAGERIES BEL : vers une baisse de la marge opérationnelle
CF
28/02FROMAGERIES BEL : Information financière du 4eme TR 2018 - chiffre d'affaires
GL
2018FROMAGERIES BEL : Le Groupe Bel, Intermarché et Netto, et les 800 exploitations ..
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FROMAGERIES BEL
Plus de recommandations
Graphique FROMAGERIES BEL
Durée : Période :
Fromageries Bel : Graphique analyse technique Fromageries Bel | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FROMAGERIES BEL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Dirigeants
Nom Titre
Antoine Fiévet Chairman & Chief Executive Officer
Bruno Gerard Schoch Deputy General Manager-Finance & Legal Affairs
Hubert Mayet GM-Manufacturing & Technical Operations
James J. Lightburn Independent Director
Florian Sauvin Director
Secteur et Concurrence