Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  MOSCOW INTERBANK CURRENCY EXCHANGE  >  Gazprom PAO    GAZP   RU0007661625

GAZPROM PAO

(GAZP)
  Rapport  
SynthèseActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Royal Dutch Shell se retire du projet Baltic LNG de Gazprom

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/04/2019 | 17:07
ROYAL DUTCH SHELL SE RETIRE DU PROJET BALTIC LNG DE GAZPROM

SAINT-PETERSBOURG (Reuters) - Royal Dutch Shell a décidé de se retirer du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) sur la Baltique mené par Gazprom dans la région de Leningrad à la suite de la décision du groupe russe d'en modifier la configuration.

Cette annonce intervient alors que les entreprises occidentales peinent à se développer en Russie en raison des sanctions américaines imposées au pays.

Elle pourrait également limiter l'accès de Gazprom à la technologie de Shell et le contraindre à financer le projet sans la contribution de ce dernier.

Shell, qui coopère depuis longtemps avec la Russie dans le secteur de l'énergie, avait auparavant dit qu'il étudierait les possibles conséquences de la décision de Gazprom annoncée le 29 mars par communiqué.

Le géant russe y déclarait avoir opté pour un complexe de grande échelle traitant du gaz contenant de l'éthane et produisant du gaz naturel liquéfié avec son partenaire russe RusGazDobitcha, dans l'oblast de Leningrad. Le communiqué ne mentionnait pas le nom de Shell.

"A la suite de l'annonce faite par Gazprom le 29 mars concernant le développement définitif de Baltic LNG, nous avons décidé de mettre un terme à notre participation dans ce projet", déclare Cederic Cremers, le président de la filiale russe du groupe anglo-néerlandais, cité dans un communiqué.

"Nous avons un certain nombre d'autres projets en cours avec Gazprom, notamment dans le cadre de l'alliance stratégique passée entre les deux groupes en 2015, qui ne sont pas affectés par cette décision", ajoute-t-il.

Gazprom n'a pas souhaité s'exprimer.

Shell reste un actionnaire du site d'exploration Sakhalin-2 dirigé par Gazprom, qui produit du GNL au large de l'île russe de Sakhaline, au large de la Sibérie.

En février, Shell avait annoncé la création d'une coentreprise à parts égales avec Gazprom, pour permettre à l'entreprise russe d'utiliser le savoir-faire de Shell en matière de GNL et développer ainsi sa propre technologie de surrefroidissement de gaz.

Cette coentreprise devait protéger efficacement la Russie de toute nouvelle sanction américaine frappant le GNL, un secteur dans lequel les technologies essentielles appartiennent à une poignée d'acteurs, parmi lesquels Exxon et Total

La Russie, l'un des plus grands producteurs de pétrole au monde, est sous le coup de sanctions occidentales depuis 2014 en raison du rôle qui lui est attribué dans la crise en Ukraine.

(Claude Chendjou et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey)

par Vladimir Soldatkin et Shadia Nasralla

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EXXON MOBIL CORPORATION -0.95%76.95 Cours en différé.13.93%
GAZPROM PAO Cours en clôture.
TOTAL -0.23%49 Cours en temps réel.6.36%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur GAZPROM PAO
30/05GAZPROM : bond de 44% du bénéfice net au 1er trimestre
AW
02/05SHELL : Bénéfice en baisse au 1er trimestre, mais supérieur aux attentes
RE
29/04Gazprom a doublé ses gains l'an dernier, grâce à l'Europe
AW
26/04Exxon rate le consensus au 1er trimestre, le titre baisse
RE
26/04TechnipFMC juste au 1er trimestre mais étoffe son carnet de commandes
RE
22/04Halliburton voit du mieux en Amérique du Nord
RE
22/04ENERGIE-TechnipFMC juste au T1 mais étoffe son carnet de commandes
RE
18/04Schlumberger voit son bénéfice reculer avec l'Amérique du Nord
RE
18/04Saipem confirme ses objectifs après son T1
RE
17/04Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks américains
AW
Plus d'actualités
Données financières ($)
CA 2019 122 Mrd
EBIT 2019 22 352 M
Résultat net 2019 22 109 M
Dette 2019 40 894 M
Rendement 2019 5,71%
PER 2019 4,16
PER 2020 4,03
VE / CA 2019 1,04x
VE / CA 2020 1,03x
Capitalisation 86 085 M
Graphique GAZPROM PAO
Durée : Période :
Gazprom PAO : Graphique analyse technique Gazprom PAO | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 9
Objectif de cours Moyen 3,55 $
Ecart / Objectif Moyen -2,4%
Révisions de BNA
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
GAZPROM PAO85 352
ROYAL DUTCH SHELL12.96%253 149
PETROCHINA COMPANY-2.50%178 973
TOTAL6.36%138 575
PETROLEO BRASILEIRO SA PETROBRAS24.69%92 747
GAZPROM PAO (EDR)61.84%85 352