Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Goldman Sachs Group    GS

GOLDMAN SACHS GROUP

(GS)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Tech-Les fonds mettent en garde Macron: "Ne baissez pas les bras"

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
06/12/2018 | 18:44

* La France accueille les principaux fonds US de capital-risque

* Le "scale-up tour" a été programmé avant les "Gilets Jaunes"

* Des voix s'élèvent en faveur d'un rétablissement de l'ISF

par Mathieu Rosemain

PARIS, 6 décembre (Reuters) - Le président Emmanuel Macron doit poursuivre une politique fiscale attractive à l'égard des investisseurs étrangers s'il veut conforter l'essor des start-ups en France, ont dit jeudi à Reuters des investisseurs de la Silicon Valley.

Leur déplacement à Paris intervient à un moment délicat pour le chef de l'Etat français qui doit faire face à la colère des "Gilets Jaunes" vis-à-vis de sa stratégie économique, perçue comme déséquilibrée en faveur des plus riches.

Cette discrète journée d'immersion dans la "FrenchTech", résultat de deux mois de préparation menée par Business France, doit se clôturer par un dîner à l'Elysée à l'invitation d'Emmanuel Macron.

Aux yeux de Joe Schoendorf, associé au sein du fonds de capital-risque Accel, la France a l'opportunité de s'imposer comme l'acteur de premier plan dans la technologie en Europe.

"La France va devenir un centre d'innovation pour la nouvelle Union européenne, ils vont le faire, ils vont tout exploser", a-t-il expliqué à Reuters lors d'une visite à Station F, l'incubateur géant financé par l'entrepreneur Xavier Niel dans le centre de Paris.

"Aujourd'hui, la France est le maître du jeu (...) Personne ne se met sur votre chemin mais ne baissez pas les bras", a-t-il ajouté.

Accel a notamment investi en France dans la start-up BlaBlaCar, spécialisée dans le covoiturage.

La "French Tech" a décollé au cours de ces dernières années, portée par un meilleur accès aux financements, par un ensemble de mesures gouvernementales favorables et par les incertitudes provoquées par le Brexit au Royaume-Uni, longtemps leader incontesté de la place.

UNE POLITIQUE FISCALE CONTESTÉE

La France marche toutefois sur le fil pour trouver le juste équilibre entre le renforcement de son attractivité auprès des investisseurs internationaux et la colère ressentie par une partie de la population concernant le pouvoir d'achat.

Selon une source proche de l'Elysée, Paris a un temps songé à reporter la visite avant finalement de la maintenir.

Le "Scale up Tour", qui fait référence à la volonté de Paris d'aider ses jeunes pousses à grandir, a coïncidé avec la menace brandie par la France ce jeudi de mettre en place en 2019 une taxation des géants du numérique à l'échelle nationale si les pays européens ne parviennent pas à s'accorder sur le sujet.

L'une des principales mesures mises en place par le gouvernement à destination des entreprises et des investissements a consisté à mettre en place un prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les revenus du capital et à supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour le remplacer par un impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Emmanuel Macron a été contraint cette semaine de rappeler à l'ordre ses ministres après l'évocation par le porte-parole du gouvernement et la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes de la possibilité d'un retour de l'ISF.

En dépit de la violence des manifestations qui ont semé le chaos dans la capitale samedi dernier, l'équipe d'Emmanuel Macron continue d'estimer qu'une telle mesure aurait un effet repoussoir sur les investisseurs.

"Si vous voulez les nouveaux emplois avec les hauts salaires, vous devez être compétitifs par rapport au reste du monde pour eux et l'impôt sur la fortune est le meilleur moyen de ne pas les obtenir", estime Joe Schoendorf.

Tony Fadell, qui a fait partie de l'équipe de développement de l'iPhone avant de venir s'installer à Paris il y a trois ans, souligne que la tech doit continuer à être soutenue en dépit des difficultés actuelles pour le chef de l'Etat.

"Je sais que les gens souffrent et ces problèmes doivent trouver une solution mais on ne peut pas hypothéquer l'avenir", a-t-il dit.

(Avec Michel Rose, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GOLDMAN SACHS GROUP 3.10%198.5 Cours en différé.18.83%
KKR & CO INC 0.60%23.53 Cours en différé.19.87%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
Pat FAR
Le 06/12/2018 19:11
arrow option
L'ISF fait la richesse des pays voisins, des démagogues de droite et de gauche,et permet à la haute administration de régner sans partage car les riches qui pourraient être un contre pouvoir en france ont plus intérêt à déménager.
  
  
Toute l'actualité sur GOLDMAN SACHS GROUP
15/02RBS propose un meilleur dividende après un bénéfice doublé
RE
14/02CHINE : le bras financier d'Alibaba rachète le britannique WorldFirst
AW
14/02JPMorgan lance sa propre cryptomonnaie
AW
14/02Italie et assurance dopent le 4e trimestre de CASA, le marché reste prudent
RE
14/02Crédit Suisse dégage son premier bénéfice annuel depuis 2014
RE
14/02Crédit Suisse voit une stabilisation des marchés début 2019
RE
07/02USA : BB&T et SunTrust annoncent la plus grosse fusion bancaire depuis la crise
AW
06/02PUBLICIS : la publicité traditionnelle plombe la croissance en 2018
AW
06/02EN DIRECT DES MARCHES : Alstom, BNP Paribas, TechnipFMC, Dassault Systèmes, D..
06/02BOURSE DE PARIS : BNP, Aperam, Dassault Systèmes, les publications s'accumulent
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur GOLDMAN SACHS GROUP
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2019 36 412 M
EBIT 2019 12 373 M
Résultat net 2019 9 163 M
Dette 2019 -
Rendement 2019 1,72%
PER 2019 8,11
PER 2020 7,41
Capi. / CA 2019 2,03x
Capi. / CA 2020 1,97x
Capitalisation 73 837 M
Graphique GOLDMAN SACHS GROUP
Durée : Période :
Goldman Sachs Group : Graphique analyse technique Goldman Sachs Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique GOLDMAN SACHS GROUP
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 27
Objectif de cours Moyen 228 $
Ecart / Objectif Moyen 15%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
David Michael Solomon Chairman & Chief Executive Officer
John E. Waldron President & Chief Operating Officer
Stephen M. Scherr Chief Financial Officer & Executive Vice President
James A. Johnson Independent Director
William W. George Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
GOLDMAN SACHS GROUP18.83%73 837
MORGAN STANLEY5.90%72 229
CHARLES SCHWAB CORPORATION (THE)11.63%62 607
CITIC SECURITIES COMPANY16.43%32 012
HUATAI SECURITIES16.67%21 530
CHINA MERCHANTS SECURITIES CO., LTD.12.99%14 219