Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Hermès International    RMS   FR0000052292

HERMÈS INTERNATIONAL

(RMS)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 09/04 17:17:02
636.6 EUR   +0.09%
12:54Les groupes de luxe guettent la reprise en Chine pour amorcer leur rebond
AW
08:45CORONAVIRUS : le fil des actus positives
08/04HERMES : Morgan Stanley abaisse son objectif de cours
AO
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Accros aux sommets, les marchés européens guettent le pic de l'épidémie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/02/2020 | 18:48

PARIS (awp/afp) - Toujours focalisés sur la crise sanitaire, les marchés européens ne s'en sont pas moins lancés dans une course aux sommets, appelée à perdurer si la perspective de voir l'épidémie atteindre bientôt un pic se confirme.

"Les indices boursiers vivent au rythme des nouvelles sur le coronavirus et cela va continuer. Ce qui n'empêche pas les marchés de se tenir extrêmement bien", résume auprès de l'AFP Florence Barjou, responsable de la gestion diversifiée chez Lyxor AM.

"Il n'y a pas de raison que cela change, à moins de très mauvaises nouvelles sur la propagation du virus dans le reste de l'Asie, poursuit-elle. Car les investisseurs s'appuient pour l'instant sur un scénario central d'un pic de l'épidémie atteint d'ici mars. Et la sortie d'un vaccin est évoquée pour avril".

"Au-delà du décompte quotidien, les investisseurs s'intéressent aux tendances, or ces derniers temps et en particulier cette semaine, nous avons vu clairement le signal d'une décélération de nouvelles contaminations", estime également Didier Saint-Georges, membre du comité d'investissement chez Carmignac.

"Cela valide l'idée qu'il s'agit d'une crise forte mais qui devrait être de courte durée. En outre plus de 99% des cas sont concentrés en Chine, qui applique un contrôle draconien", ce qui rassure les marchés, selon lui.

D'après l'expert, la principale incertitude qui demeure est "la question de la propagation hors de Chine" et notamment dans des pays qui n'appliqueraient pas des mesures aussi rigoureuses pour empêcher la diffusion du virus.

Cette deuxième crainte a d'ailleurs assombri la fin de semaine sur les marchés européens, avec de nouveaux cas en Iran et en Corée du Sud.

premiers signaux négatifs

Dans cet environnement, "indicateurs et résultats ont été noyés", note Mme Barjou.

A moins que les publications ne fassent apparaître les premiers effets négatifs de la pandémie.

Au-delà de l'avertissement sur résultat d'Apple aux États-Unis, les signaux venant de grandes entreprises internationales en Europe se sont multipliés cette semaine.

Sur le marché londonien, le groupe de luxe Burberry a notamment souffert. Air France-KLM a pour sa part estimé à entre 150 et 200 millions d'euros le manque à gagner dû à la suspension de ses vols vers la Chine. Et l'équipementier sportif Adidas a vu ses ventes en Chine reculer de 85% sur un an depuis la fin janvier pour cette même raison.

Les résultats attendus de WPP ou IAG à Londres, Danone et Hermès à Paris, ou de Bayer à Francfort, la semaine prochaine produiront sans doute un écho similaire.

"Tout le monde a en tête qu'il y aura sans doute un impact à court terme. Dans ce contexte, pas mal d'entreprises se montrent prudentes et révisent à la baisse de manière assez marquée leurs prévisions", souligne Mme Barjou. Et du coup, "cela pourrait potentiellement réserver des surprises positives lors des prochaines publications, si la situation ne dégénère pas".

En terme sectoriel, la situation actuelle joue clairement en défaveur de l'automobile ou des matières premières. A l'inverse, les services à la collectivité, les télécoms, la santé, les technologies se portent bien.

"L'autre aspect, largement aussi important pour les marchés, c'est que ce qui les faisait monter avant cette crise, est toujours là, à savoir un retour en force des politiques monétaires en Europe et aux Etats-Unis", analyse M. Saint Georges.

Et depuis le démarrage de l'épidémie, les taux d'intérêt sur le marché de la dette qui avaient amorcé une remontée ont de nouveau plongé, ce qui offre des marges de manoeuvre supplémentaires aux entreprises et donc soutient aussi leurs actions.

"Mais comme les indices boursiers montent, grâce aux liquidités abondantes et bon marché, mécaniquement la valorisation des entreprises augmente, ce qui incontestablement créé une forme de fragilité, nuance M. Saint Georges, et cela pourrait générer dans les prochaines semaines ou mois des périodes de prises de bénéfices".

abx-bur/pan/tq/lth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADIDAS AG 3.98%224.2 Cours en différé.-25.47%
AIR FRANCE-KLM -2.42%5.17 Cours en temps réel.-46.67%
APPLE INC. -0.18%265.51 Cours en différé.-9.39%
BAYER AG 1.47%57.14 Cours en différé.-22.58%
BURBERRY GROUP PLC 1.78%1455 Cours en différé.-35.19%
DANONE 2.28%58.26 Cours en temps réel.-22.87%
ENGIE 4.08%9.81 Cours en temps réel.-34.57%
HERMÈS INTERNATIONAL 0.09%636.6 Cours en temps réel.-4.53%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, SA -0.34%249.1 Cours en différé.-60.03%
WPP GROUP 2.12%567 Cours en différé.-47.70%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur HERMÈS INTERNATIONAL
12:54Les groupes de luxe guettent la reprise en Chine pour amorcer leur rebond
AW
08:45CORONAVIRUS : le fil des actus positives
08/04HERMES : Morgan Stanley abaisse son objectif de cours
AO
08/04BOURSE DE PARIS : Paris marque le pas, surveillant le bilan sanitaire et les min..
AW
31/03HERMES INTERNATIONAL : participe à l'effort de guerre
AO
31/03EN DIRECT DES MARCHES : Total, Hermès, L'Oréal, EssilorLuxottica, ArcelorMitt..
31/03HERMÈS : les mesures prises face à la crise Covid-19
CF
31/03Les valeurs à suivre mardi 31 mars 2020 à Paris -
AO
31/03La Chine redémarre (un peu) plus vite que prévu
31/03BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur HERMÈS INTERNATIONAL
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2020 6 697 M
EBIT 2020 2 095 M
Résultat net 2020 1 408 M
Trésorerie 2020 4 824 M
Rendement 2020 0,90%
PER 2020 48,1x
PER 2021 38,8x
VE / CA2020 9,18x
VE / CA2021 7,94x
Capitalisation 66 276 M
Graphique HERMÈS INTERNATIONAL
Durée : Période :
Hermès International : Graphique analyse technique Hermès International | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique HERMÈS INTERNATIONAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 613,70  €
Dernier Cours de Cloture 636,00  €
Ecart / Objectif Haut 14,1%
Ecart / Objectif Moyen -3,51%
Ecart / Objectif Bas -37,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Axel Dumas Co-Executive Chairman-Management Board
Henri-Louis Bauer Co-Executive Chairman-Management Board
Éric de Seynes Chairman-Supervisory Board
Éric Marie Joseph du Halgouët Executive Vice President-Finance
Charles-Éric Bauer Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
HERMÈS INTERNATIONAL-4.53%72 071
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE-17.14%187 966
ESSILORLUXOTTICA-21.94%50 170
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA-27.37%31 680
LULULEMON ATHLETICA INC.-15.39%25 514
VF CORPORATION-41.81%22 890