Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  London Stock Exchange plc    LSE   GB00B0SWJX34

LONDON STOCK EXCHANGE PLC

(LSE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

UE/Brexit: Un texte sur la compensation passe un premier palier

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/10/2017 | 15:40
UE/BREXIT: UN TEXTE SUR LA COMPENSATION PASSE UN PREMIER PALIER

LONDRES (Reuters) - Des parlementaires européens ont donné leur aval mardi à une proposition de loi susceptible de mettre un terme à la domination de la City londonienne sur la compensation des contrats financiers libellés en euro, une fois le Brexit consommé.

Le texte stipule qu'une chambre de compensation - soit l'intermédiaire assurant la parfaite exécution d'une transaction entre deux parties - étrangère sera soumise à une surveillance accrue si elle veut servir les clients de l'Union européenne (UE).

Mais si une chambre de compensation est jugée d'importance systémique pour la zone euro, alors toutes les transactions en euro faites avec des clients de l'UE devront migrer vers les Vingt-Huit.

Cette proposition de loi a provoqué une levée de boucliers en Grande-Bretagne car elle entraînerait des pertes d'emplois et de recettes fiscales.

Londres héberge LCH, filiale de London Stock Exchange qui compense la plus grande partie des swaps en euro négociés en Europe. Le LSE a prévenu qu'un déplacement de la compensation en euro hors de Londres se traduirait par la perte de milliers d'emplois dans le secteur des services financiers, gros pourvoyeur d'argent pour le fisc britannique.

Lors du premier débat consacré à ce dossier mardi, des députés des deux principales formations du Parlement européen, le Parti populaire européen (centre-droit) et l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (centre-gauche), ont globalement apporté leur soutien au projet de loi, en réclamant toutefois quelques amendements.

"C'est une bonne proposition pour la Commission européenne", a dit à la commission des affaires économiques du Parlement Danuta Hübner, députée polonaise de centre-droit.

"Je soutiens par principe cette proposition, que je juge nécessaire", a déclaré Roberto Gualtieri, un député italien de centre-gauche qui préside la commission.

Les Etats membres et le Parlement européen auront le dernier mot au terme - non fixé - d'une procédure qui devrait comporter de fait des amendements.

Pour l'heure, les clients européens de LCH ne savent pas s'ils pourront encore passer par son intermédiaire une fois que la Grande-Bretagne aura officiellement quitté l'UE.

Tirant parti de cette incertitude, l'opérateur boursier allemand Deutsche Börse a fait savoir lundi qu'il mettrait en place un dispositif de partage de profits sur ses activités de compensation des swaps de taux, initiative destinée rien moins qu'à capter des parts de marché au détriment de LCH.

Eurex Clearing, la filiale de compensation de Deutsche Börse, lancera le mois prochain un programme de partenariat dont les participants bénéficieront d'une partie des profits réalisés sur la compensation des swaps de taux d'intérêt, en fonction du volume d'activité apporté.

"PRUDENTS, RÉFLÉCHIS ET À L'ÉCOUTE"

Danuta Hübner estime que le texte est trop compliqué par endroits; on ne sait pas exactement, par exemple, de quelle manière les autorités de régulation européennes et la Banque centrale européenne (BCE) décideront à quel moment la compensation en euro devra migrer vers l'UE.

"Il faut tout faire pour éviter que la prise de décision soit incohérente", observe-t-elle. "Il ne faut pas que la procédure prenne un tour politique".

Pour Roberto Gualtieri, renforcer la surveillance de l'UE sur la compensation s'impose mais il faut être "très prudent, réfléchi et à l'écoute" au vu des conséquences potentielles.

D'autres disent qu'il ne faut pas verser dans le protectionnisme ou tenter, par ce biais, d'infliger un châtiment à une Grande-Bretagne qui a déjà maille à partir avec elle-même.

Kay Swinburne, parlementaire britannique de centre-droit représentant l'une des rares voix dissonantes vis-à-vis de l'initiative, juge qu'encadrer au plan régional une monnaie de réserve est mal pensé.

"C'est pourquoi nous avons autant travaillé au plan international et j'espère qu'on ne va pas renoncer à tout cela pour un proctectionnisme qui aurait à voir avec la décision du Brexit", explique-t-il.

Les banques et le LSE disent que relocaliser une partie de la compensation aboutirait à un éclatement des marchés qui provoquerait une hausse des coûts des entreprises de l'UE qui utilisent les swaps pour se couvrir des risques de taux, de change, et de variation des cours des matières premières.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

par Huw Jones

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
07/08BOURSE DE LONDRES : Londres tempérée par les tensions sino-américaines
AW
07/08LONDON STOCK EXCHANGE : UBS toujours neutre sur le dossier
ZD
07/08BOURSE DE LONDRES : Londres prudente avant l'emploi américain
AW
06/08BOURSE DE LONDRES : Londres en fort recul malgré les prévisions de la BoE
AW
06/08BOURSE DE LONDRES : Londres pénalisée par la livre et des résultats
AW
05/08BOURSE DE LONDRES : Londres portée par des indicateurs et de l'or
AW
05/08THOMSON REUTERS : Bénéfice meilleur qu'attendu, prévisions confirmées
RE
05/08BOURSE DE LONDRES : Londres grimpe grâce à Wall Street et à l'or
AW
04/08BOURSE DE LONDRES : Londres souffle au lendemain d'une forte hausse
AW
04/08BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un marché en crise
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 2 441 M 3 185 M 2 701 M
Résultat net 2020 491 M 641 M 544 M
Dette nette 2020 221 M 288 M 245 M
PER 2020 64,8x
Rendement 2020 0,89%
Capitalisation 30 250 M 39 497 M 33 481 M
VE / CA 2020 12,5x
VE / CA 2021 12,0x
Nbr Employés 4 965
Flottant 97,7%
Graphique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Durée : Période :
London Stock Exchange plc : Graphique analyse technique London Stock Exchange plc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 16
Objectif de cours Moyen 8 592,60 GBX
Dernier Cours de Cloture 8 620,00 GBX
Ecart / Objectif Haut 21,0%
Ecart / Objectif Moyen -0,32%
Ecart / Objectif Bas -30,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
David Adam Schwimmer Group Chief Executive Officer & Executive Director
Donald Austin Robert Chairman
David Shalders Chief Operating & Integration Officer
David Porter Warren Group Chief Financial Officer & Executive Director
Anthony McCarthy Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
LONDON STOCK EXCHANGE PLC11.23%39 497
HONG KONG EXCHANGES AND CLEARING LIMITED50.75%62 819
INTERCONTINENTAL EXCHANGE, INC.9.09%52 948
DEUTSCHE BÖRSE AG11.38%33 581
B3 S.A. - BRASIL, BOLSA, BALCÃO45.57%24 387
NASDAQ22.04%21 469