Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  McDonald's Corporation    MCD

MCDONALD'S CORPORATION

(MCD)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

McDonald's limoge son patron après une liaison au sein de l'entreprise

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
04/11/2019 | 06:25

New York (awp/afp) - Le géant américain du fast-food McDonald's a contraint son directeur général Steve Easterbrook à quitter l'entreprise, considérant qu'il avait commis une erreur de jugement en engageant récemment une liaison certes "consentie" avec un ou une salariée, mais contraire aux règles de l'entreprise.

Le groupe assure dans un communiqué que ce départ n'a "pas de rapport avec la performance opérationnelle ou financière" de McDonald's.

Mais le conseil d'administration "a déterminé que (M. Easterbrook) avait enfreint le règlement de l'entreprise et qu'il avait fait preuve d'un mauvais jugement en ce qui concerne une récente relation consentie avec un(e) membre du personnel".

Dans une lettre adressée aux salariés et consultée par l'AFP, M. Easterbrook a reconnu lui-même avoir commis "une erreur".

"Etant donné les valeurs de l'entreprise, j'estime comme le conseil d'administration qu'il est temps pour moi de passer à autre chose", y écrit-il.

McDonald's n'a rien divulgué sur le salarié en question, pas même s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme.

M. Easterbrook est remplacé, avec effet immédiat, par Chris Kempczinski, qui gérait jusqu'à présent les activités de McDonald's aux Etats-Unis.

"Chris prend les rênes de cette grande entreprise à un moment où la performance est solide et durable, et le conseil a toute confiance en lui pour être le mieux à même de définir la vision et guider la stratégie permettant à l'entreprise de poursuivre son succès", a commenté le président du conseil d'administration de l'entreprise, Enrique Hernandez Jr., dans le communiqué.

"Il dispose des compétences et de l'expérience voulues pour avoir mené à bien nos activités aux États-Unis (de 2017 à 2019, NDLR), où les franchisés produisent des résultats financiers et opérationnels solides, et pour avoir supervisé la stratégie mondiale, le développement commercial et l'innovation" de McDonalds en 2015 et 2016, a-t-il ajouté.

Diplomé de Duke University et de la prestigieuse école de commerce de Harvard, il est un habitué des groupes offrant des produits de grande consommation puisqu'il avait auparavant travaillé à PepsiCo, Kraft, Procter & Gamble.

Liaisons fatales

Mr. Easterbrook était, lui, arrivé en 2015 au poste de directeur général de l'entreprise, qui compte 38.000 restaurants dans plus de 100 pays.

Sous sa houlette, l'action de McDonald's a doublé à Wall Street et le bénéfice net de l'entreprise a augmenté chaque année.

Il n'a toutefois pas réussi à enrayer la diminution progressif des ventes de l'entreprise, qui fait face comme d'autres grandes chaînes de restauration rapide aux changements d'habitude des consommateurs, à la recherche d'une alimentation plus saine.

Il a bien tenté de revitaliser le chiffre d'affaires en simplifiant sa carte, en proposant une formule petit-déjeuner toute la journée, des sodas et cafés pour 1 dollar aux Etats-Unis ou des hamburgers en petites tailles.

McDonald's a également beaucoup investi dans les technologies pour faciliter par exemple la prise de commandes, depuis les bornes dans les restaurants ou l'application sur les téléphones, ou dans les services de livraison.

Le géant du fast-food a toutefois déçu les marchés lors de son dernier rapport trimestriel, en faisant état d'une croissance moins forte que prévu de ses ventes aux Etats-Unis, où il semble payer cher son retard dans les burgers végétariens, la dernière mode du secteur.

Les liaisons sur le lieu du travail ont coûté leur place à de nombreux PDG aux Etats-Unis lors des dernières années, et le sujet est devenu encore plus sensible depuis le mouvement #MeToo contre le harcèlement et les agressions sexuelles.

En 2018, ce sont les patrons du fabricant de micro-processeurs Intel, Brian Krzanich, et du fabricant de vêtements de yoga branchés Lululemon, Laurent Potdevin, qui avaient quitté leur entreprise respective pour des liaisons avec des salariées.

En 2016, Darren Huston, le PDG du site du commerce en ligne Priceline avait dû démissionner pour des raisons similaires. Idem en 2012 pour Brian Dunn, le PDG du groupe de grande distribution BestBuy.

afp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CDK GLOBAL, INC. -0.76%53.34 Cours en différé.11.40%
INTEL CORPORATION 0.11%56.08 Cours en différé.19.50%
LULULEMON ATHLETICA INC. 2.31%230.79 Cours en différé.89.78%
MCDONALD'S CORPORATION -0.05%194.21 Cours en différé.9.37%
PEPSICO 0.00%136.34 Cours en différé.23.41%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MCDONALD'S CORPORATION
29/11MCDONALD'S CORPORATION : Détachement de dividende
FA
12/11Burger King lance son hamburger sans viande en Europe
AW
06/11EN DIRECT DES MARCHES : Société Générale, AXA, GTT, CGG, Technicolor, Xerox, ..
05/11BOURSE DE PARIS : Le CAC40 à 3% des 6000 points
05/11EN DIRECT DES MARCHES : ArcelorMittal, Safran, Casino, Ipsen, Rubis, Teleperf..
04/11Wall Street clôture à de nouveaux records
RE
04/11MCDONALD'S : après le renvoi du patron pour une liaison, le DRH s'en va aussi
AW
04/11Wall Street : un optimisme inoxydable de rigueur
CF
04/11Wall Street, encouragée sur le front commercial, ouvre en hausse
AW
04/11A Wall St, record pour le Dow avec l'optimisme sur le commerce
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur MCDONALD'S CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 21 021 M
EBIT 2019 9 071 M
Résultat net 2019 5 954 M
Dette 2019 32 924 M
Rendement 2019 2,42%
PER 2019 25,0x
PER 2020 22,8x
VE / CA2019 8,52x
VE / CA2020 8,36x
Capitalisation 146 Mrd
Graphique MCDONALD'S CORPORATION
Durée : Période :
McDonald's Corporation : Graphique analyse technique McDonald's Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique MCDONALD'S CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 34
Objectif de cours Moyen 222,97  $
Dernier Cours de Cloture 194,21  $
Ecart / Objectif Haut 31,3%
Ecart / Objectif Moyen 14,8%
Ecart / Objectif Bas -0,62%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Chris Kempczinski President, Chief Executive Officer & Director
Enrique Hernandez Non-Executive Chairman
James R. Sappington Executive VP-Operations & Technology Systems
Kevin M. Ozan Chief Financial Officer & Executive Vice President
Daniel Henry Global Chief Information Officer & EVP
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
MCDONALD'S CORPORATION9.37%146 258
YUM BRANDS7.18%30 004
CHIPOTLE MEXICAN GRILL INC.89.84%22 497
RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC.26.79%19 547
YUM CHINA HOLDINGS, INC.33.40%16 656
DOMINO'S PIZZA, INC.15.68%11 698