Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Mexican Stock Exchange  >  Monsanto    MON *

MONSANTO

(MON *)
SynthèseActualitésAgendaSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Fichage Monsanto: Didier Guillaume "ravi" d'être classé parmi les "détracteurs"

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
12/05/2019 | 17:42

TOKYO (awp/afp) - Le ministre français de l'Agriculture, Didier Guillaume, s'est dit "ravi" d'avoir été classé dans la catégorie des "détracteurs" par le géant de l'agrochimie Monsanto, accusé d'avoir secrètement fiché des centaines de personnalités.

"Je suis absolument ravi que mon nom soit apparu dans Monsanto, non pas pour ma gloriole personnelle, mais comme un certain nombre de (membres de) l'opposition française, de gauche et d'ONG, me traitaient comme ministre de Monsanto et ministre des pesticides, que Monsanto me mette dans la liste comme ennemi de l'entreprise, ça me rassure plutôt", a-t-il déclaré dimanche soir à l'AFP à Tokyo, en marge d'un déplacement pour le G20-agriculture.

Aucune décision n'a été prise pour l'instant quant à un éventuel dépôt de plainte, a-t-il ajouté.

Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer, est accusé d'avoir fait réaliser par une agence de communication des listes fichant des élus, scientifiques ou journalistes, précisant notamment leur position sur les pesticides, leur niveau de soutien à Monsanto, leurs loisirs, ou encore leur adresse. La justice française a ouvert une enquête.

"Ma position est très claire: il faut sortir des pesticides, du glyphosate", a insisté Didier Guillaume. "Il ne faut pas avoir d'état d'âme mais il ne faut laisser personne sans solution. C'est la raison pour laquelle nous mettons beaucoup de forces dans la recherche pour trouver des alternatives aux pesticides", a-t-il souligné.

Le gouvernement est confronté à une équation complexe: comment réduire le volume des produits chimiques, dangereux pour les nappes phréatiques, l'environnement et la santé, sans mettre en danger les secteurs de l'agriculture et de la production alimentaire, déjà fragilisés par la concurrence.

anb/lth

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MONSANTO
08/07GLYPHOSATE : Bayer fait partiellement marche arrière aux Etats-Unis
AW
31/03Bayer règle une ardoise dans un litige lié au glyphosate
AW
04/03Deutsche Börse lance un indice boursier basé sur le développement durable
AW
28/02BASF : 2019 plombé par le commerce, impact "significatif" du coronavirus à venir
AW
2019Francfort atone avant trois jours de pause (Dax:-0,13%)
AW
2019Bayer vise la neutralité carbone "d'ici 2030"
AW
2019USA : Monsanto plaide coupable d'avoir répandu un pesticide interdit
AW
2019Bayer voit encore s'alourdir la menace judiciaire liée au glyphosate
AW
2019Bayer confirme ses objectifs après un 3e trimestre rentable hors exceptionnel..
AW
2019BAYER : le nombre de requêtes visant le glyphosate explose
AW
Plus d'actualités
Dirigeants
Nom Titre
Kathleen Manning Manager-North America Marketing Communications
Kelly Gast Vice President-Commercial Finance
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
MONSANTO0.00%0
THE SCOTTS MIRACLE-GRO COMPANY30.98%7 719
SOCIEDAD QUÍMICA Y MINERA DE CHILE S.A.2.02%7 280
PHOSAGRO6.44%4 689
ICL GROUP LTD-35.02%4 460
UPL LIMITED-25.32%4 438