Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Monsanto    MON

MONSANTO

(MON)
SynthèseCotationsActualitésAgendaSociétéDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Bayer règle une ardoise dans un litige lié au glyphosate

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
31/03/2020 | 09:55

Francfort (awp/afp) - Le géant allemand de l'agrochimie Bayer a accepté de régler près de 40 millions de dollars aux Etats-Unis à des plaignants lui reprochant la commercialisation supposée trompeuse de l'herbicide glyphosate après la reprise de l'américain Monsanto.

Bayer va payer 39,6 millions de dollars (35,9 millions d'euros) à un collectif de plaignants l'accusant d'avoir masqué les risques pour la santé au moment de l'acquisition en 2018 du rival Monsanto pour 63 milliards de dollars, selon le document d'un tribunal de Kansas City publié lundi et relayé par Bloomberg.

"L'affaire a été réglée à la satisfaction de toutes les Parties" et demeure "sous réserve de l'approbation du tribunal" compétent, a réagi Bayer dans un communiqué transmis à l'AFP.

L'actuel compromis est toutefois distinct du principal litige opposant depuis deux ans Bayer et des milliers de plaignants au sujet des risques supposés de cancer liés à l'utilisation de désherbants de Monsanto tels que le Roundup.

Dans ce dossier, Bayer fait face à environ 48.600 poursuites aux États-Unis, a-t-il dernièrement communiqué.

Le groupe de Leverkusen a perdu ses trois premiers procès aux Etats-Unis et a été condamné à des amendes élevées même si les montants ont été fortement réduits par le deuxième examen d'un juge.

Aidé par l'avocat américain Ken Feinberg, Bayer tente de sortir de ce noeud judiciaire via une procédure amiable. Le groupe pourrait accepter pour cela de payer jusqu'à 10 milliards de dollars, a récemment écrit le Wall Street Journal.

Il continue de contester le principe même de sa responsabilité, martelant depuis des mois qu'aucun régulateur dans le monde n'a conclu à la dangerosité du glyphosate depuis sa mise sur le marché au milieu des années 1970.

afp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAYER AG -3.56%60.72 Cours en différé.-16.60%
MONSANTO 0.00%Cours en clôture.0.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MONSANTO
31/03Bayer règle une ardoise dans un litige lié au glyphosate
AW
04/03Deutsche Börse lance un indice boursier basé sur le développement durable
AW
28/02BASF : 2019 plombé par le commerce, impact "significatif" du coronavirus à venir
AW
2019Francfort atone avant trois jours de pause (Dax:-0,13%)
AW
2019Bayer vise la neutralité carbone "d'ici 2030"
AW
2019USA : Monsanto plaide coupable d'avoir répandu un pesticide interdit
AW
2019Bayer voit encore s'alourdir la menace judiciaire liée au glyphosate
AW
2019Bayer confirme ses objectifs après un 3e trimestre rentable hors exceptionnel..
AW
2019BAYER : le nombre de requêtes visant le glyphosate explose
AW
2019EUROPE : Les Bourses européennes stimulées par la reprise des pourparlers sino-a..
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur MONSANTO
Plus de recommandations
Graphique MONSANTO
Durée : Période :
Monsanto : Graphique analyse technique Monsanto | Zone bourse
Graphique plein écran
Dirigeants
Nom Titre
Kathleen Manning Manager-North America Marketing Communications
Kelly Gast Vice President-Commercial Finance
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
MONSANTO0.00%0
THE SCOTTS MIRACLE-GRO COMPANY34.27%7 913
SOCIEDAD QUÍMICA Y MINERA DE CHILE S.A.-5.32%6 414
PHOSAGRO15.78%5 107
ICL GROUP LTD-25.35%5 051
UPL LIMITED-30.42%4 110