Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  Nasdaq  >  NASDAQ Comp.    COMP   XC0009694271

NASDAQ COMP. (COMP)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Resume de l'actualite a 02H00 GMT (19/06)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
19/06/2015 | 04:02

ATHENES/LUXEMBOURG - Les dirigeants de la zone euro se réuniront lundi en urgence pour trouver le moyen d'éviter à la Grèce de faire défaut, après un nouvel échec des discussions entre Athènes et ses créanciers, jeudi lors d'une réunion de l'Eurogroupe.

Le blocage des pourparlers, qui prive la Grèce des moyens dont elle a besoin pour honorer ses remboursements de dettes, a provoqué une telle accélération des retraits des banques grecques au cours des derniers jours que la Banque centrale européenne (BCE) se demande si elles pourront ouvrir lundi.

Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) doit organiser dans la journée une conférence téléphonique pour discuter de l'augmentation des liquidités d'urgence pour les banques grecques.

Les Grecs ont retiré deux milliards d'euros sur les trois premiers jours de la semaine, soit environ 1,5% du montant total des comptes des banques du pays.

Lors de la réunion de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem a demandé à Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, si les banques grecques pourraient ouvrir vendredi. "Demain oui, lundi je ne sais pas", a répondu Benoît Coeuré.

---

COPENHAGUE - Les Danois ont refusé un deuxième mandat à leur Première ministre Helle Thorning-Schmidt à l'issue des élections législatives hier pour porter au pouvoir une coalition de droite grâce notamment à une percée des populistes.

Le chef de l'opposition, le président du Parti libéral Lars Løkke Rasmussen, a proposé de former le prochain gouvernement mais il devra sans doute consentir des concessions importantes pour s'assurer le soutien du Parti populaire danois (DF).

Après dépouillement de tous les bulletins de vote en métropole, les partis de droite ont remporté 90 sièges tandis que les partis du centre gauche, qui soutenaient Helle Thorning-Schmidt, obtiennent 85 sièges.

---

CITE DU VATICAN - L'appel du pape François à sauver la planète a été salué avec enthousiasme par les militants écologistes, les scientifiques et plusieurs personnalités religieuses et politiques.

Ils jugent qu'après la parution de l'encyclique "Laudato Si", les gouvernements ont désormais le devoir moral de faire de 2015 un tournant dans la lutte contre le changement climatique.

Christina Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a jugé que l'encyclique donnait un formidable élan aux gouvernements pour conclure un accord ambitieux lors de la prochaine conférence internationale sur le climat, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre prochains à Paris (COP21).

François Hollande a souhaité que l'appel lancé par le pape soit entendu au-delà du cercle des croyants. Barack Obama a salué le message papal et s'est dit prêt à évoquer la question du climat en septembre, lorsque François se rendra à Washington.

---

CHARLESTON, Caroline du Sud - Neuf personnes ont été tuées mercredi soir par un jeune homme blanc qui a ouvert le feu dans une église fréquentée par la communauté afro-américaine de Charleston, en Caroline du Sud.

Le tireur présumé, Dylann Roof, 21 ans, de la région de Columbia, a été arrêté hier à Shelby, en Caroline du Nord.

Selon la police, il est resté assis parmi les fidèles pendant près d'une heure avant d'ouvrir le feu, tuant six femmes et trois hommes. Il a rechargé cinq fois son arme, selon un rescapé, malgré les exhortations de ses victimes.

---

NOUAKCHOTT - L'organisation islamiste Al Mourabitoune a démenti la mort d'un de ses dirigeants, Mokhtar Belmokhtar, dont la mort a été annoncée dimanche par le gouvernement libyen.

Le gouvernement libyen avait alors expliqué que Mokhtar Belmokhtar était mort dans une frappe aérienne américaine dans l'est de la Libye. Si les Etats-Unis ont confirmé l'avoir visé, ils n'ont pas confirmé son décès.

Dans un communiqué reçu par l'agence de presse mauritanienne Alakhbar, Al Mourabitoune dément la présence de que Mokhtar Belmokhtar dans la zone où a eu lieu la frappe aérienne américaine.

Mokhtar Belmokhtar, né en 1972 en Algérie, est considéré comme l'organisateur de la prise d'otages de janvier 2013 sur le complexe gazier d'In Amenas en Algérie.

---

N'DJAMENA - L'armée tchadienne a mené plusieurs frappes aériennes contre des bases du groupe islamiste Boko Haram au Nigeria en représailles aux deux attentats suicides qui ont fait 34 morts lundi à N'Djamena, la capitale tchadienne, mais les autorités nigérianes ont démenti cette annonce.

Ces raids aériens ont été menés contre six bases islamistes, causant de lourdes pertes et d'importants dégâts. Le quartier général de la force régionale engagée contre Boko Haram se trouve à N'Djamena.

---

PARIS - Les députés français ont rejeté hier la motion de censure de l'opposition contre le gouvernement et de ce fait adopté en nouvelle lecture le projet de loi Macron, qui a déjà épuisé deux "49-3" dans son parcours parlementaire.

Quatre mois après l'échec d'une première motion de censure le 19 février (234 voix), la motion des Républicains et des centristes de l'UDI n'a recueilli que 198 voix, alors que la majorité absolue est de 289 voix.

Le projet de loi va maintenant être examiné du 30 juin au 6 juillet en nouvelle lecture par le Sénat où la droite est majoritaire. L'Assemblée, qui a constitutionnellement le dernier mot, procédera à sa lecture définitive vers la mi-juillet. Un nouveau recours au "49-3" n'est pas exclu.

---

PARIS - L'Insee prévoit que le produit intérieur brut de la France croîtra de 1,2% cette année et que le chômage se stabilisera à un niveau toujours élevé au second semestre.

Cette prévision de croissance, supérieure à celle du gouvernement (1%), "confirme que la France est clairement rentrée dans une phase de reprise de l'activité", s'est félicité le ministre des Finances, Michel Sapin.

En 2014, la croissance du PIB n'avait été que de 0,2%.

La croissance économique atteindrait le rythme de 1,6% fin 2015, le plus rapide depuis fin 2011 et suffisant pour absorber la hausse de la population active.

Le regain de croissance cette année viendrait principalement de l'accélération du pouvoir d'achat des ménages (+1,9% en 2015, soit sa plus forte hausse depuis 2007, après 1,1% en 2014) et donc de leur consommation (+1,6%, après 0,6%).

---

NEW YORK - La Bourse de New York a fini en hausse, ce qui a permis au Nasdaq Composite de battre un record qui tenait depuis plus de 15 ans, pour finir à 5.132,95 points, en hausse de 1,34%.

---

WATERLOO, Belgique - Des descendants directs ou indirects des quatre principaux protagonistes de la bataille de Waterloo, il y a tout juste 200 ans, se sont serré la main hier sur le champ de bataille, au sud de Bruxelles.

La défaite de Napoléon 1er le 18 juin 1815 face aux forces britanniques du duc de Wellington et à l'armée du roi des Pays-Bas, rejointes en fin d'après-midi par les Prussiens du maréchal Blücher, avait conduit l'empereur des Français à regagner Paris et à abdiquer quatre jours plus tard.

En un geste symbolique, Jean-Christophe Napoléon Bonaparte, qui travaille dans la finance à Londres; Arthur Wellesley, fils de l'actuel duc de Wellington; Nikolaus, prince Blücher et le roi des Pays-Bas Willem-Alexander se sont serré la main.

Le roi des Belges, Philippe, et son Premier ministre Charles Michel, qui accueillaient les célébrations, ont profité de cet anniversaire pour saluer les réalisations de l'Union européenne.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DJ INDUSTRIAL 0.39%24462.93 Cours en différé.-1.34%
NASDAQ 100 1.38%6696.2075 Cours en différé.3.39%
NASDAQ COMP. 1.05%7034.8877 Cours en différé.4.13%
S&P 500 0.47%2643.05 Cours en différé.-1.52%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NASDAQ COMP.
19:07EUROPE : Les Bourses européennes dans le rouge, nerveuses face au report du vote..
AW
18:19Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
18:15Point marchés-Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
17:39BOURSE DE WALL STREET : A Wall Street, le Dow Jones touché de plein fouet par la..
AW
17:39US : A Wall Street, le Dow Jones touché de plein fouet par la Chine et le Brexit
AW
17:15US : A Wall Street, le Dow Jones creuse nettement ses pertes
AW
16:37Wall Street : rapide retournement de tendance à la baisse
CF
16:37Wall Street : rapide retournement de tendance à la baisse
CF
16:18BOURSE DE WALL STREET : La baisse des prévisions de BPA, une inquiétude de plus ..
RE
16:18US : La baisse des prévisions de BPA, une inquiétude de plus à Wall Street
RE
Plus d'actualités
Graphique NASDAQ COMP.
Durée : Période :
NASDAQ Comp. : Graphique analyse technique NASDAQ Comp. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NASDAQ COMP.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Palmarès NASDAQ COMP.
Heatmap :