Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Netflix, Inc.    NFLX

NETFLIX, INC.

(NFLX)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (22/03)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/03/2020 | 07:00

CORONAVIRUS

LA FRANCE ENREGISTRE 112 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES

PARIS - La France a enregistré 112 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures provoqués par l'épidémie de coronavirus, portant le total à 562 décès, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Le nombre de cas confirmés atteint désormais 14.459, contre 12.612 la veille, précise le ministère dans un communiqué. Sur ce total, 6.172 personnes sont hospitalisées dont 1.525 cas graves en réanimation.

Des mesures drastiques de confinement sont en vigueur depuis mardi midi sur tout le territoire national, et le gouvernement a annoncé vendredi, veille de week-end, un durcissement des contrôles.

Les villes de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, et de Gésiers, dans l'Hérault, ont pour leur part décrété la mise en place d'un couvre-feu dans leur commune.

Le ministère de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que le conseil scientifique se réunirait à nouveau lundi pour donner son avis sur l'étendue et la durée du confinement.

Il a déclaré que la France avait commandé près de 250 millions de masques chirurgicaux et FFP2 auprès de fournisseurs étrangers, tentant d'apaiser la colère des professions face à la pénurie de matériel de protection.

Le ministre de la Santé a aussi dit qu'il souhaitait multiplier les tests de dépistage lorsque le confinement sera levé, opérant un changement de doctrine, les tests étant jusque-là réservés aux cas les plus graves.

Par ailleurs, la Commission européenne a annoncé samedi avoir approuvé trois régimes d'aides publiques françaises destinées à soutenir l'économie françaises face à l'épidémie. Cet ensemble de mesures devrait mobiliser 300 milliards d'euros pour garantir le maintien de la liquidité des entreprises touchées.

MACRON A MENACÉ D'INTERDIRE L'ENTRÉE AUX BRITANNIQUES-PRESSE

PARIS - Le président français Emmanuel Macron a menacé vendredi de fermer la frontière entre la France et la Grande-Bretagne si le Premier ministre britannique Boris Johnson ne prenait pas de mesures plus strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus, a rapporté le journal Libération.

Boris Johnson a réclamé vendredi la fermeture des pubs, restaurants, théâtres, cinémas et salles de sport afin d'enrayer la propagation de l'épidémie.

D'après Libération, qui cite des sources à la présidence française, la décision du dirigeant britannique a été entérinée après qu'Emmanuel Macron lui a donné vendredi matin un ultimatum, menaçant d'interdire l'entrée sur le sol français à tous les voyageurs britanniques, si de nouvelles mesures contre le virus n'étaient pas prises.

ARRÊT DES ACTIVITÉS NON ESSENTIELLES EN ITALIE, QUI DÉPLORE PRÈS DE 800 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES

ROME - Le président du Conseil italien Giuseppe Conte a déclaré samedi que toutes les entreprises devaient fermer jusqu'au 3 avril, à l'exception de celles essentielles aux chaînes d'approvisionnement du pays, qui tente d'enrayer la propagation du coronavirus.

Le bilan de l'épidémie en Italie a dépassé celui de la Chine, où le virus est apparu en décembre dernier, et s'est alourdi samedi à 4.825 décès et plus de 47.000 cas de contamination.

"C'est la crise la plus importante depuis la fin de la guerre", a déclaré Giuseppe Conte dans une vidéo publiée sur Facebook.

Les supermarchés, les banques, les pharmacies et la poste resteront ouverts, a-t-il précisé, et les services publics essentiels - comme les transports - continueront d'être assurés.

Un décret gouvernemental doit être publié en urgence dimanche avec effet immédiat de ces nouvelles mesures.

AMAZON CESSE DE LIVRER LES BIENS NON-ESSENTIELS EN FRANCE, EN ITALIE

Amazon va cesser de livrer les produits non-essentiels aux consommateurs en France et en Italie, d'après une annonce faite samedi par le groupe en chinois sur le réseau social WeChat.

Le numéro un mondial de la distribution en ligne franchit ainsi une étape supplémentaire pour préserver ses ressources dans les régions durement touchées par le coronavirus.

Un porte-parole d'Amazon a expliqué que le groupe avait notamment pris cette décision en raison du bond des commandes et de l'obligation de respecter les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre l'épidémie.

Amazon considère notamment comme essentiels les produits de puériculture, ceux destinés à la santé, à l'hygiène ou encore les produits de base pour la maison, l'épicerie et la nourriture pour animaux.

LE "PIRE EST À VENIR" EN ESPAGNE, PRÉVIENT LE GOUVERNEMENT

MADRID - Le gouvernement espagnol a déclaré samedi qu'il ferait tout ce qu'il faut pour lutter contre le coronavirus, prévenant que "le pire est encore à venir", alors que le bilan de l'épidémie s'est alourdi dans le pays a plus de 1.300 décès et près de 25.000 cas de contamination.

Le bilan de l'épidémie en Espagne s'est établi samedi à 1.326 décès, contre 1.002 la veille, d'après les données du ministère de la Santé communiquées samedi. Le nombre de contaminations est passé de 19.980 à 24.926.

"Nous n'avons pas encore subi l'impact de la vague la plus importante, la plus dévastatrice, qui mettra au défi nos capacités matérielles et morales, de même que notre caractère en tant que société", a déclaré le président du gouvernement, Pedro Sanchez, lors d'un point de presse.

Madrid a déclaré le week-end dernier l'état d'urgence national et interdit pour quinze jours tous les déplacements non-essentiels.

L'ALLEMAGNE PRÉPARE UN BUDGET DE CRISE DE €150 MILLIARDS

BERLIN - L'Allemagne prépare un budget de crise représentant plus de 150 milliards d'euros pour soutenir les emplois et les entreprises menacés par l'épidémie de coronavirus, a annoncé samedi le ministre des Finances, Olaf Scholz.

Des sources gouvernementales ont déclaré à Reuters que des centaines de milliards d'euros de soutiens additionnels au secteur privé seraient apportés, alors que le ministre des Finances a déclaré que le plafond sur la dette nouvelle du gouvernement fixé dans la constitution allemande serait suspendu au vu des circonstances exceptionnelles.

Selon plusieurs haut-responsables et un projet de loi que Reuters a pu consulter, cet ensemble de mesures devrait inclure un budget additionnel de 156 milliards d'euros, 100 milliards d'euros pour un fonds de stabilité économique capable de prendre directement des participations dans des entreprises, et 100 milliards d'euros de crédit pour la banque KFW destinés à des prêts pour des sociétés en difficulté.

DE PLUS EN PLUS DE VOIX RÉCLAMENT UN REPORT DES JO DE TOKYO

LONDRES - Les appels d'organisations sportives à reporter les Jeux olympiques de Tokyo en raison de l'épidémie de coronavirus ont pris de l'ampleur, samedi, avec de nouveaux ralliements dont la Fédération française de natation et le comité olympique brésilien.

Le Comité international olympique et les organisateurs de Tokyo2020 assurent toujours que les compétitions prévues du 24 juillet au 9 août auront bien lieu, en dépit des difficultés sanitaires rencontrées en Europe et aux Etats-Unis.

Dans une lettre à Sarah Hirshland, directrice générale du comité olympique et paralympique américain, la fédération d'athlétisme américaine "Track and Field" demande au comité de porter la voix des athlètes, soulignant qu'un maintien ne serait pas dans l'intérêt des athlètes.

La Fédération française de natation a pour sa part jugé "intenable" le projet de maintenir les Jeux.

---

IRAN-MARCHAL LIBÉRÉ, MACRON EXHORTE À LA LIBÉRATION D'ADELKHAH

PARIS - La France a confirmé samedi la libération du chercheur français Roland Marchal, détenu en Iran depuis juin 2019, et son retour dans la journée à Paris et a appelé à la "libération immédiate" de la franco-iranienne Fariba Adelkhah toujours emprisonnée sur le sol iranien.

Emmanuel Macron "est heureux d'annoncer la libération de M. Roland Marchal emprisonné en Iran depuis le mois de juin 2019. Il arrivera en France ce samedi 21 mars en milieu de journée", a indiqué la présidence française dans un communiqué.

"Le président de la République exhorte les autorités iraniennes à libérer immédiatement notre compatriote Fariba Adelkhah toujours emprisonnée en Iran", a-t-elle ajouté.

La perspective d'une libération de Roland Marchal s'était renforcée vendredi avec l'annonce via la presse iranienne - mais sans confirmation officielle des autorités françaises - d'un accord trouvé entre Paris et Téhéran sur un échange de prisonniers.

---

DISNEY+ REPORTE SON LANCEMENT EN FRANCE AU 7 AVRIL

PARIS - Disney+, la plateforme de vidéos en streaming du géant du divertissement Walt Disney, a annoncé samedi reporter son lancement en France au 7 avril face aux inquiétudes sur la congestion des réseaux.

Alors que les services vidéos peuvent représenter jusqu'à 60% du trafic internet sur les réseaux fixes et mobiles, le lancement le 24 mars en Europe de Disney+ fait craindre un ralentissement de la connexion des utilisateurs.

"Encore un peu de patience pour nos fans français", peut-on lire sur le compte Twitter de Disney+ France.

"Notre service de streaming Disney+ arrive bientôt… mais à la demande du @GouvernementFR, nous avons convenu de reporter le lancement jusqu'au mardi 7 avril 2020".

Vendredi, le PDG d'Orange, Stéphane Richard, avait demandé un report afin de prévenir la saturation des réseaux télécoms déjà encombrés par Netflix, YouTube et le télétravail en raison de la stratégie de confinement mise en oeuvre pour contrer l'épidémie de coronavirus.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
8X8, INC. -0.82%15.71 Cours en différé.-13.44%
ALPHABET INC. 0.58%1421.37 Cours en différé.6.12%
AMAZON.COM, INC. -0.62%2421.86 Cours en différé.31.88%
NETFLIX, INC. -3.39%414.77 Cours en différé.28.19%
ORANGE SA -1.88%10.2 Cours en temps réel.-22.26%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NETFLIX, INC.
26/05HBO lance sa nouvelle plateforme de streaming
AW
22/05CONFINEMENT : mois d'avril record pour l'industrie américaine du jeu vidéo
AW
22/05Wall Street : léger repli, tensions entre les USA et la Chine
CF
22/05NETFLIX : en hausse, un analyste en soutien
CF
22/05NETFLIX : Jefferies reste à l'achat
CF
22/05NETFLIX : résiliera automatiquement les abonnements inactifs
CF
22/05NETFLIX COM INC : Jefferies à l'achat
ZD
20/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street s'offre un rebond à l'ouverture
RE
20/05BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
19/05Recettes en chute pour le chinois Baidu au 1er trimestre
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NETFLIX, INC.
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 24 745 M
EBIT 2020 4 032 M
Résultat net 2020 2 934 M
Dette 2020 10 234 M
Rendement 2020 -
PER 2020 64,3x
PER 2021 48,1x
VE / CA2020 7,79x
VE / CA2021 6,65x
Capitalisation 182 Mrd
Graphique NETFLIX, INC.
Durée : Période :
Netflix, Inc. : Graphique analyse technique Netflix, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NETFLIX, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 43
Objectif de cours Moyen 445,23 $
Dernier Cours de Cloture 414,77 $
Ecart / Objectif Haut 39,8%
Ecart / Objectif Moyen 7,34%
Ecart / Objectif Bas -61,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Wilmot Reed Hastings Chairman, President, & Chief Executive Officer
Spencer Adam Neumann Chief Financial Officer
Adriane C. McFetridge Engineering Director
Jay Crandall Hoag Lead Independent Director
Richard N. Barton Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NETFLIX, INC.28.19%182 418
TENCENT HOLDINGS LIMITED13.26%519 897
NASPERS LIMITED32.07%74 719
UBER TECHNOLOGIES, INC.16.21%59 927
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A.27.72%35 517
COSTAR GROUP, INC.10.98%25 907