Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Tokyo Stock Exchange  >  Nissan Motor Co., Ltd.    7201   JP3672400003

NISSAN MOTOR CO., LTD.

(7201)
  Rapport
SynthèseGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Nissan Motor : Londres a offert à Nissan des garanties sur le Brexit et une aide

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
04/02/2019 | 20:03
LONDRES A OFFERT À NISSAN DES GARANTIES SUR LE BREXIT ET UNE AIDE

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique avait promis à Nissan une aide pouvant atteindre 80 millions de livres (91,5 millions d'euros) et des garanties sur le Brexit pour obtenir du constructeur automobile japonais un investissement majeur en Grande-Bretagne en 2016, montre lundi une lettre rendue publique par le gouvernement et restée auparavant confidentielle.

Nissan a annoncé en octobre 2016 qu'il produirait la nouvelle génération de ses SUV Qashqai et X-Trail dans son usine de Sunderland mais il est en partie revenu sur cet engagement dimanche en renonçant à la production du X-Trail sur ce site du nord de l'Angleterre.

"Bien que nous ayons pris cette décision pour des raisons commerciales, l'incertitude persistante concernant les relations futures entre le Royaume-Uni et l'UE n'aide pas les entreprises comme la nôtre à planifier leur avenir", a souligné Gianluca de Ficchy, président de Nissan en Europe, dans un communiqué publié dimanche.

A l'époque, le projet d'investissement du groupe japonais, qui promettait 740 nouveaux emplois, avait été salué comme un témoignage de confiance envers la Grande-Bretagne par la Première ministre Theresa May, qui venait d'entrer en fonctions et entamait le processus de sortie de l'Union européenne.

Le gouvernement a régulièrement refusé de publier cette lettre, dont l'existence a nourri les soupçons, notamment chez certains partisans du Brexit, selon lesquels il négociait des accords confidentiels avec certaines entreprises susceptibles de contraindre Londres à continuer de respecter des mécanismes européens malgré la sortie de l'UE.

PROMESSE D'UN ACCÈS AU MARCHÉ UNIQUE

"Le gouvernement reconnaît pleinement l'importance du marché européen pour votre présence à Sunderland", écrit le ministre des Entreprises, Greg Clark, dans cette lettre adressée à Carlos Ghosn, alors PDG de Nissan.

"Une priorité essentielle de notre négociation sera de soutenir les constructeurs automobiles du Royaume-Uni et de garantir que leur capacité d'exporter vers ou d'importer en provenance de l'UE ne sera pas affectée négativement par les futures relations du Royaume-Uni avec l'UE."

"Nous allons nous fixer des ambitions élevées et chercher de manière énergique à conserver un accès au marché européen en tant qu'objectif dans les négociations futures."

Greg Clark souligne qu'une aide pouvant aller jusqu'à 80 millions de livres pour la formation, la recherche et le développement et l'innovation est conditionnée à la production des nouveaux modèles Qashqai et X-Trail en Grande-Bretagne.

Le ministre des Entreprises a déclaré lundi devant le parlement que, Nissan ayant modifié les termes de son investissement, le constructeur devrait déposer une nouvelle demande d'aide financière. Sur les 61 millions de livres déjà validés, seuls 2,6 millions ont été effectivement versés à Nissan, a-t-il ajouté.

Nissan, qui produit dans l'usine de Sunderland près d'un tiers des 1,52 million de voitures assemblées en Grande-Bretagne à l'année, exporte l'essentiel de cette production vers les pays de l'UE et, comme le reste du secteur automobile, le constructeur s'inquiète du rétablissement de droits de douane en cas de Brexit sans accord.

"La lettre, rédigée en octobre 2016, montre la volonté continue de Nissan et du gouvernement britannique de soutenir l'investissement au Royaume-Uni et de garder Sunderland comme l'un des pôles industriels de Nissan en Europe", a dit le constructeur lundi.

Le groupe japonais va continuer à produire ses nouveaux modèles Juke et Qashqai dans l'usine de Sunderland, inaugurée en 1986 à la suite des efforts de la Première ministre de l'époque, Margaret Thatcher, pour inciter les entreprises japonaises à se servir de la Grande-Bretagne comme porte d'accès au marché européen.

Des délégués syndicaux ont rencontré des représentants de Nissan lundi et se sont engagés à se battre pour assurer l'avenir du site.

(Avec Kylie MacLellan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

par Costas Pitas

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
NISSAN MOTOR CO., LTD. 0.38%366.8 Cours en clôture.-2.68%
RENAULT -2.77%17.316 Cours en temps réel.-57.50%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
kinvestkpi - Il y a 1 an arrow option
je CROIS que ces même ouvriers on voté pour le Brexit non? Haa ces britaniques...!
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur NISSAN MOTOR CO., LTD.
27/03Les Bourses asiatiques finissent en ordre dispersé
AW
27/03GB : la production automobile va tomber au plus bas depuis 2009
AW
27/03GRANDE BRETAGNE : Déclin de 15% de la production auto attendu à cause du coronav..
RE
27/03Tokyo réconfortée par les plans de relance
AW
27/03NISSAN MOTOR : GB-Déclin de 15% de la production auto attendu à cause du coronav..
RE
27/03Tokyo en rebond, dans le sillage de Wall Street
AW
26/03Mitsubishi Corp pourrait entrer au capital de Renault
RE
26/03PRESSE : Mitsubishi Corp pourrait prendre 10% du capital de Renault
DJ
26/03EN DIRECT DES MARCHES : Ipsen, Legrand, ADP, Lagardère, Edenred, Valneva, Eur..
22/03Une renationalisation de Renault n'est pas à l'ordre du jour, dit Senard
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NISSAN MOTOR CO., LTD.
Plus de recommandations
Données financières (JPY)
CA 2020 10 310 Mrd
EBIT 2020 105 Mrd
Résultat net 2020 85 831 M
Dette 2020 6 495 Mrd
Rendement 2020 2,59%
PER 2020 17,4x
PER 2021 8,36x
VE / CA2020 0,78x
VE / CA2021 0,78x
Capitalisation 1 512 Mrd
Graphique NISSAN MOTOR CO., LTD.
Durée : Période :
Nissan Motor Co., Ltd. : Graphique analyse technique Nissan Motor Co., Ltd. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NISSAN MOTOR CO., LTD.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 20
Objectif de cours Moyen 618,06  JPY
Dernier Cours de Cloture 386,40  JPY
Ecart / Objectif Haut 283%
Ecart / Objectif Moyen 60,0%
Ecart / Objectif Bas -17,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Makoto Uchida Executive President & Chief Executive Officer
Yasushi Kimura Chairman
Ashwani Gupta COO & Representative Executive Officer
Stephen Ma Chief Financial Officer & Executive Officer
Anthony Thomas Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NISSAN MOTOR CO., LTD.-2.68%13 992
TOYOTA MOTOR CORPORATION-0.19%180 831
VOLKSWAGEN AG-40.18%63 234
HONDA MOTOR CO., LTD.2.00%40 999
BMW AG-37.77%32 740
DAIMLER AG-44.91%32 265