Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Orange    ORA   FR0000133308

ORANGE

(ORA)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Au procès France Télécom, les paroles brutales des dirigeants en 2006 pour

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
17/05/2019 | 21:49

convaincre les cadres

PARIS (awp/afp) - "Par la fenêtre ou par la porte": en octobre 2006, les dirigeants de France Télécom expliquaient, sans filtre, aux cadres de l'entreprise réunis en convention comment atteindre l'objectif de 22.000 départs, un moment-clé dans le dossier examiné par le tribunal de Paris.

La deuxième semaine du procès pour "harcèlement moral" de France Télécom et de ses ex-dirigeants s'est achevée vendredi par une plongée dans la réunion de l'ACSED, l'association des cadres supérieurs et dirigeants. C'était le 20 octobre 2006, huit mois après l'annonce de 22.000 départs sur trois ans. Le PDG Didier Lombard parlait à un public conquis et n'a donc pas mâché ses mots.

Les discours ont donné lieu à deux retranscriptions: le compte-rendu officiel et une version officieuse, transcription mot à mot d'un enregistrement audio qui a été détruit.

"Il faut qu'on sorte de la position mère poule. (...) Ce sera un peu plus dirigiste que par le passé", déclarait le PDG, jugé aujourd'hui dix ans après une vague de suicides dans l'entreprise. "En 2007, je ferai les départs d'une façon ou d'une autre...", ajoutait-il. Et dans le compte-rendu complet qui n'a pas été rendu public, la phrase se terminait ainsi: "... par la fenêtre ou par la porte".

Le numéro 2 de l'entreprise, Louis-Pierre Wenes, évoquait lui un "impératif": "Faire vite, faire vite, faire vite". Et il lançait aux cadres appelés à mettre en oeuvre les suppressions de postes: "Je me refuse à faire le boulot des autres. Je compte sur vous!"

"On ne va pas faire dans la dentelle", complétait le DRH Olivier Barberot. "J'aurai échoué si on ne fait pas les 22.000 départs".

La secrétaire de l'ACSED avait ensuite rapidement envoyé aux cadres un compte-rendu de la convention. "J'ai enlevé quelques mots, à la marge", a-t-elle expliqué vendredi au tribunal. "J'ai enlevé le terme +plan social+, je savais qu'il était très polémique".

Elle a surtout retiré l'expression "par la fenêtre ou par la porte". "Je savais qu'il fallait la retirer. C'est une phrase qu'on ne prend pas au pied de la lettre. C'est une expression triviale", a ajouté l'ex-secrétaire.

Egalement enlevée: une expression d'Olivier Barberot. "On va faire partir la colle". "C'était le lien entre les employés et France Télécom. Il y avait un lien affectif", explique-t-elle.

Mais ces retraits n'ont pas suffi: même expurgé, le compte-rendu avait mis le DRH dans une colère noire et les dirigeants de l'ACSED avaient demandé à la secrétaire de supprimer l'enregistrement, ce qu'elle avait aussitôt fait.

Les prévenus s'expliqueront sur ces faits lundi à 13H30.

ctx/jt/or

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ORANGE
17:51ORANGE : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du lundi 20 mai 2019
AO
12:15ORANGE : plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du lundi 20 mai 2019
AO
17/05Au procès France Télécom, les paroles brutales des dirigeants en 2006 pour
AW
17/05ILE-DE-FRANCE : le ticket de transport sur mobile disponible fin septembre
AW
16/05Bouygues porté par la vigueur des télécoms, objectifs maintenus
RE
15/05Cisco dépasse les attentes, l'action monte
RE
14/05Migros investit dans la viande synthétique en Israël
AW
14/05ORANGE : accord avec des syndicats pour créer un CSE
CF
10/05PROCÈS DE FRANCE TÉLÉCOM : les suicides des salariés n'ont "pas été vains"
AW
10/05Telefonica confirme ses objectifs 2019 après son premier trimestre
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ORANGE
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 41 645 M
EBIT 2019 5 775 M
Résultat net 2019 2 773 M
Dette 2019 26 883 M
Rendement 2019 5,19%
PER 2019 13,67
PER 2020 12,51
VE / CA 2019 1,53x
VE / CA 2020 1,51x
Capitalisation 36 775 M
Graphique ORANGE
Durée : Période :
Orange : Graphique analyse technique Orange | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ORANGE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 16,6 €
Ecart / Objectif Moyen 20%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Stéphane Richard Chairman & Chief Executive Officer
Ramón Fernández CFO, Deputy CEO-Finance & Strategy
Mari-Noëlle Jégo-Laveissière Senior EVP-Innovation, Marketing & Technology
Charles-Henri Filippi Lead Independent Director
Helle Kristoffersen Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ORANGE-2.33%41 034
VERIZON COMMUNICATIONS3.33%240 243
NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE CORP9.10%86 609
DEUTSCHE TELEKOM AG2.63%80 809
SAUDI TELECOM COMPANY SJSC--.--%54 936
TELEFONICA-2.22%41 574