Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Orange    ORA   FR0000133308

ORANGE

(ORA)
  Rapport  
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 24/05 17:37:31
13.95 EUR   +1.23%
13:32ORANGE : le FCPE dépasse les 5% du capital
CF
09:03BOURSE DE PARIS : La galaxie Casino vacille
08:50BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Procès de France Télécom: les suicides des salariés n'ont "pas été vains"

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/05/2019 | 20:56

PARIS (awp/afp) - Sociologues et psychiatre se sont succédé à la barre vendredi au procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants, expliquant que les suicides de salariés avaient permis de donner l'alerte sur la situation dans l'entreprise et provoqué des changements.

Les batailles de chiffres sur l'ampleur des suicides ont démarré entre la défense, les experts et la partie civile. Mais pour le sociologue Christian Baudelot le plus important, c'est qu'à partir de 2011, "les suicides ont baissé", passant de 26 en 2010 à 14.

"On a changé de politique, de direction et ça a baissé", a-t-il résumé. L'ex-PDG Didier Lombard, qui était extrêmement contesté, est parti en mars 2010. "Le sacrifice (des salariés qui se sont suicidés, ndlr) n'a pas été vain", a conclu M. Baudelot.

"Ces salariés ont eu entre autres motivations une volonté d'alerter. (...) Cet appel a été entendu puisqu'il a abouti à des changements", a déclaré son confrère Michel Gollac, spécialiste des conditions de travail.

En 2006, les dirigeants ont mis en oeuvre une vaste restructuration de l'entreprise, prévoyant notamment la suppression de 22.000 emplois, même si deux tiers des 120.000 salariés étaient des fonctionnaires et ne pouvaient donc pas être licenciés.

M. Gollac a été "frappé par la disproportion entre l'ampleur des changements dans l'entreprise et la faiblesse ou l'inefficacité des mécanismes d'alerte".

"La nouvelle forme de management à France Télécom minait à la base tout processus d'intégration de l'individu au groupe. Par conséquent, il y a eu un effondrement du soutien social", pour Christian Baudelot.

"Dans le bâtiment, lorsqu'il y a un accident mortel, on arrête le chantier. Pourquoi ne le fait-on pas dans une entreprise après un suicide?", a interrogé le psychiatre Christophe Dejours. "Un seul suicide mérite que l'on arrête la production pour s'attaquer à l'amélioration des conditions de travail".

Quel est le profil de ces salariés qui ont mis fin à leurs jours? "Ce ne sont pas les paresseux, les tire-au-flanc qui se suicident au travail mais les plus impliqués", a expliqué Christophe Dejours. "L'ardeur au travail en cas de mise au placard peut se retourner en une véritable menace pour l'état psychique", selon le psychiatre.

Christian Baudelot a mis en avant "l'absence de troubles mentaux" chez les salariés de France Télécom qui se sont tués.

"Choisir le lieu de travail comme scène du suicide: s'immoler sur le parking de l'entreprise, se défenestrer. (...) Ce type de suicide public et argumenté tranche avec le suicide ordinaire, silencieux, commis le plus souvent au domicile", a-t-il souligné.

Pour Christophe Dejours, "le suicide au travail, c'est un indicateur de la destruction du monde social. (...) Mais il n'y a pas de fatalité. (...) L'organisation du travail, ce sont des choix, des décisions humaines".

ctx/cbo/cam

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ORANGE
13:32ORANGE : le FCPE dépasse les 5% du capital
CF
09:03BOURSE DE PARIS : La galaxie Casino vacille
08:50BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
08:29EN DIRECT DES MARCHES : Casino, Rallye, Orange, Vivendi, Ipsen, Genfit, Tesla..
23/05Orange dément préparer une "méga cession" de ses tours mobiles
RE
22/05ORANGE : présente son dispositif pour la CDM féminine de foot
CF
21/05ORANGE : L'opérateur télécoms Orange va se doter d'une raison d'être
RE
21/05Les opérateurs télécoms français ont investi un montant record dans l'Hexagon..
DJ
21/05Agenda economique du mardi 21 mai
RE
20/05ORANGE : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du lundi 20 mai 2019
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ORANGE
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 41 644 M
EBIT 2019 5 775 M
Résultat net 2019 2 773 M
Dette 2019 26 883 M
Rendement 2019 5,21%
PER 2019 13,63
PER 2020 12,49
VE / CA 2019 1,53x
VE / CA 2020 1,51x
Capitalisation 36 656 M
Graphique ORANGE
Durée : Période :
Orange : Graphique analyse technique Orange | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ORANGE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 16,6 €
Ecart / Objectif Moyen 20%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Stéphane Richard Chairman & Chief Executive Officer
Ramón Fernández CFO, Deputy CEO-Finance & Strategy
Mari-Noëlle Jégo-Laveissière Senior EVP-Innovation, Marketing & Technology
Charles-Henri Filippi Lead Independent Director
Helle Kristoffersen Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ORANGE-2.65%40 996
VERIZON COMMUNICATIONS4.71%243 469
NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE CORP9.46%87 285
DEUTSCHE TELEKOM AG1.53%80 123
SAUDI TELECOM COMPANY SJSC--.--%55 581
TELEFONICA-2.11%41 717