Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Pixium Vision    PIX   FR0011950641

PIXIUM VISION

(PIX)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Pixium Vision : annonce ses résultats annuels 2019 et fait le point sur ses activités

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/02/2020 | 07:00
  • Le développement du Système Prima se poursuit en France et aux Etats-Unis avec des progrès continus dans la DMLA sèche
  • Introduction de nouvelles lunettes intelligentes transparentes dotées d’algorithmes plus performants chez les patients implantés
  • Préparation en cours de l’étude pivot, PRIMAVERA, étape clé vers la commercialisation du Système Prima
  • Trésorerie majoritairement allouée aux programmes cliniques et à la R&D dans une perspective de création de valeur
  • Trésorerie au 31 décembre 2019 : 6,8 millions d’euros

Paris, 13 février 2020 – 7h00 CET - Pixium Vision (FR0011950641 - PIX), société bioélectronique qui développe des systèmes de vision bionique innovants pour permettre aux patients ayant perdu la vue de vivre de façon plus autonome, annonce ses résultats financiers au titre de l’exercice 2019. Les procédures d’audit sont en cours. Les comptes de l’année 2019 ont été arrêtés par le Conseil d’administration de Pixium Vision réunit le 12 février 2020.

Pour Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision : « Pixium Vision a réalisé d’importants progrès en 2019, et notamment dans la mise en œuvre de Prima 2, version améliorée du Système Prima, et le recueil de premières données cliniques. Le Système Prima intègre désormais des lunettes de seconde génération qui combinent vision résiduelle naturelle et vision prosthétique, et sont en cours d’évaluation chez tous les patients implantés, en France et aux Etats-Unis. Nos premiers résultats cliniques, très encourageants, seront annoncés d’ici la fin du premier trimestre 2020. ». Lloyd Diamond ajoute : « La maîtrise de nos coûts nous permet d’allouer l’essentiel de nos ressources financières à la recherche clinique et à la R&D dans une perspective de création de valeur. Forts de résultats cliniques très encourageants, notre priorité pour 2020 est de démarrer l’étude pivot PRIMAVERA. Nos équipes sont entièrement mobilisées pour engager cette étape-clé dans la progression du Système Prima vers sa commercialisation. »

Résultats annuels 2019 - Extraits

Synthèse du compte de résultat  
En milliers d'euros2019 2018Variation
Produits opérationnels1 782,5 1 598,312%
Charges opérationnelles courantes(9 650,4) (9 372,3)-3%
Coût de revient des ventes0 (41,2)NS
Recherche et Développement(6 533,6) (6 183,6)-6%
Frais marketing & communication(49,6) (101,8)50%
Frais généraux(3 067,3) (3 045,7)-1%
Résultat opérationnel courant(7 868,0) (7 774,0)-1%
Eléments non courant / paiement en actions(1 002,1) (4 520,5)>100%
Résultat opérationnel(8 870,1) (12 294,4)28%
Résultat global(9 623.5) (13 522,6)29%
Résultat net par action(0,44) (0,73) 

 

Synthèse du tableau de flux de trésorerie
En milliers d'euros 20192018
Trésorerie, équivalents de trésorerie à l'ouverture 15 629,410 531,6
(Diminution) / Augmentation de la trésorerie (8 837,9)5 097,8
dont flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles (8 288,1)(7 450,3)
dont flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (28,3)9,0
dont flux de trésorerie net lié aux activités de financement (521,5)12 539,1
Trésorerie, équivalents de trésorerie à la clôture 6 791,515 629,4

Point sur l’activité de Pixium Vision

En 2019, Pixium Vision a poursuivi le développement du Système Prima dans la prise en charge de la forme sèche de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA). En France, la majorité des patients inclus dans l’étude de faisabilité ont obtenu des résultats supérieurs aux anticipations et sont en mesure de lire des lettres et des séquences de lettres après quelques mois de rééducation. En parallèle, Pixium Vision a finalisé le développement des lunettes intelligentes Prima 2. Equipées d’une caméra haute résolution et d’un algorithme embarqué plus performant, ces lunettes transparentes combinent la vision naturelle périphérique résiduelle et la vision prosthétique centrale. Elles offrent aux patients équipés un plus grand confort au quotidien dans l’utilisation du Système Prima. Tous les patients bénéficient aujourd’hui de cet équipement avec des premiers résultats cliniques très encourageants. Les premiers résultats cliniques seront publiés d’ici la fin du premier trimestre 2020. Sur la base de ces résultats, Pixium Vision préparera la mise en place de l’étude clinique pivot, PRIMAVERA, étape requise pour le marquage CE, l’autorisation de la FDA américaine et la commercialisation. Le démarrage de cette étude est attendu avant la fin de l’année 2020.

Aux Etats-Unis, Pixium Vision a récemment annoncé l’implantation d’un premier patient. Les deux centres investigateurs, à Pittsburgh et à Miami, poursuivent activement les recrutements. A l’instar des patients français, les premiers résultats montrent que l’implant et l’acte chirurgical sont bien tolérés sans effets secondaires notables et sans impact sur la vision périphérique naturelle résiduelle. Les patients de cette étude bénéficieront directement des lunettes de deuxième génération du Système Prima.

La Société étudie la possibilité de conduire en parallèle le développement américain et européen et d’accélérer ainsi le processus réglementaire aux Etats-Unis.

En 2019, Pixium Vision a poursuivi ses efforts de maîtrise de sa consommation de trésorerie opérationnelle, stable par rapport à 2018 malgré le déploiement des efforts de recherche et de développement pour finaliser et produire les nouvelles lunettes du Système Prima. La Société a également sécurisé en partie son financement par la mise en place d’un contrat obligataire donnant la possibilité, sous certaines conditions, de lever jusqu’à 10 millions d’euros.

Perspectives opérationnelles 2020

En 2020, fort des résultats cliniques, Pixium Vision préparera l’étude pivot PRIMAVERA dont la mise en place est attendue d’ici la fin de l’année 2020. Cette étape constituera une étape majeure dans le développement clinique du Système Prima dans la DMLA Sèche. Aux Etats-Unis, les recrutements dans le cadre de l’étude de faisabilité se poursuivent activement et devraient permettre de finaliser les implantations dans le courant du premier semestre.

 

Analyse des Résultats de l’année 2019

Au cours de l’exercice 2019, la Société n’a pas réalisé de Chiffre d’Affaires.

Les produits opérationnels sont principalement composés du Crédit d’impôt recherche (CIR), s’élevant à 1,72 million d’euros (1,32 millions d’euros en 2018). Le CIR correspond aux efforts continus de la Société en R&D, notamment dans les dépenses cliniques et réglementaires du Système Prima. La hausse du crédit d’impôt recherche en 2019 reflète les efforts continus de la Société pour la conduite de son programme de R&D. Au total, les produits opérationnels s’élèvent à 1,78 million d’euros en 2019 comparés à 1,60 millions d’euros en 2018.

Les dépenses de Recherche et Développement (R&D) courantes se sont élevées à 6,53 millions d’euros comparées à 6,18 millions d’euros un an plus tôt. En 2019, Pixium Vision a accentué ses investissements dans le développement du Système Prima, tant dans la conception des nouvelles lunettes transparentes intelligentes que de la production des premiers dispositifs nécessaires aux études cliniques. Les dépenses de R&D couvrent également la conduite des études cliniques en cours. Les dépenses de R&D représentent deux-tiers des dépenses courantes totales.

Les frais généraux (G&A) courants s’élèvent à 3,07 millions d’euros en 2019 à comparer à 3,05 millions d’euros en 2018. Les frais généraux sont stables et soulignent les efforts constants de maîtrise des charges et la concentration des efforts de l’entreprise sur la R&D et la création de valeur.

Les frais marketing et de communication ressortent à 49 559 euros en 2019 et reflètent l’absence d’activité commerciale de la Société.

Afin de donner une meilleure lisibilité de la réalité des opérations de Pixium Vision, la Société a choisi de publier son Résultat Opérationnel courant. Ce solde est ajusté des éléments non récurrents ou d’éléments sans impact sur la trésorerie de la Société. Le Résultat Opérationnel Courant est une perte de 7,87 millions d’euros (comparé à une perte de 7,77 millions d’euros en 2018).

Les Eléments non courant ressortent à 1,00 million d’euros en 2019 (contre 4,52 millions d’euros en 2018). Ces éléments sont constitués des indemnités de départ du précédent Directeur Général et de charges calculées liées aux paiements en action. Rappelons qu’en 2018, la Société a enregistré des pertes de valeur des immobilisations corporelles et incorporelles attachées au projet IRIS®, partiellement compensées par des produits liés aux paiements en actions.

Le Résultat Opérationnel affiche une perte de 8,87 millions d’euros significativement réduite par rapport à 2018 (12,29 millions d’euros). Le Résultat Global affiche une perte de 9,62 millions d’euros (comparé à une perte de 13,52 millions d’euros en 2018). En 2019, la Société a enregistré une charge financière de 1,00 million d’euros (contre 0,98 million d’euros en 2018) correspondant principalement au paiement des intérêts de l’emprunt obligataire signé avec la société Kreos Capital en septembre 2016. La Société n’a pas enregistré de charge d’impôt sur les sociétés au titre de l’exercice 2018. La perte représente 0,44 euro et 0,73 euro par action émise respectivement pour les exercices 2019 et 2018.

La consommation de trésorerie liée aux activités opérationnelles a augmenté de 11% en 2019 atteignant 8,29 millions d’euros à comparer à 7,45 millions d’euros en 2018. La hausse de la consommation de trésorerie reflète l’accentuation des efforts de recherche et développement alloués au Système Prima. Les charges liées au départ du Directeur Général expliquent également la hausse de la consommation de trésorerie. Hors éléments exceptionnels, la consommation de trésorerie liée aux charges administratives est stable.

Les flux nets de trésorerie liés aux activités de financement se sont élevés à (0,52) million d’euros en 2019. Ils reflètent le remboursement de l’emprunt obligataire signé avec Kreos Venture partiellement compensé par les tirages sur la ligne de financement en fonds propres et de l’encaissement d’une première tranche du financement obligataire (« ORNAN 2019 ») mis en place en novembre 2019 avec ESGO. Au total, Pixium Vision clôture l’exercice 2019 avec une position nette de trésorerie de 6,79 millions d’euros contre 15,63 millions d’euros un an auparavant.

Contacts

Pixium Vision
Didier Laurens
Directeur Financier
investors@pixium-vision.com
+33 1 76 21 47 68
Relations Mediaş

LifeSci Advisors
Sophie Baumont
sophie@lifesciadvisors.com
+33 6 27 74 74 49
Relations investisseurs
LifeSci Advisors
Guillaume Van Renterghem
gvanrenterghem@lifesciadvisors.com
+33 6 69 99 37 83

 

À PROPOS DE PIXIUM VISION

La mission de Pixium Vision est de créer un monde de vision bionique pour permettre à ceux qui ont perdu la vue de récupérer en partie leur perception visuelle et gagner en autonomie. Les systèmes de vision bionique de Pixium Vision sont associés à une intervention chirurgicale et à une période de rééducation.

Pixium Vision conduit des études cliniques de faisabilité avec son système Prima, son implant sous-rétinien miniaturisé et sans fil, chez des patients qui ont perdu la vue par dégénérescence rétinienne liée à la forme sèche de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA). Pixium Vision travaille en étroite collaboration avec des partenaires académiques de renommée mondiale tels que, l'Université Stanford en Californie, l'Institut de la Vision à Paris, le Moorfields Eye Hospital de Londres et l’Institute of Ocular Microsurgery (IMO) de Barcelone et l’UPMC de Pittsburgh (USA). La société est certifiée EN ISO 13485. Pixium Vision a reçu la qualification « Entreprise Innovante » par Bpifrance

Pour plus d’informations :  http://www.pixium-vision.com/fr

Suivez-nous sur @PixiumVision;  www.facebook.com/pixiumvision

              www.linkedin.com/company/pixium-vision 

 

Avertissement :

Le présent communiqué contient de manière implicite ou expresse certaines déclarations prospectives relatives à Pixium Vision et à son activité. Ces déclarations dépendent de certains risques connus ou non, d'incertitudes, ainsi que d'autres facteurs, qui pourraient conduire à ce que les résultats réels, les conditions financières, les performances ou réalisations de Pixium Vision diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives. Pixium Vision émet ce communiqué à la présente date et ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives qui y sont contenues, que ce soit par suite de nouvelles informations, événements futurs ou autres. Pour une description des risques et incertitudes de nature à entraîner une différence entre les résultats réels, les conditions financières, les performances ou les réalisations de Pixium Vision et ceux contenus dans les déclarations prospectives, veuillez-vous référer au chapitre 4 « Facteurs de risques » du document de référence de la Société enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers sous le numéro D.19-0364 le 18 avril 2019, lequel peut être consulté sur les sites de l'Autorité des marchés - AMF (www.amf-france.org) et de Pixium Vision (www.pixium-vision.com).

 

Annexes

Facteurs de risques

Les facteurs de risques affectant la Société ont été présentés au chapitre 4 du document de référence enregistré le 18 avril 2019 par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro D.19-0364. L’appréciation du management sur la nature et le niveau des risques n’a pas changé au cours de l’année.
Le document de référence est disponible sur le site internet de la société :
https://www.pixium-vision.com/financial-reports-documents/

Durant l'année 2019 les faits marquants incluent :

  • Le 8 janvier 2019, Pixium Vision a annoncé le succès de son implant dans l'atteinte des critères d'évaluation cliniques intermédiaires dans la DMLA sèche.
     
  • Le 8 février 2019, Pixium Vision a annoncé ses résultats annuels 2018 et fait le point sur ses activités.
     
  • Le 7 mars 2019, Pixium Vision présente les conclusions de son KOL meeting.
     
  • Le 19 avril 2019, Pixium Vision a annoncé sa situation de trésorerie au 31 mars 2019.
     
  • Le 25 avril 2019, Pixium Vision a annoncé un changement de sa direction générale.
     
  • Le 2 mai 2019, Lloyd Diamond nommé Directeur Général de Pixium Vision.
     
  • Le 29 mai 2019, Pixium Vision a fait le point sur son activité lors de son assemblée générale mixte 2019.
     
  • Le 25 Juillet 2019, Pixium Vision annonce ses résultats financiers semestriels 2019 et fait le point sur ses activités.
     
  • Le 3 Octobre 2019, Sofinnova Partners revient au Conseil d'administration.
     
  • Le 4 Octobre 2019, Pixium Vision apporte des précisions sur son Actionnariat.
     
  • Le 24 Octobre 2019, Pixium Vision a annoncé sa situation de trésorerie au 30 septembre 2019.
     
  • Le 29 Octobre 2019, Proposition de transfert de la cotation des actions Pixium Vision sur le marché Euronext Growth Paris.
     
  • Le 6 Novembre 2019, Pixium Vision a annoncé la mise en place d'un financement d'un montant maximum de 10m€, et le tirage d'une première tranche de 1,25m€, pour poursuivre le développement de son système Prima.
     
  • Le 8 Novembre 2019, Pixium Vision a présenté les données après 12 mois de son système PRIMA au 11e Eye and Chip World Research Congress on Artificial Vision.
     
  • Le 2 décembre 2019, Pixium Vision et ses partenaires ont publié dans Nature Biomedical Engineering un article sur l'implant photovoltaïque sous-rétinien PRIMA.
     
  • Le 23 décembre 2019, Pixium Vision a informé d'un franchissement de seuil de détention sans cession d'actions.

Après le 31 décembre 2019, les faits marquants incluent :

·Le 13 janvier 2020, Pixium Vision a annoncé l'implantation réussie de son système Prima chez un patient aux Etats-Unis.

 

COMPARAISON DES COMPTES DE RESULTATS 2019 et 2018

(Montants en euros)Note Au 31 décembre 
20192018
Ajusté

 
2018
Publié
 
Produits opérationnels20    
Chiffre d’affaires net  
Crédit d’Impôt Recherche 1 718 1491 322 9861 322 986 
Subventions 6 037236 338236 338 
Autres produits 58 27738 98038 980 
Total des produits 1 782 4631 598 3041 598 304 
Charges opérationnelles21    
Coût de revient des ventes (41 172)(41 172) 
Recherche et Développement (6 562 662)(5 678 011)(5 678 011) 
Frais commerciaux (49 559)(101 829)(101 829) 
Frais généraux (3 970 880)(2 212 538)(2 212 538) 
Total des charges (10 583 101)(8 033 551)(8 033 551) 
Dotations exceptionnelles aux amortissements (376 522)(376 522) 
Pertes de valeur (69 463)(5 482 656)(5 482 656) 
Total des autres charges non récurrentes (69 463)(5 482 656)(5 482 656) 
Résultat opérationnel23(8 870 091)(12 294 425)(12 294 425) 
Produits financiers 6 67015 00815 008 
Charges financières* (1 012 492)(996 559)(1 291 696) 
Résultat financier24(1 005 822)(981 551)(1 276 688) 
Résultat courant avant impôt (9 875 913)(13 275 976)(13 571 113) 
Impôt sur les sociétés  
Résultat net (9 875 913)(13 275 976)(13 571 113) 
Autres éléments du résultat global non recyclable     
Écarts actuariels sur les régimes de retraite14(6 116)48 52848 528 
Variation Juste valeur* 258 494(295 137) 
Résultat global (9 623 535)(13 522 585)(13 522 585) 
Nombre moyen pondéré d’actions 22 338 68118 523 50518 523 505 
Résultat net par action27(0,44)(0,73)(0,73) 
Résultat dilué par action27(0,44)(0,73)(0,73) 

* Les variations de Juste valeur qui étaient reconnues en charges financières sont désormais comptabilisées dans les autres éléments du résultat global.
Produits opérationnels

Au cours de l’exercice 2019, la Société n’a pas réalisé de chiffre d’affaires.

Les produits opérationnels sont principalement composés du Crédit d’impôt recherche (CIR), s’élevant à 1,72 million d’euros (1,32 millions d’euros en 2018). Le CIR correspond aux efforts continus de la Société en R&D, notamment dans les dépenses cliniques et réglementaires du Système Prima. La hausse du crédit d’impôt recherche en 2019 reflète les efforts continus de la Société pour la conduite de son programme de R&D. Au total, les produits opérationnels s’élèvent à 1,78 million d’euros en 2019 comparés à 1,60 millions d’euros en 2018.

Le CIR est octroyé aux entreprises par l’administration fiscale afin de les inciter à réaliser des recherches d’ordre technique et scientifique. Les entreprises qui justifient des dépenses remplissant les critères requis (dépenses de recherche localisées en France ou, depuis le 1er janvier 2005, au sein de la Communauté européenne ou dans un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen et ayant conclu avec la France une convention fiscale contenant une clause d’assistance administrative) bénéficient d’un crédit d’impôt qui peut être utilisé pour le paiement de l’impôt sur les sociétés dû au titre de l’exercice de réalisation des dépenses et des trois exercices suivants ou, le cas échéant, être remboursé pour sa part excédentaire. Les dépenses prises en compte pour le calcul du crédit d’impôt recherche concernent uniquement les dépenses de recherche.

Aucune dépense de R&D n’étant activée par la Société au titre des exercices 2019 et 2018, le crédit d’impôt recherche afférent aux dits programmes de recherche est pour sa part intégralement comptabilisé en produit opérationnel pour l'exercice auquel se rattachent les dépenses de recherche éligibles.

Charges opérationnelles

Le montant des charges opérationnelles s’élève respectivement à 9,65 millions d’euros et 9,37 millions d’euros au titre des exercices clos les 31 décembre 2019 et 2018. En 2019, les charges opérationnelles correspondent pour l’essentiel, aux dépenses de recherche et développement engagées par la Société, qui sont comptabilisées en charge, ainsi qu'aux frais généraux.

Dépenses de recherche et développement

Les frais de recherche et développement comprennent notamment :

  • les frais de personnel incluant les coûts directs et indirects des équipes en charge des travaux de recherche et développement ;
  • les dépenses de sous-traitance, collaboration et consultants. Ils comprennent les frais d’études précliniques et cliniques, les frais de dépôt et maintien de brevets, les honoraires des experts scientifiques et cliniques et les dépenses liées aux affaires réglementaires et à l’assurance qualité ;
  • les achats de fournitures de recherche qui incluent les achats de consommables, les frais de conception et production ;
  • les dotations aux amortissements des brevets et des équipements utilisés pour les travaux de recherche et développement.

 

Les frais de recherche et développement se ventilent comme suit :

Dépenses de R&D (Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Frais de personnel2 716 4112 217 019
Sous-traitance, collaboration et consultants1 752 1471 531 793
Fournitures de recherche1 072 336608 530
Location (1)11 679606 192
Amortissement du droit d'utilisation (2)236 180
Congrès, frais de déplacement129 020109 374
Frais de licences82 435160 391
Dotations aux provisions et amortissements243 017381 334
Divers - Prestation de service (3)298 824
Autres20 61363 377
Total net6 562 6625 678 011

(1) En 2019 les dépenses de location correspondent aux contrats de location non capitalisés
(2) Voir note 3.14 Contrats de location
(3) Contrats de service associés aux contrats de location

En 2019, les frais de personnels incluent une charge liée aux paiements en action de 29 075 euros contre une reprise de provision sur les charges calculées de 0,5 million d'euros en 2018.

Frais généraux

Les frais généraux sont principalement composés des frais de personnel administratif, des charges externes comme les honoraires d’avocats, d’audit ou de consultants ainsi que des frais de communication, de représentation et de déplacement, et de location immobilière.

La répartition des frais commerciaux et généraux comptabilisés est la suivante :

Frais généraux (Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Frais de personnel2 373 808337 865
Honoraires564 505579 057
Location (1)15 709120 044
Amortissement du droit d'utilisation (2)67 639
Assurances47 91349 088
Communication, frais de représentation et déplacement434 468390 583
Frais postaux et de télécommunication57 73450 632
Fournitures administratives et locations mobilières21 59722 634
Dotations aux provisions et amortissements243 412561 811
Divers - Prestation de service (3)60 015
Autres84 079100 824
Total net3 970 8802 212 538

(1) En 2019 les dépenses de location correspondent aux contrats de location non capitalisés
(2) Voir note 3.14 Contrats de location
(3) Contrats de service associés aux contrats de location

En 2019, les frais de personnels incluent une charge liée aux paiements en action de 341 768 euros contre une reprise de provision sur les charges calculées de 0,6 million d'euros en 2018. En outre, en 2018, la Société a reçu 248k€ en remboursement d'un trop payé de charges sociales au titre du plan d'AGA 2014. Enfin, la Société a enregistré une charge exceptionnelle de 562 k€ relatives aux indemnités de départ de son Directeur Général en mai.

Les dotations aux provisions et amortissements ont baissé en 2019 en raison de la perte de valeur constatée au 31 décembre 2018 sur les brevets relatifs au projet IRIS®.

Frais marketing et communication

Les frais marketing sont principalement composés des frais de personnel, des frais de communication, de représentation et de déplacement. La répartition des frais « marketing et communication » comptabilisés est la suivante :

Frais marketing & commerciaux (Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Frais de personnel30 890
Honoraires42 80922 785
Communication, frais de représentation et déplacement2 54143 439
Autres4 2094 715
Total net 49 559101 829

 

Coût de revient des ventes

Par nature, la répartition des coûts de revient des ventes est la suivante :

Coût de revient des ventes (Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Achats matières, fournitures et autres approvisionnements4 430
Variation de stocks32 081
Total net36 511

À la suite de l'arrêt du programme IRIS® II décidé en 2018, la société n'engage plus de coûts de production.

 

Résultat Opérationnel courant

La perte opérationnelle courante est stable, s’établissant à 7,88 millions d’euros en 2019 contre une perte de 7,77 millions d’euros en 2018.

Résultat Opérationnel

La perte opérationnelle s’établit à 8,87 millions d’euros en 2019 contre une perte de 12,94 millions d’euros en 2018. Le résultat opérationnel 2018 avait été impacté négativement par une charge non récurrente de 5,86 millions d’euros correspondant à des pertes de valeur et amortissement accéléré en lien avec le programme IRIS®.

Résultat financier

Le résultat financier est une charge de 1,01 million d’euros pour l’exercice 2019. Elle résulte principalement du paiement des intérêts de l’emprunt obligataire mis en place avec Kreos Capital en septembre 2016. Les autres charges financières sont constituées de pertes de change sur les achats en dollars et en livres sterling.

Les produits financiers sont principalement constitués par la rémunération de comptes à terme et produits de placement.

Impôt sur les sociétés

Compte tenu des déficits constatés, la Société n’a pas enregistré de charge d’impôt sur les sociétés.

Résultat net de l’exercice et résultat net par action

La Société affiche respectivement une perte nette de 9,88 millions d’euros et 13,28 millions d’euros au titre des exercices 2019 et 2018.

La perte par action émise s’est élevée respectivement à (0,44) euro et (0,72) euro par action pour les exercices clos aux 31 décembre 2019 et 2018.

 

TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE

(Montants en euros)Au 31 décembre
20192018 
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles   
Résultat de l’exercice(9 875 913)(13 571 113) 
Réconciliation du résultat net et de la trésorerie utilisée pour les activités opérationnelles   
Amortissements, dépréciations et pertes de valeur517 7416 159 600 
Moins-value de cession638 297 
Provisions218 213(143 616) 
Subventions publiques(276 500)(198 838) 
Résultat financier392 171538 682 
Contrats de location352 618 
Charges calculées liées aux paiements en actions370 843(1 090 889) 
Engagement de retraite27 21633 492 
Capacité d’autofinancement avant résultat financier et impôt(8 273 611)(7 634 385) 
Stocks59 813 
Créances clients et comptes rattachés(5 472) 
Autres créances110 329708 719 
Fournisseurs(140 941)(238 463) 
Autres passifs courants21 562(346 023) 
Flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles(8 288 132)(7 450 339) 
Acquisitions/Cessions d'immobilisations corporelles(34 059)(31 112) 
Acquisitions d'immobilisations incorporelles 
Acquisitions (diminution) d'immobilisations financières5 80140 157 
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’investissement(28 258)9 045 
Augmentation (diminution) des Avances Remboursables879 000 
Augmentation (diminution) des Emprunts et Dettes financières(2 224 816)(2 408 287) 
Paiement de dettes de loyers(331 030) 
Actions d'autocontrôle3 13434 677 
Augmentation de capital2 031 17914 033 727 
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement(521 533)12 539 117 
Trésorerie, équivalents de trésorerie à l’ouverture15 629 42410 531 602 
Trésorerie, équivalents de trésorerie à la clôture6 791 50015 629 424 
(Diminution) / Augmentation de la trésorerie(8 837 924)5 097 822 

 

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

La consommation de trésorerie liée aux activités opérationnelles a augmenté de 11% en 2019 atteignant 8,29 millions d’euros à comparer à 7,45 millions d’euros en 2018. La hausse de la consommation de trésorerie reflète l’accentuation des efforts de recherche et développement alloués au Système Prima. Les charges liées au départ du Directeur Général expliquent également la hausse de la consommation de trésorerie. Hors éléments exceptionnels, la consommation de trésorerie liée aux charges administratives est sous contrôle.

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement

La consommation de trésorerie liée aux activités d’investissement est non significative.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux nets de trésorerie liés aux activités de financement se sont élevés à (0,52) million d’euros en 2019. Ils reflètent le remboursement de l’emprunt obligataire signé avec Kreos Venture partiellement compensé par les tirages sur la ligne de financement en fonds propres et de l’encaissement d’une première tranche du financement obligataire (« ORNAN 2019 ») mis en place en novembre 2019 avec ESGO. Au total, Pixium Vision clôture l’exercice 2019 avec une position nette de trésorerie de 6,79 millions d’euros contre 15,63 millions d’euros un an auparavant.

 

BILAN

(Montants en euros)Note 
31/12/201931/12/2018
ACTIF   
Actifs non courants   
Immobilisations incorporelles42 361 3842 623 337
Immobilisations corporelles5484 378706 107
Droit d'utilisation61 324 356
Actifs financiers non courants7336 625336 356
Total des actifs non courants 4 506 7443 665 799
Actifs courants   
Stocks et en-cours8
Créances clients et comptes rattachés 5 472
Autres actifs courants92 310 0762 126 120
Trésorerie et équivalents de trésorerie106 791 50015 629 424
Total des actifs courants 9 107 04817 755 544
TOTAL DE L’ACTIF 13 613 79221 421 343
PASSIF   
Capitaux propres11  
Capital social 1 462 0931 296 382
Primes liées au capital 85 163 58683 717 369
Réserves (73 049 369)(60 088 048)
Résultat (9 875 913)(13 571 113)
Total des capitaux propres 3 700 39811 354 591
Passifs non courants   
Avances remboursables122 629 8652 358 623
Autres emprunts obligataires133 157 3525 510 954
Dette de location LT161 057 309
Provisions non courantes14188 660153 399
Total des passifs non courants 7 033 1858 022 976
Passifs courants   
Provisions courantes15260 00043 715
Fournisseurs et comptes rattachés17843 010983 951
Dette de location CT16288 635
Autres passifs courants181 488 5631 016 110
Total des passifs courants 2 880 2092 043 776
TOTAL DU PASSIF ET DES CAPITAUX PROPRES 13 613 79221 421 343

 

Eléments de l’actif

Au 31 décembre 2019, le total de bilan de la Société s’élevait à 13,61 millions d’euros contre 21,42 millions d’euros un an plus tôt.

Actif non courant

Les actifs non courants nets s’élevaient respectivement à 4,51 millions d’euros et 3,67 millions d’euros aux 31 décembre 2019 et 2018.

Ils regroupent les actifs incorporels, corporels et financiers non courants ainsi que le droit d’utilisation comptabilisé en 2019 en application d’IFRS16.

  • les actifs incorporels, respectivement d’un montant de 2,36 millions d’euros et 2,62 millions d’euros au 31 décembre 2019 et 2018, sont constitués principalement des brevets rachetés à la société Intelligent Medical Implants. La diminution entre les deux exercices résulte de l’amortissement des brevets acquis et de la constatation de perte de valeur sur certains d’entre eux.
  • les actifs corporels, respectivement d’un montant de 0,48 million d’euros et 0,71 million d’euros au 31 décembre 2019 et 2018, correspondent essentiellement à des acquisitions de matériel industriel et de laboratoire. La baisse correspond à aux amortissements des équipements de recherche et développement.
  • le droit d’utilisation, de 1,32 millions d’euros au 31 décembre 2019 correspond au cout de l’actif loué, principalement les locaux, pendant la durée du contrat.
  • les actifs financiers non courants, n’ont pas évolué depuis 2018 et s’établissent à 0,34 million d’euros à fin 2019. Ils représentent le montant des dépôts de garantie versés au bailleur et au paiement anticipé des deux dernières mensualités des deux tranches de l’emprunt obligataire au profit de Kreos capital.

Actif courant

Les actifs courants nets s’élevaient respectivement à 9,11 millions d’euros et 17,76 millions d’euros aux 31 décembre 2019 et 2018. Les actifs courants nets sont principalement composés :

      ·des autres actifs courants :

(Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Fournisseurs, avances et acomptes72 18176 537
État, Crédit d’Impôt Recherche, CICE1 692 1371 323 412
État, TVA78 582106 300
Produits à recevoir260 000
Contrat liquidité52 23195 847
Charges constatées d’avance148 733470 709
Autres6 21253 242
Total net2 310 0762 126 120

Au 31 décembre 2019, les autres actifs courants sont principalement constitués du Crédit d’Impôt Recherche à recevoir au titre de 2019 pour 1 718 149 euros.

Le produit à recevoir de 260 000 euros enregistré en 2019 correspond à la partie subvention du projet "Sight Again" liée à la finalisation de l'EC03. (Cf. note 12)

En 2018, les charges constatées d’avance comprenaient pour l’essentiel les dépenses liées aux loyers.

      ·des disponibilités et valeurs mobilières de placement, répartis comme suit :

(Montants en euros)31/12/201931/12/2018
Disponibilités6 791 5007 626 391
Dépôts à terme8 003 033
Valeurs mobilières de placement
Total net6 791 50015 629 424

Eléments du passif

Capitaux propres

Au 31 décembre 2019 et 2018, le montant des capitaux propres s’élevaient respectivement à 3,70 millions d’euros et 11,35 millions d’euros. Les capitaux propres se décomposent comme suit :

  • 86,63 millions d’euros de capital et de prime d’émission au 31 décembre 2019 (85,01 millions d’euros au 31 décembre 2018),
  • les réserves comprennent principalement les pertes des exercices précédents, soit 73,05 millions d’euros,
  • de la perte de 9,88 millions d’euros constatée au cours de l’exercice 2019

Passifs non courants

Les passifs non courants sont constitués des emprunts, des avances remboursables, des dettes de locations long terme et des engagements de retraite selon la norme IAS19. Les passifs non courants 2019 ont baissé à la suite du remboursement des tranches de financement obligataire. Ils s’élèvent à 7,03 millions d’euros et 8,02 millions d’euros respectivement au 31 décembre 2019 et 31 décembre 2018. Les provisions non-courantes correspondent à des engagements sur les retraites.

Passifs courants

Ce poste du bilan regroupe principalement les dettes d’exploitation décomposées comme suit :

  • Provisions courantes : 0,26 million d’euros au 31 décembre 2019. Cette provision correspond à la partie subvention de l’EC03 du projet « Sight Again », cette provision reflète le risque lié à la non-réception de la subvention.
  • Dettes de locations court terme : 0,29 million d’euros au 31 décembre 2019.
  • Dettes fournisseurs : 0,84 million d’euros au 31 décembre 2019 (0,98 million d’euros au 31 décembre 2018)
  • Dettes sociales : 0,98 million d’euros au 31 décembre 2019 (0,98 million d’euros au 31 décembre 2018)
  • Dettes fiscales : 33 749 euros au 31 décembre 2019 (9 611 euros au 31 décembre 2018)
  • Emprunts et dettes financières à court terme : 0,47 million d’euros au 31 décembre 2019 (6 967 euros au 31 décembre 2018). Au 31 décembre 2019, la Société a comptabilisé en dette financière la valeur équivalente à 43 bons ORNAN non souscrites, résultant de la première tranche tirée de 1,25 million d’euros relative au contrat de financement avec European Select Growth Opportunities Fund (ESGO).

 

Pièce jointe

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur PIXIUM VISION
14/02PIXIUM VISION : feu vert à l'admission sur Euronext Growth
CF
14/02PIXIUM VISION : Transfert des titres Pixium Vision sur le marché Euronext Growth..
GL
13/02EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Alstom, Pernod Ricard, Schneider, Euronext, N..
13/02BOURSE DE PARIS : La Chine réapprend à compter
13/02PIXIUM VISION : annonce ses résultats annuels 2019 et fait le point sur ses acti..
GL
31/01PIXIUM VISION : Déclaration mensuelle des droits de vote
CO
14/01EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Total, Vivendi, Ipsen, Valneva, Amazon, Visa..
14/01Les valeurs à suivre mardi 14 janvier 2020 à Paris -
AO
14/01BOURSE DE PARIS : Chine et Etats-Unis enterrent la hache de guerre (pour l'insta..
14/01BIOTECH TIME : Innate redémarre, Valneva engrange, Noxxon se finance
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PIXIUM VISION
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2020 1,60 M
EBIT 2020 -8,40 M
Résultat net 2020 -9,90 M
Dette 2020 12,1 M
Rendement 2020 -
PER 2020 -2,37x
PER 2021 -1,46x
VE / CA2020 25,2x
VE / CA2021 41,1x
Capitalisation 28,2 M
Graphique PIXIUM VISION
Durée : Période :
Pixium Vision : Graphique analyse technique Pixium Vision | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique PIXIUM VISION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 3
Objectif de cours Moyen 3,45  €
Dernier Cours de Cloture 1,14  €
Ecart / Objectif Haut 367%
Ecart / Objectif Moyen 204%
Ecart / Objectif Bas 40,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Lloyd Marc Diamond Chief Executive Officer
Bernard Jacques Alex Gilly Chairman
Didier Laurens Chief Financial Officer
Guillaume Buc Chief Technology Officer
Robert J. W. ten Hoedt Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
PIXIUM VISION46.20%31
STRYKER CORPORATION5.53%82 983
SMITH & NEPHEW PLC-0.74%20 698
WRIGHT MEDICAL GROUP N.V.-0.85%3 884
GLAUKOS CORPORATION23.61%2 917
INSPIRE MEDICAL SYSTEMS, INC.9.38%1 900