Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Raytheon    RTN

RAYTHEON

(RTN)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les industrielles brisent l'élan de Wall Street

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/06/2019 | 23:16
WALL STREET TERMINE EN BAISSE

(Reuters) - La Bourse de New York a fini mardi en très légère baisse, le repli des valeurs industrielles étouffant l'optimisme né d'un apaisement des tensions commerciales et de l'espoir d'une baisse de taux par la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones, qui restait sur six séances consécutives de hausse, a cédé 14,17 points, soit 0,05% à 26.048,51 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 1,01 point, soit 0,03%, à 2.885,72.

Le Nasdaq Composite a terminé de son côté quasiment inchangé (-0,01%) à 7.822,57.

Les indices avaient pourtant entamé la séance dans le vert, portés notamment par l'apaisement du conflit commercial entre les Etats-Unis et le Mexique ainsi que par les attentes d'une prochaine baisse de taux par la banque centrale américaine.

VALEURS

La tendance en s'est inversée, en partie à cause d'un repli de 0,90% pour l'indice S&P des valeurs industrielles qui a souffert des réserves émises par Donald Trump à propos du projet de rapprochement entre United Technologies (-3,95%) et Raytheon (-5,09%).

Certaines valeurs technologiques ont également reculé, à l'image d'Adobe (-1,55%).

Du côté des opérateurs de téléphonie mobile, l'action Sprint a perdu 5,87% et le titre T-Mobile a cédé 1,58% après l'annonce du lancement par 10 Etats américains, dont New York et la Californie, d'une action en justice visant à s'opposer à leur fusion.

L'appétit des investisseurs pour le risque s'est émoussé en l'absence de catalyseur pour porter les indices, explique Jack Ablin, directeur des investissements chez Cresset Capital Management.

"Ce qui me préoccupe, c'est que le marché réagit essentiellement en fonction de l'actualité et que cette actualité est changeante", a-t-il dit. "Il n'y a pas de tendance de fond."

LES INDICATEURS DU JOUR

L'annonce d'une hausse de 0,4% des prix à la production aux Etats-Unis en mai, comme en avril, a eu peu d'effet sur Wall Street.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, soutenues par les valeurs minières et automobiles à la faveur de l'accalmie sur le front du commerce.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 0,48% à 5.408,45 points. Le Footsie britannique a pris 0,31% et le Dax allemand a gagné 0,92%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,43%, le FTSEurofirst 300 de 0,66% et le Stoxx 600 de 0,69%.

TAUX

Le repli de Wall Street a enrayé la remontée des rendements obligataires aux Etats-Unis, le taux à 10 ans s'équilibrant autour 2,145% après avoir atteint en séance un plus haut depuis le 31 mai à 2,178%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans a fini à -0,234%.

Les rendements des emprunts d'Etat italiens ont progressé pour leur part de quatre à sept points de base selon les échéances, profitant d'informations selon lesquelles le Trésor italien préparerait une émission syndiquée pour un nouvel emprunt à 20 ans.

CHANGES

Le dollar recule très légèrement face à un panier de devises de référence mais reste au-dessus du creux de deux mois et demi touché vendredi après les chiffres inférieurs aux attentes de l'emploi américain en mai.

L'euro progresse un peu, autour de 1,133 dollar.

La livre sterling gagne de son côté 0,34% face au dollar après avoir brièvement réduit ses gains en réaction à la hausse supérieure aux attentes des salaires en Grande-Bretagne sur la période février-avril.

PÉTROLE

Les cours du brut ont terminé sans grand changement, tiraillés entre les craintes pour la croissance mondiale et les espoirs d'une prolongation par l'Opep et ses alliés des accords limitant leur production.

A SUIVRE MERCREDI :

La journée de mercredi est calme du côté des indicateurs avec tout de même les prix à la consommation aux Etats-Unis pour le mois de mai (12h30 GMT).

Les investisseurs guetteront par ailleurs d'éventuels signaux dans un discours que doit prononcer le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, en ouverture d'un colloque sur l'Europe centrale et orientale.

(Patrick Vignal pour le service Marchés, avec Caroline Valetkevitch à New York)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -0.15%5367.62 Cours en temps réel.13.46%
DAX -0.60%12096.4 Cours en différé.14.56%
DJ INDUSTRIAL -0.07%26089.61 Cours en différé.11.84%
EURO STOXX 50 -0.33%3379.19 Cours en différé.12.59%
NASDAQ 100 -0.42%7479.111452 Cours en différé.18.15%
NASDAQ COMP. -0.52%7796.658954 Cours en différé.17.50%
RAYTHEON 0.13%177.35 Cours en différé.15.50%
S&P 500 -0.16%2886.98 Cours en différé.15.35%
SPRINT CORP 2.94%7.01 Cours en différé.20.45%
STOXX EUROPE 600 -0.40%378.81 Cours en différé.12.19%
T-MOBILE US 0.60%74.9 Cours en différé.17.75%
UNITED TECHNOLOGIES CORPORATION 0.39%125.3 Cours en différé.17.21%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RAYTHEON
15/06AÉRONAUTIQUE DE DÉFENSE : l'Europe risque-t-elle d'être reléguée derrière les
AW
14/06Airbus fait monter le suspense sur un A321neo encore amélioré
RE
12/06Wall Street recule légèrement, attentiste après une envolée
AW
12/06WILLIAM ACKMAN : Le milliardaire Ackman s'oppose au projet de fusion d'UTC et Ra..
RE
12/06BOURSE DE PARIS : C'est l'accord existant ou pas d'accord du tout, dit Trump à l..
12/06EN DIRECT DES MARCHES : Dassault Systèmes, Renault, Ipsen, LafargeHolcim, CNP, A..
11/06Les industrielles brisent l'élan de Wall Street
RE
11/06WILLIAM ACKMAN : L'actionnaire Bill Ackman se dit opposé à la fusion United Tech..
DJ
11/06Point marchés-Les industrielles brisent l'élan de Wall Street (actualisé)
RE
11/06BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RAYTHEON
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2019 28 924 M
EBIT 2019 4 765 M
Résultat net 2019 3 244 M
Dette 2019 1 275 M
Rendement 2019 2,02%
PER 2019 16,03
PER 2020 14,29
VE / CA 2019 1,84x
VE / CA 2020 1,71x
Capitalisation 52 031 M
Graphique RAYTHEON
Durée : Période :
Raytheon : Graphique analyse technique Raytheon | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RAYTHEON
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 20
Objectif de cours Moyen 209 $
Ecart / Objectif Moyen 13%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Thomas A. Kennedy Chairman & Chief Executive Officer
Anthony F. O'Brien Chief Financial Officer & Vice President
Mark E. Russell VP-Engineering, Technology & Mission Assurance
Kevin Neifert Chief Information Officer
William R. Spivey Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RAYTHEON15.50%49 313
UNITED TECHNOLOGIES CORPORATION17.21%109 390
LOCKHEED MARTIN CORPORATION33.72%97 354
NORTHROP GRUMMAN CORPORATION26.35%52 118
GENERAL DYNAMICS9.37%47 129
HARRIS CORPORATION40.98%22 427