Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Renault    RNO   FR0000131906

RENAULT

(RNO)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

RENAULT : le titre se stabilise, mais l’affaire Carlos Ghosn est loin d’être finie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/11/2018 | 17:01
Après deux séances dans le rouge, Renault a finalement mis fin à sa baisse sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile s’adjuge 0,74% à 58,79 euros. Renault avait été pénalisé par l’arrestation de Carlos Ghosn, lundi, au Japon, sur fonds d’accusations de pratiques financières inappropriées. Ce rebond apparaît avant tout technique. Hier, Invest Securities avait jugé exagérée la réaction du marché pour un titre déjà sous-évalué. Le bureau d’études mettait en avant une valorisation de Renault de 70 euros, hors Nissan et Mitsubishi.

Le soutien réaffirmé des gouvernements français et japonais à Renault et, plus globalement à l'Alliance, est également un élément à prendre en considération.

Tout comme le gouvernement de transition mis en place au sein de Renault. En effet, la vacance du pouvoir au sein du groupe pourrait se prolonger pour une durée de 10 jours supplémentaires, selon la presse japonaise.

En conséquence, les rênes de Renault ont été confiées à un tandem intérimaire formé par l'administrateur référent Philippe Lagayette et le numéro deux du groupe automobile Thierry Bolloré. Le premier assurera la présidence du conseil d'administration et le second est promu directeur général délégué.

Pour autant, la réaction en chaîne déclenchée par l'affaire Carlos Ghosn est loin d'être terminée et soulèvent toujours de multiples questions sur l'avenir de l'Alliance entre Renault, Nissan et Mitsubishi.

La presse japonaise rapporte que le parquet japonais envisagerait d'élargir son enquête à Nissan. Le constructeur japonais pourrait porter une part de responsabilité dans les fausses déclarations présumées concernant la rémunération de Carlos Ghosn. Des contrôles insuffisants seraient la cause du problème.

De son côté, le Financial Times a élargi le propos de manière plus conséquente. Le quotidien britannique avance que Carlos Ghosn travaillait de manière active sur un projet de fusion avec Nissan au moment de son arrestation. Un projet qui était loin de recueillir les faveurs du groupe japonais.

Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
jpbull35
Le 21/11/2018 17:09
arrow option
oui ya anguille sous roche dans ce dossier ... qui veux la chute de carlos ... hum hum ... un lanceur d'alerte qui est au courant de ce que déclare carlos au fisc japonais ? Ca me parait quand même un peu gros ... m'enfin ... et comme par hasard cette arrive au bon moment pour éviter une fusion qu'il souhaitait et qu'il aurait obtenu
1
  
Toute l'actualité sur RENAULT
12:07RENAULT : l'alliance avec Nissan et Mitsubishi n'est pas en panne selon S&P
DJ
21/03RENAULT : expérimente la charge électrique réversible
CF
21/03Amnesty dénonce la pollution carbone des batteries des voitures électriques
RE
20/03Les bénéfices du CAC 40 se replient en 2018 après des années de hausse
AW
20/03CARLOS GHOSN : Le procès de Carlos Ghosn débuterait en septembre
AO
20/03DIVIDENDES : les 20 meilleurs rendements du CAC40
20/03La coentreprise Nissan-Dongfeng maintient ses prévisions de ventes en Chine
RE
20/03TOKYO : le Nikkei gagne 0,20%, les jeux vidéo dévissent
AW
19/03L'Europe finit en hausse, dopée par la Fed et l'automobile
RE
19/03Point marchés-L'Europe finit en hausse, dopée par la Fed et l'automobile
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RENAULT
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 58 173 M
EBIT 2019 3 499 M
Résultat net 2019 3 823 M
Trésorerie 2019 3 479 M
Rendement 2019 6,10%
PER 2019 4,36
PER 2020 4,18
VE / CA 2019 0,24x
VE / CA 2020 0,24x
Capitalisation 17 678 M
Graphique RENAULT
Durée : Période :
Renault : Graphique analyse technique Renault | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RENAULT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 79,3 €
Ecart / Objectif Moyen 33%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Thierry Bolloré Chief Executive Officer
Jean-Dominique Senard Chairman
Clotilde Delbos Chief Financial Officer & Executive Vice President
Carlos Ghosn Bichara Director
Philippe Lagayette Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RENAULT9.59%20 115
TOYOTA MOTOR CORP8.75%198 033
VOLKSWAGEN2.89%83 097
DAIMLER AG12.18%62 691
BAYERISCHE MOTOREN WERKE0.64%52 651
GENERAL MOTORS CORPORATION11.66%52 644