Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  Royal Bank of Scotland Group    RBS   GB00B7T77214

ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP

(RBS)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

RBS souffre au 1er trimestre du Brexit et d'une forte concurrence

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/04/2019 | 08:51

Londres (awp/afp) - La banque britannique RBS a publié vendredi un bénéfice net en recul de 12,5% à cause d'une forte pression concurrentielle et d'incertitudes liées au Brexit qui devraient durer.

Le groupe, dont le capital est détenu en majorité par les pouvoirs publics, a dévoilé dans un communiqué un bénéfice net de 707 millions de livres (819 millions d'euros) au cours des trois premiers mois de l'année.

Cette baisse marquée des profits s'explique par une activité morose en ce début d'année, avec un repli de 8% de son revenu à 3,04 milliards de livres.

RBS explique évoluer sur un marché très concurrentiel qui frappe d'abord la banque de détail, le coeur de métier du groupe. C'est le cas en particulier sur le segment des prêts immobiliers où les grands acteurs financiers jouent des coude pour conquérir des clients.

L'activité est également à la peine dans la banque d'investissement, connu sous le nom de NatWest Markets - qui représente toutefois moins de 10% du chiffre d'affaires - et a été pénalisée par un relatif calme sur les marchés financiers ces derniers mois.

RBS insiste par ailleurs surtout sur les conséquences du Brexit, dont la date a été reportée à octobre, ce qui entretient d'autant une incertitude redoutée des milieux d'affaires et qui les poussent à la prudence. Elle peut en outre nourrir une certaine frilosité chez les consommateurs au moment d'engager des dépenses, ce qui in fine entraîne un ralentissement progressif de la croissance.

Poids sur l'économie

La banque prévient par conséquent qu'elle aura du mal à faire croître son activité dans les prochains mois.

"Nous reconnaissons que l'impact en cours de l'incertitude du Brexit sur l'économie, et le retard qu'elle occasionne dans les décisions de recours à l'emprunt des entreprises, va probablement rendre difficile une croissance du revenu à court terme", explique RBS.

Le groupe s'est déjà inquiété des dégâts du Brexit, notamment en fin d'année dernière, ce qui ne l'avait pas empêché de doubler son bénéfice net en 2018, confirmant alors sa meilleure forme après une traversée du désert depuis la crise de 2008 quand il avait été sauvé par l'Etat britannique.

Ces résultats du premier trimestre sont publiés au lendemain de l'annonce surprise de la démission du directeur général Ross McEwan, en poste depuis 2013 et l'un des artisans du redressement de la banque.

Ce dernier a estimé que les résultats du jour étaient "solides dans un contexte hautement incertain et concurrentiel".

"Nous continuons à aider nos clients face (au flou) du Brexit pendant que nous investissons et innovons dans les services numériques pour répondre rapidement aux nouveaux besoins de notre clientèle", complète-t-il.

afp/fr

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ROYAL BANK OF SCOTLAND GRO
16/05ENTENTE ENTRE COURTIERS : l'UE met 5 banques à l'amende pour 1 milliard
AW
16/05KBC fait mieux que prévu au 1er trimestre grâce aux coûts
RE
15/05Chute de 20% du bénéfice net d'ABN Amro au 1er trimestre
RE
13/05EUROPE : La reprise du conflit commercial fait chuter les Bourses européennes
AW
10/05En Direct des Marchés : Kering, Total, Air France, LafargeHolcim, Sopra, Cell..
10/05BOURSE DE PARIS : Droits de douane à 25%, Washington met sa menace à exécution
10/05BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
09/05L'UE va infliger des amendes à sept banques pour entente dans les changes
RE
09/05Natixis au-dessus des attentes au 1er trimestre, objectifs confirmés
RE
09/05LAURENT MIGNON : Natixis au-dessus des attentes au T1, objectifs confirmés
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ROYAL BANK OF SCOTLAND GRO
Plus de recommandations
Données financières (GBP)
CA 2019 12 741 M
EBIT 2019 5 071 M
Résultat net 2019 2 468 M
Dette 2019 -
Rendement 2019 6,59%
PER 2019 11,57
PER 2020 7,85
Capi. / CA 2019 2,11x
Capi. / CA 2020 2,06x
Capitalisation 26 866 M
Graphique ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP
Durée : Période :
Royal Bank of Scotland Group : Graphique analyse technique Royal Bank of Scotland Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ROYAL BANK OF SCOTLAND GRO
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 20
Objectif de cours Moyen 3,03  GBP
Ecart / Objectif Moyen 37%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Ross Maxwell McEwan Chief Executive Officer & Executive Director
Howard John Davies Chairman
Mark Bailie Chief Operating Officer
Katie Murray Chief Financial Officer & Executive Director
Brendan R. Nelson Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP2.54%34 181
JP MORGAN CHASE & COMPANY13.47%361 216
INDUSTRIAL AND COMMERCIAL BANK OF CHINA6.05%280 969
BANK OF AMERICA15.26%270 033
CHINA CONSTRUCTION BANK CORPORATION9.26%218 169
WELLS FARGO-0.82%204 268