Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Safran    SAF   FR0000073272

SAFRAN

(SAF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'Etat apportera les moyens financiers pour éviter le "naufrage" de l'économie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
05/04/2020 | 00:02

PARIS (awp/afp) - L'Etat apportera "les moyens financiers nécessaires aussi longtemps que la crise durera", pour éviter "un naufrage" de l'économie lié à la pandémie de Covid-19, a déclaré le ministre des Finances Bruno Le Maire au Journal du Dimanche.

"Je préfère que nous nous endettions aujourd'hui, en évitant un naufrage, plutôt que laisser détruire des pans entiers de notre économie", a-t-il déclaré dans un entretien au JDD.

Selon le ministre, "sur huit jours, 20 milliards d'euros de prêts" garantis par l'Etat ont été "demandés par plus de 100.000 entreprises". Pour aider les entreprises à passer le choc du confinement, l'Etat a annoncé qu'il garantirait jusqu'à 300 milliards d'euros de prêts bancaires, soit l'équivalent de 15% du produit intérieur brut (PIB) français.

En outre, 5 millions de salariés bénéficient du chômage partiel et "en trois jours, 450.000 petites entreprises ont sollicité le fonds de solidarité", a dit Bruno Le Maire, précisant que ces dispositifs "seront réabondés autant que nécessaire".

Le fonds de solidarité mis en place par l'Etat prévoit 1.500 euros maximum d'indemnisation pour les petites entreprises ayant subi au moins 50% de baisse de chiffre d'affaires par rapport à mars et avril 2019, plus une aide de 2.000 euros accordée au cas par cas pour celles menacées de faillite.

"Nous n'avons pas de difficultés à lever de l'argent sur les marchés financiers. Nos taux d'intérêt restent à des niveaux raisonnables", a indiqué le ministre, en souhaitant qu'après la crise "un plan de relance, aux niveaux national et européen" permette "de redémarrer la machine le plus vite possible".

Quant aux grandes entreprises en difficultés, le ministre dit avoir "transmis au président et au Premier ministre une liste d'une vingtaine d'entreprises stratégiques fragilisées et des solutions pour les aider : garanties de prêts, montée au capital, recapitalisation, et, en dernier ressort, nationalisation".

"Il ne pourra s'agir que de nationalisations temporaires", a-t-il poursuivi, alors que la question d'une nationalisation d'Air France, dont la quasi-totalité de la flotte est clouée au sol, est régulièrement évoquée.

Il a rappelé qu'"aucune des grandes entreprises qui font appel à l'État pour leur trésorerie ne devra verser de dividende" et invité les autres grandes entreprises "à diminuer d'au moins un tiers le versement des dividendes en 2020".

Interrogé sur des baisses de salaires de patrons et de cadres, Bruno Le Maire a souhaité que "les dirigeants fassent un effort" dans la mesure où "les salariés du privé en activité partielle ne touchent que 84 % de leur rémunération nette".

Il a précisé avoir écrit en ce sens à toutes les entreprises dans lesquelles l'État a une participation et avoir reçu "des réponses positives des présidents d'Air France (Benjamin Smith, ndlr) et de Safran (Philippe Petitcolin, ndlr)".

Parmi les filières durement touchées, il a cité "l'aéronautique ou le tourisme", estimant qu'elles vont "avoir besoin d'une attention particulière et d'un plan de soutien", dans le cadre d'une relance en "étroite coordination européenne".

Sur le plan de la consommation, M. Le Maire a souligné la chute de "50 % la semaine dernière par rapport à 2019" des paiements par carte bancaire.

sw/ak/dlm

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 10.11%4.868 Cours en temps réel.-50.95%
SAFRAN 4.79%98 Cours en temps réel.-28.80%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
VONMISES - Il y a 1 mois arrow option
Et qui viendra au secours du naufrage de l'Etat ? Vous ! Vous allez vous faire détrousser jusqu'à l'os !
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur SAFRAN
03/06France-Vers un fonds de €1md pour aider la filière aéronautique
RE
03/06DIVIDENDES CAC40 : ceux qui renoncent, ceux qui confirment
02/06BOURSE DE PARIS : Paris garde le rythme à 4.858,97 points
AW
02/06SAFRAN : les salariés craignent des milliers de suppressions d'emplois en Europe
AW
02/06SAFRAN : des équipements pour la protection des passagers
CF
01/06AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Bouygues, Cineworld, Europcar, HSBC, Ipsen, Nokia, Sa..
01/06La crise la plus rapide de l'histoire ?
29/05SAFRAN  : l’activité a chuté de moitié en avril à cause du Covid-19
AO
29/05SAFRAN : Goldman Sachs maintient sa recommandation à l'achat
ZD
29/05SAFRAN  : l’activité a chuté de moitié en avril
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SAFRAN
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 17 615 M 19 749 M -
Résultat net 2020 1 114 M 1 249 M -
Dette nette 2020 3 741 M 4 194 M -
PER 2020 40,7x
Rendement 2020 0,80%
Capitalisation 41 619 M 46 742 M -
VE / CA 2019
VE / CA 2020 2,58x
Nbr Employés 91 610
Flottant 74,9%
Graphique SAFRAN
Durée : Période :
Safran : Graphique analyse technique Safran | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SAFRAN
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 89,45 €
Dernier Cours de Cloture 98,00 €
Ecart / Objectif Haut 48,0%
Ecart / Objectif Moyen -8,72%
Ecart / Objectif Bas -46,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Philippe Petitcolin Chief Executive Officer & Director
Ross McInnes Chairman
Bernard-Pierre Jacques Delpit Chief Financial Officer
Stéphane Cueille Senior VP-Research, Technology & Innovation
Jean-Lou A. Chameau Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
SAFRAN-28.80%46 742
TRANSDIGM GROUP INC.-16.09%23 383
HEICO CORPORATION-9.72%12 566
MTU AERO ENGINES AG-31.60%9 441
AVIC AIRCRAFT CO., LTD.7.81%6 940
CURTISS-WRIGHT CORPORATION-28.47%4 198