Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  TechnipFMC plc    FTI   GB00BDSFG982

TECHNIPFMC PLC

(FTI)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

TECHNIP : Résultats du 1er trimestre 2016

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
28/04/2016 | 07:10
d3dec594-30fb-478f-8251-efbde5625f21.pdf COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, 28 avril 2016

Résultats de Technip du premier trimestre 2016 : une stratégie long terme soutenue par une solide performance opérationnelle

PREMIER TRIMESTRE 2016 : UN DEBUT D'ANNEE SOLIDE
  • Chiffre d'affaires ajusté de 2,8 milliards d'euros réparti équitablement entre les deux segments à hauteur de 1,4 milliard d'euros chacun
  • Résultat opérationnel courant ajusté1 de 237 millions d'euros, en hausse de 38 % soutenu par un taux d'utilisation record des navires pour un premier trimestre et une amélioration des marges dans l'Onshore/Offshore
  • Résultat net implicite2 de 145 millions d'euros
  • Frais commerciaux, généraux et administratifs en baisse de 11 % traduisant les effets du plan de restructuration accéléré
  • Carnet de commandes de 15 milliards d'euros avec une prise de commandes de 930 millions d'euros
  • Bilan renforcé avec une situation de trésorerie nette ajustée de 2 milliards d'euros
  • Résultat dilué par action3 en hausse à 0,94 euro ; Résultat net de 114 millions d'euros OBJECTIFS INCHANGES POUR L'EXERCICE 2016
  • Chiffre d'affaires Subsea ajusté entre 4,7 et 5,0 milliards d'euros, résultat opérationnel courant ajusté1 entre 640 et 680 millions d'euros

  • Chiffre d'affaires Onshore/Offshore ajusté entre 5,7 et 6,0 milliards d'euros, résultat opérationnel courant ajusté1 entre 240 et 280 millions d'euros

1 Résultat opérationnel courant ajusté après quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence.

2 Résultat net, part du Groupe hors éléments exceptionnels. Cf. annexe V.

3 En conformité avec les normes IFRS, le bénéfice par action calculé sur une base diluée s'obtient en divisant le résultat net de la période attribuable aux actionnaires de la société

mère, retraité du cout financier des actions ordinaires potentiellement dilutives, par le nombre moyen d'actions en circulation, augmenté du nombre moyen pondéré d'options de souscription non encore exercées, du nombre moyen pondéré d'obligations convertibles et des actions gratuites attribuées calculé selon la méthode dite "du rachat d'actions" (IFRS 2) moins les actions auto-détenues. Dans le cadre de cette méthode, les options de souscription d'actions anti-dilutives ne sont pas prises en compte dans le calcul du résultat par action; ne sont retenues que les options qui sont dilutives c'est-à-dire celles dont le prix d'exercice augmenté de la charge IFRS 2 future et non encore comptabilisée est inférieur au cours moyen de l'action sur la période de référence du calcul du résultat net par action.

Note : Les résultats du premier trimestre 2016 présentés dans ce communiqué de presse ont été préparés sur une base ajustée telle que décrite dans le communiqué de presse de Technip sur les résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2015. Ces résultats correspondent au reporting financier utilisé par le management à des fins de gestion.

  • 1T 16 chiffre d'affaires de 2 192 millions d'euros sur la base IFRS et 2 762 millions d'euros sur la base ajustée

  • 1T 16 résultat net de 114 millions d'euros sur les deux bases IFRS et ajustée

Le Conseil d'Administration de Technip, réuni le 26 avril 2016, a arrêté les comptes consolidés ajustés du premier trimestre 2016.

En millions d'euros (sauf résultat dilué par action)

1T 15

1T 16

Variation

Chiffre d'affaires ajusté

2 883,3

2 762,1

(4,2)%

Subsea

1 287,6

1 382,3

7,4%

Onshore/Offshore

1 595,7

1 379,8

(13,5)%

EBITDA ajusté1

243,7

304,7

25,0%

Taux d'EBITDA ajusté

8,5%

11,0%

258pb

Résultat opérationnel courant ajusté2

171,7

236,6

37,8%

Subsea

165,2

181,4

9,8%

Onshore/Offshore

23,5

69,7

3x

Taux de marge opérationnelle courante ajusté3

6,0%

8,6%

261pb

Charge exceptionnelle

-

(32,5)

nm

Résultat net implicite4

108,0

145,4

34,6%

Résultat net, part du Groupe

86,1

114,4

32,9%

Résultat dilué par action5 (€)

0,73

0,94

29,6%

Prise de commandes

1 501

930

Carnet de commandes

20 618

14 924

1 Résultat opérationnel courant ajusté après quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence hors dépréciations et amortissements.

2 Résultat opérationnel courant ajusté après quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence.

3 Résultat opérationnel courant ajusté après quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence, divisé par le chiffre d'affaires ajusté.

4 Résultat net, part du Groupe hors éléments exceptionnels. Cf. annexe V.

5 En conformité avec les normes IFRS, le bénéfice par action calculé sur une base diluée s'obtient en divisant le résultat net de la période attribuable aux actionnaires de la société

mère, retraité du cout financier des actions ordinaires potentiellement dilutives, par le nombre moyen d'actions en circulation, augmenté du nombre moyen pondéré d'options de souscription non encore exercées, du nombre moyen pondéré d'obligations convertibles et des actions gratuites attribuées calculé selon la méthode dite "du rachat d'actions" (IFRS 2) moins les actions auto-détenues. Dans le cadre de cette méthode, les options de souscription d'actions anti-dilutives ne sont pas prises en compte dans le calcul du résultat par action; ne sont retenues que les options qui sont dilutives c'est-à-dire celles dont le prix d'exercice augmenté de la charge IFRS 2 future et non encore comptabilisée est inférieur au cours moyen de l'action sur la période de référence du calcul du résultat net par action.

Thierry Pilenko, Président-Directeur Général de Technip, a déclaré : «En ce début d'année, Technip a fixé comme objectifs l'exécution de nos projets, le maintien d'un bilan solide, la réduction de nos coûts et la poursuite de la mise en œuvre de notre stratégie, dans un contexte de dégradation durable et prononcée de notre secteur. Au premier trimestre, nos équipes se sont mobilisées autour de ces objectifs.

Avec un chiffre d'affaires en baisse de 4,2 %, nous avons amélioré notre profitabilité. Le taux de marge opérationnelle courante ajusté du Groupe est ressorti à 8,6 % contre 6,0 % au T1 2015. Dans le Subsea, nos usines ont été occupées tout comme nos navires, mobilisés notamment sur des campagnes au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest. Le taux d'utilisation de nos navires ressort à 82 %, un niveau record pour un premier trimestre. Concernant les projets en phases initiales, nous avons remporté un important contrat auprès de Statoil à travers de notre JV Forsys Subsea pour le développement du champ Trestakk. Nous avons également renouvelé pour une durée de quatre ans le contrat de services logistiques avec Petrobras pour notre base de Vitória au Brésil. Dans l'Onshore/Offshore, nous avons démarré la campagne 2016 du projet Yamal avec les premières livraisons de modules. Nous avons également poursuivi les travaux d'ingénierie préliminaire pour le projet de modernisation et d'extension de la raffinerie MIDOR en Egypte.

Nous avons continué à mettre en œuvre notre plan de restructuration. D'une année sur l'autre, les frais commerciaux, administratifs et généraux ont diminué de 11 %. Notre niveau de trésorerie reste solide. Nous avons terminé le trimestre avec 2 milliards d'euros de trésorerie nette ajustée, soit une légère hausse par rapport au niveau de décembre 2015.

La prise de commandes est restée limitée, mais la qualité et la diversité des contrats remportés sont restées satisfaisantes, avec une bonne répartition des projets tant dans le Subsea que dans

l'Onshore/Offshore, et en termes de technologie, d'équipement et de consulting. Nous terminons le trimestre avec un carnet de commandes de près de 15 milliards d'euros et des objectifs 2016 bien ancrés, ainsi qu'inchangés par rapport à notre dernière communication mi-février.

Notre vision du marché reste inchangée par rapport à mi-février. Compte tenu de la volatilité et des prix bas du pétrole, de la pression sur leur trésorerie, nos clients continuent plus que jamais à privilégier la réduction de leurs investissements et de leurs coûts à des niveaux largement en dessous de ceux de 2014. De nombreux projets sont reportés, voire annulés, accroissant ainsi la pression sur notre industrie. Toutefois, nous constatons un intérêt persistant à travers le monde pour investir ou modifier et moderniser des unités dans l'Aval, mais l'Amont - même si on pourrait voir des opportunités sur quelques développements stratégiques - présentera moins de résilience avec des travaux d'avant-projet qui devraient s'accélérer dès la fin 2016 jusqu'en 2017.

La performance de Technip au premier trimestre illustre bien nos priorités dans cet environnement sans précédent. Nous pouvons nous engager avec nos clients très en amont, en réduisant le coût de leurs projets grâce à notre technologie, à la simplification et la standardisation. En interne, nous portons nos efforts sur l'exécution de nos projets, tout en maitrisant nos coûts et en maintenant un bilan solide, renforçant ainsi notre leadership. En développant un groupe d'équipements et de services pour champs pétroliers bien diversifié, nous nous adaptons pour résister et bâtissons l'avenir, en remportant des projets, en pénétrant de nouveaux marchés, en retenant et développant les talents, ainsi qu'en créant de la valeur sur le long terme pour toutes nos parties prenantes.»

  1. PRISE ET CARNET DE COMMANDES
  2. Prise de commandes du premier trimestre 2016

    Au cours du premier trimestre 2016, la prise de commandes de Technip s'élève à 930 millions d'euros. La répartition par segment d'activité est la suivante :

    Prise de commandes1 (en millions d'euros)

    1T 2015

    1T 2016

    Subsea

    1 033

    447

    Onshore/Offshore

    468

    483

    Total

    1 501

    930

    Dans le Subsea, la prise de commandes comprend deux contrats à prix forfaitaire pour le développement des champs Johan Sverdrup Development et Oseberg Vestflanken 2 en Norvège, couvrant l'installation de flowlines qui seront soudés dans notre base d'assemblage à Orkanger et installés par le Deep Energy.

    Au Brésil, Technip a signé une extension de quatre ans pour sa base logistique de conduites flexibles (BAVIT), située à Vitória, couvrant le stockage, la manutention, l'inspection, les tests, la maintenance et le chargement des conduites flexibles.

    En Australie, Technip a remporté un contrat à exécution rapide (fast track), pour déconnecter l'unité flottante de production, stockage et déchargement (FPSO) du champ Kitan, en faisant appel au Deep Orient pour achever les travaux en mer de Timor.

    Enfin, aux Emirats Arabes Unis, Technip a remporté un contrat pour des travaux supplémentaires dans le cadre du développement actuel du champ Rashid-C, au large de Dubaï, incluant l'ingénierie, la fourniture des équipements, la fabrication, l'installation, et la pré-mise en service d'une conduite d'export de remplacement de 42 pouces.

    Dans l'Onshore/Offshore, la prise de commandes comprend un contrat pour fournir la technologie propriétaire d'éthylène, les études, les services techniques et l'équipement propriétaire pour un craqueur de gaz d'une capacité de 650 KTA en Chine. En Corée du Sud, Technip a aussi remporté un contrat pour fournir des équipements propriétaires destinés à la première unité commerciale de craquage catalytique à haute sévérité du monde, qui sera construite dans le cadre de l'extension des installations existantes de conversion des résidus au sein de la raffinerie S-Oil. Ces deux contrats montrent le potentiel de nos activités de TEC2.

    La prise de commandes comprend également la conversion en carnet de commandes d'éléments hors du carnet de commandes sur plusieurs contrats, de nombreux contrats d'ingénierie d'avant- projet détaillé (FEED) et d'autres projets de phases préliminaires.

    En annexe IV, figurent les contrats annoncés depuis janvier 2016 et une indication de leur valeur approximative lorsque celle-ci a été publiée.

  3. Carnet de commandes

  4. A la fin du premier trimestre 2016, le carnet de commandes de Technip s'élève à 14,9 milliards d'euros, contre 17,0 milliards d'euros à la fin du quatrième trimestre 2015 et 20,6 milliards d'euros à la fin du premier trimestre 2015.

    Ecoulement estimé du carnet de commandes3 au 31 mars 2016 (en millions d'euros)

    Subsea

    Onshore/Offshore

    Groupe

    2016 (9 mois)

    3 435

    3 803

    7 238

    2017

    1 838

    3 056

    4 894

    2018 et au-delà

    1 085

    1 707

    2 792

    Total

    6 358

    8 566

    14 924

    1 La prise de commandes inclut tous les projets dont le chiffre d'affaires est consolidé dans nos états financiers ajustés.

    2 Technologie, Equipement et Consulting.

    3 Le carnet de commandes inclut tous les projets dont le chiffre d'affaires est consolidé dans nos états financiers ajustés.

La Sté Technip SA a publié ce contenu, le 28 avril 2016 et est seule responsable des informations qui y sont renfermées. Les contenus ont été diffusés non remaniés et non révisés, le 28 avril 2016 05:09:06 UTC.

Le document original est consultable sous: http://phx.corporate-ir.net/external.file?t=2&item=o8hHt16027g9XhJTr8+weNRYaV9bFc2rMd0Q/AXw4zugCglZito5tZW6z1Or2YHghgvUCENAKLSraT4KeKkatJEpsMjmNjKyw/pCIXrZRaDrJvaVULZ9iwN4/ylalFQiN+qcm6YF5gVosGTecQ+Png==&cb=635974164836660835

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TECHNIPFMC PLC
2018TECHNIPFMC : Jefferies voit 36% de potentiel de hausse
2017Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la clôture - Vendredi 26 mai 2017 La p..
AO
2017TECHNIP : Décryptage AOF du palmarès du SBF 120 à la clôture - Vendredi 26 mai 2..
AO
2017TECHNIP : Décryptage AOF du palmarès du SBF 120 à la mi-séance - Vendredi 26 mai..
AO
2017Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la mi-séance - Vendredi 26 mai 2017 La..
AO
2017Les valeurs à suivre vendredi 26 mai 2017 à Paris -
AO
2017TECHNIP : A suivre aujourd'hui
AO
2017Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Vendredi 26 mai 2017
AO
2017TECHNIPFMC : Deutsche Bank a relévé son objectif de cours
AO
2017Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la mi-séance - Mardi 23 mai 2017 La pl..
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TECHNIPFMC PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 12 921 M - 10 987 M
Résultat net 2020 -3 090 M - -2 628 M
Tréso. nette 2020 688 M - 585 M
PER 2020 -1,17x
Rendement 2020 1,61%
Capitalisation 3 622 M 3 622 M 3 079 M
VE / CA 2020 0,23x
VE / CA 2021 0,24x
Nbr Employés 37 000
Flottant 99,3%
Graphique TECHNIPFMC PLC
Durée : Période :
TechnipFMC plc : Graphique analyse technique TechnipFMC plc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TECHNIPFMC PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 30
Objectif de cours Moyen 12,44 $
Dernier Cours de Cloture 8,06 $
Ecart / Objectif Haut 297%
Ecart / Objectif Moyen 54,3%
Ecart / Objectif Bas -45,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Douglas J. Pferdehirt Chairman & Chief Executive Officer
Maryann T. Mannen Chief Financial Officer & Executive VP
Justin Rounce Chief Technology Officer & Executive VP
Arnaud Caudoux Independent Director
Pascal Colombani Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
TECHNIPFMC PLC-63.25%3 622
SCHLUMBERGER LIMITED-53.43%25 985
HALLIBURTON COMPANY-41.44%12 764
BAKER HUGHES COMPANY-39.02%10 258
DIALOG GROUP4.35%4 802
NATIONAL OILWELL VARCO, INC.-53.73%4 500