Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  Thomas Cook Group    TCG   GB00B1VYCH82

THOMAS COOK GROUP

(TCG)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Thomas Cook: course contre la montre pour éviter la faillite

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
20/09/2019 | 21:06

ajoute discussions avec le gouvernement

LONDRES (awp/afp) - Le voyagiste britannique en difficulté Thomas Cook a engagé une course contre la montre afin de trouver des financements supplémentaires d'ici ce week-end pour éviter une retentissante faillite et un rapatriement massif et coûteux de touristes.

Le groupe a été contraint de reconnaître vendredi dans un bref communiqué avoir besoin de 200 millions de livres (227 millions d'euros) de plus après de récentes informations de presse alarmistes sur son état de santé.

Le spécialiste des voyages clé en main doit trouver cet argent frais ce week-end ou il devra se placer sous le régime des faillites au Royaume-Uni.

Une source proche du dossier a confirmé à l'AFP des informations du Financial Times selon lesquelles Thomas Cook négociait vendredi dans l'urgence avec plusieurs investisseurs potentiels, dont le gouvernement britannique, pour tenter de trouver les fonds manquants.

"Un plan de sauvetage du groupe par l'Etat serait très controversé, mais permettrait au gouvernement d'économiser des centaines de millions de dollars en coûts escomptés" s'il fallait rapatrier les clients du voyagistes bloqués, écrit le Financial Times.

Un dépôt de bilan du groupe obligerait en effet à rapatrier immédiatement les 600.000 touristes qui sont actuellement en vacances avec Thomas Cook, dont 150.000 Britanniques, selon des sources proches du dossier. Ses clients proviennent majoritairement du Royaume-Uni et d'Allemagne.

Le coût de cette opération qui serait d'une ampleur quasi-inédite atteindrait plusieurs milliards de livres, dont 600 millions pour la partie britannique à la charge des autorités.

L'Autorité britannique de l'aviation civile (CAA) a indiqué à l'AFP qu'un plan d'urgence était en place en cas de faillite de Thomas Cook, sans révéler les détails.

Ce serait l'opération de rapatriement la plus spectaculaire pour le Royaume-Uni depuis la faillite de la compagnie aérienne Monarch en octobre 2017 au cours de laquelle le gouvernement avait organisé en catastrophe le retour de 110.000 passagers.

Un sauvetage à 1,1 milliard de livres

Une faillite de Thomas Cook, avec la possibilité que le groupe ne puisse pas se relever, menacerait en outre les 22.000 personnes employées dans le monde, dont 9.000 au Royaume-Uni. Ses agences de voyage devraient également baisser le rideau.

S'il obtient les fonds nécessaires, Thomas Cook compte mettre la dernière main à son plan de restructuration après avoir trouvé récemment un accord pour céder le contrôle de son activité de tour-opérateur et une partie de sa compagnie aérienne au chinois Fosun.

"Les discussions sur les termes définitifs de la recapitalisation et la réorganisation du groupe se poursuivent avec de nombreux acteurs, dont son premier actionnaire Fosun", ainsi que ses banques et ses créanciers, indique Thomas Cook vendredi.

Mais le voyagiste prévient que ces négociations "comprennent une récente demande pour une ligne de crédit saisonnière de 200 millions de livres".

Ce montant s'ajoute aux 900 millions de livres qui doivent être injectés dans le groupe à l'occasion de sa restructuration faisant donc grimper la facture à 1,1 milliard de livres (1,2 milliard d'euros).

Thomas Cook, dont la dette nette s'élevait à quelque 1,2 milliard de livres, espère boucler l'opération début octobre.

Le syndicat de pilotes britanniques Balpa a quant à lui pointé du doigt la responsabilité des banques RBS et LLoyds qui ont selon lui exigé le financement supplémentaire.

Actionnaires lésés

"Il est consternant que ces banques qui ont été sauvées par le contribuable (pendant la crise de 2008, ndlr) ne montrent aucune fidélité envers une grande entreprise britannique, Thomas Cook, quand elle a besoin d'aide", a déclaré son secrétaire général Brian Strutton.

Interrogé sur la situation précaire du groupe, un porte-parole de RBS a indiqué à l'AFP que la banque "continue à travailler avec toutes les parties pour tenter de trouver une solution (sur le) besoin de liquidités de Thomas Cook".

Le ministère britannique des Transports a quant lui refusé "de spéculer sur la situation financière d'une entreprise".

Le groupe Thomas Cook a rappelé vendredi que les actionnaires actuels pourraient encaisser de grosses pertes une fois la recapitalisation réalisée, au risque même de perdre leur mise.

Cette perspective, ainsi que le risque de faillite, faisait s'effondrer un peu plus le cours de Bourse de Thomas Cook qui a dégringolé de près de 15% à la Bourse de Londres.

Le voyagiste né il y a 178 ans connaît des difficultés financières persistantes à cause de la concurrence d'autres voyagistes et d'un environnement économique incertain, notamment au Royaume-Uni où les incertitudes du Brexit entretiennent la prudence des touristes.

jbo-clw-vd/agr/nas

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.26%0.8371 Cours en différé.-0.95%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC 0.07%8422 Cours en différé.8.67%
THE ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP PLC -1.73%204.1 Cours en différé.-15.06%
THOMAS COOK GROUP -2.49%3.451 Cours en clôture.-88.78%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur THOMAS COOK GROUP
24/01L'essentiel de l'actualité économique à 20h00 (19h00 gmt)
AW
24/01Condor reprise par la compagnie polonaise LOT
AW
17/01VINCI AIRPORTS : 255 millions de passagers accueillis dans 46 aéroports en 2019
AW
15/01Flybe obtient une aide fiscale du Royaume-Uni pour continuer à voler
AW
2019ALLEMAGNE : l'Etat va dédommager des clients de Thomas Cook
AW
2019Revue de presse du dimanche 10 novembre 2019
AW
2019L'essentiel de l'actualité économique 20h00 (19h00 gmt)
AW
2019BOURSE DE LONDRES : Londres termine en baisse, refroidie sur les négociations co..
AW
2019EasyJet rachète des créneaux vacants après la faillite de Thomas Cook
AW
2019ALLEMAGNE : Lufthansa affronte une grève, des centaines de vols annulés
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur THOMAS COOK GROUP
Plus de recommandations
Graphique THOMAS COOK GROUP
Durée : Période :
Thomas Cook Group : Graphique analyse technique Thomas Cook Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Dirigeants
Nom Titre
Peter Fankhauser Group Chief Executive Officer & Director
François Louis Meysman Non-Executive Chairman
Sten Daugaard Chief Financial Officer & Executive Director
Martine Germaine Verluyten Independent Non-Executive Director
Sükrü Emre Berkin Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
THOMAS COOK GROUP-88.78%65
TUI AG-10.92%6 497
CINEWORLD GROUP PLC-17.07%3 232
FUJI KYUKO CO., LTD.-1.49%1 576
EVENT HOSPITALITY & ENTERTAINMENT LIMITED-8.82%1 337
CORPORATE TRAVEL MANAGEMENT LIMITED-23.56%1 154