Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Total    FP   FR0000120271

TOTAL (FP)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsCommuniqués sociétéPublications officiellesActualités du secteur

Iran: Total va chercher une dérogation pour le projet South Pars

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
16/05/2018 | 19:57
IRAN: TOTAL VA CHERCHER UNE DÉROGATION POUR LE PROJET SOUTH PARS

PARIS (Reuters) - Total a confirmé mercredi qu'il ne pourrait poursuivre son projet de développement du plus grand gisement de gaz naturel au monde, en Iran, qu'à la condition d'obtenir une dérogation le protégeant contre toute sanction "secondaire" de la part des Etats-Unis.

Le groupe pétrolier français a signé en juillet 2017 un accord avec l'Iran en vue de développer la phase 11 de South Pars (SP11), avec un investissement initial d'environ un milliard de dollars, devenant alors la première des majors pétrolières à signer un contrat en Iran depuis l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015.

L'annonce du retrait des Etats-Unis de cet accord et le rétablissement de leurs sanctions contre l'Iran, le 8 mai, compromet toutefois sérieusement cet accord.

Total "ne pourra pas continuer le projet SP11 et devra mettre fin à toutes les opérations qui y sont liées avant le 4 novembre 2018, à moins qu'une dérogation propre au projet ne soit accordée par les autorités américaines, avec le soutien des autorités françaises et européennes", a souligné le groupe dans un communiqué publié mercredi.

Le ministre iranien du Pétrole a pour sa part déclaré que Total n'aurait pas à payer d'amende en cas de retrait de ce projet. "Ils n'ont pas dit qu'ils allaient se retirer. Ils ont voulu dire que Total pourrait ne pas être en mesure de poursuivre ses activités en Iran", a dit Bijan Zanganeh, cité par l'agence Mehr.

Total a précisé que la dérogation sur laquelle il comptait "devra comprendre une protection de la société contre toute sanction secondaire applicable en vertu du droit américain". La compagnie française rappelle que ces sanctions pourraient inclure "la perte des financements en dollars par des banques américaines – qui sont impliquées dans plus de 90% des opérations de financement de Total - pour ses opérations globales".

Le groupe a également souligné qu'il risquait, en cas de sanctions secondaires de la part des Etats-Unis, de perdre ses actionnaires américains - qui représentent plus de 30% de son actionnariat - ou de ne pas pouvoir poursuivre ses activités américaines, qui représentent plus de 10 milliards de dollars de ses capitaux employés.

Dans ces conditions, Total "ne prendra pas de nouvel engagement lié au projet SP11 et, conformément à ses engagements contractuels vis-à-vis des autorités iraniennes, se rapproche des autorités françaises et américaines pour examiner la possibilité d'obtenir une dérogation propre au projet".

Le groupe a cependant souligné que ses dépenses engagées à ce jour au titre du projet SP11 ne dépassaient pas 40 millions d'euros et qu'un retrait du projet n'aurait pas d'impact sur son objectif de croissance de production de 5% en moyenne par an entre 2016 et 2022.

(Benjamin Mallet, avec Bozorgmehr Sharafedin à Londres, édité par Bertrand Boucey)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TOTAL
13:39TOTAL : Credit Suisse relève son objectif de cours
AO
10:54AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Iliad, Ubisoft, Michelin, ASML, Ericsson...
17/07TOTAL : crée un centre d’innovation digitale en Inde
AO
17/07TOTAL : création d'un centre d'innovation digitale en Inde
CF
17/07TOTAL : acheteur, BarCap vise toujours 66 euros
CF
14/07LIBYE : quatre personnes enlevées sur un champ pétrolier dans le sud
AW
13/07Total boucle son rachat d'activités d'Engie dans le GNL
AW
13/07TOTAL : parachève le rachat des actifs d'Engie dans l'amont du GNL
RE
13/07Total finalise le rachat d'actifs d'Engie dans le GNL valorisés à 1,5 md de d..
DJ
13/07TOTAL : finalise l'acquisition des actifs amont GNL d'Engie
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTAL
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2018 205 Mrd
EBIT 2018 20 866 M
Résultat net 2018 13 604 M
Dette 2018 22 585 M
Rendement 2018 4,88%
PER 2018 12,09
PER 2019 11,11
VE / CA 2018 0,91x
VE / CA 2019 0,88x
Capitalisation 165 Mrd
Graphique TOTAL
Durée : Période :
Total : Graphique analyse technique Total | FP | FR0000120271 | Zone bourse
Tendances analyse technique TOTAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 28
Objectif de cours Moyen 69,5 $
Ecart / Objectif Moyen 13%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Patrick de la Chevardière Chief Financial Officer
Jean-François Minster Senior Vice President-Scientific Development
Marie-Noelle Semeria Group Chief Technology Officer & Senior VP
Patrick Artus Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
TOTAL14.89%164 562
ROYAL DUTCH SHELL6.08%291 499
PETROCHINA COMPANY-10.01%191 026
EQUINOR21.00%87 854
ENI16.93%68 249
PETROLEO BRASILEIRO SA PETROBRAS12.34%67 830