Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Twitter    TWTR

TWITTER

(TWTR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Google: démission d'une meneuse de grève, se disant victime de représailles

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
08/06/2019 | 01:54

SAN FRANCISCO (awp/afp) - Une employée de Google qui y avait co-organisé un mouvement social d'ampleur fin 2018, a annoncé vendredi démissionner après avoir été selon elle victime de représailles en interne, des accusations démenties par le géant américain.

"En restant, je n'aurais pas juste craint davantage de réprimande publique, de rejet et de stress, je les aurais attendus" avec certitude, a écrit Claire Stapleton dans un texte publié sur la plateforme Medium, affirmant avoir été victime de discriminations après avoir co-organisé le débrayage ("walkout") très médiatisé de milliers d'employés de Google dans le monde en novembre.

Ils protestaient contre la gestion interne, qu'ils jugeaient laxiste et opaque, et dénonçaient des cas de harcèlement sexuel, dont certains impliquant de hauts responsables.

"Comme nous l'avons déjà dit, nous ne tolérons aucune représailles" et "une enquête interne menée sur (ces) accusations n'a établi aucune preuve de représailles", a réagi Google auprès de l'AFP.

Sa hiérarchie "a soutenu ses contributions" pour améliorer les conditions de travail et lui a même "attribué un prix (...) pour son rôle dans le +walkout+", a aussi assuré le groupe, qui avait en novembre officiellement soutenu le mouvement.

Claire Stapleton explique dans son texte publié via le compte "Google Walkout for real change", du nom du mouvement de novembre, qu'une nouvelle grossesse a achevé de la décider à quitter son employeur depuis douze ans car elle souhaitait préserver sa "santé".

Claire Stapleton et Meredith Whittaker --autre employée organisatrice du "Google Walkout"-- avaient, en interne mais aussi publiquement via Twitter, fait part ces dernières semaines de "représailles" de la part de leur hiérarchie.

"Deux mois après le +Walkout+, on m'a dit que je serai rétrogradée (...) et qu'un projet qui avait été approuvé était annulé. J'ai fait remonter (cela) aux ressources humaines et à la direction, ce qui a nettement aggravé la situation", avait notamment affirmé Mme Stapleton.

"Mon supérieur a commencé à m'ignorer, mon travail a été assigné à d'autres personnes et on m'a dit de partir en congé maladie alors que je ne suis pas malade", avait-elle aussi assuré, précisant que l'intervention de son avocat lui avait permis de récupérer son affectation.

Malgré cela, "l'environnement demeure hostile et je pense à démissionner à peu près tous les jours", avait-elle ajouté.

jc/elm

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TWITTER
16/02LIBAN : la compagnie aérienne MEA annule sa décision sur les paiements en dollar..
AW
16/02"Danger de mort" au Royaume-Uni, frappé par la tempête Dennis
AW
12/02Tokyo ouvre en hausse, tirée par SoftBank Group
AW
11/02A Wall Street, Nasdaq et S&P 500 franchissent tranquillement des records
AW
10/02EN DIRECT DES MARCHES : Axa, Air France-KLM, Renault, Airbus, Scor, Roche,Tes..
09/02L'Iran s'apprête à lancer un nouveau satellite d'observation scientifique
AW
09/02L'Iran lancera "dans les prochaines heures" un satellite d'observation
AW
07/02TWITTER : Susquehanna relève son opinion
CF
07/02BOURSE DE PARIS : On a perdu le bouton pause
06/02La valeur du jour à Wall Street - TWITTER s'envole pour s'installer au sommet..
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TWITTER
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 3 993 M
EBIT 2020 296 M
Résultat net 2020 282 M
Trésorerie 2020 5 067 M
Rendement 2020 -
PER 2020 112x
PER 2021 82,7x
VE / CA2020 6,31x
VE / CA2021 5,44x
Capitalisation 30 274 M
Graphique TWITTER
Durée : Période :
Twitter : Graphique analyse technique Twitter | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TWITTER
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 43
Objectif de cours Moyen 37,27  $
Dernier Cours de Cloture 38,77  $
Ecart / Objectif Haut 29,0%
Ecart / Objectif Moyen -3,86%
Ecart / Objectif Bas -44,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jack Dorsey Chief Executive Officer & Director
Omid R. Kordestani Executive Chairman
Ned D. Segal Chief Financial Officer
Parag Agrawal Chief Technology Officer
David S. Rosenblatt Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
TWITTER18.75%30 274
FACEBOOK5.96%619 945
MATCH GROUP, INC.-7.54%21 463
LINE CORPORATION0.37%11 580
SINA CORPORATION-4.53%2 651
NEW WORK SE-5.48%1 675