Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  UBS Group    UBSG   CH0244767585

UBS GROUP

(UBSG)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Exclure le pétrole ou non, l'éternel dilemme de la finance durable

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/10/2019 | 15:01

Genève (awp) - L'inclusion d'industries polluantes, comme les sociétés pétrolières, dans les stratégies financières durables divise toujours autant le secteur bancaire et les organisations non gouvernementales. Directeur général d'UBS, Sergio Ermotti a mis en garde jeudi à Genève contre des solutions "simplistes" qui risquent d'effrayer les investisseurs.

Deux visions se confrontent sur cette question. La plupart des acteurs financiers et bancaires souhaitent accompagner des entreprises dont le modèle d'affaires ne correspond pas aux critères ESG (environnement, social, gouvernance) mais seules les plus vertueuses ("best in class") sont retenues.

Investir dans ces firmes ne revient pas à cautionner les activités actuelles mais à soutenir la transition vers d'autres, plus responsables, selon eux.

En face, les organisations environnementales arguent qu'il est impossible de prôner la durabilité en incluant notamment des "majors" pétrolières. Thomas Vellacott, directeur général de WWF Suisse a défendu cette position jeudi au sommet Building Bridges à Genève, événement central de la semaine de la finance durable organisée jusqu'à vendredi dans la Cité de Calvin.

"Nous vivons une révolution industrielle sous stéroïdes", a imagé M. Vellacott en parlant de la transitions vers les modèles durables. "Certains sont encore coincés dans l'ancien monde", a fustigé le responsable, lui-même issu du secteur financier.

Beaucoup d'entreprises ne sont pas prêtes à opérer dans le "nouveau monde", selon Thomas Vellacott. Nombreuses sont celles qui ne connaissent pas leur empreinte carbone, a-t-il expliqué, à titre d'exemple.

Dommages collatéraux

Pour Sergio Ermotti, il s'agit d'un argument qui incite à la prudence. "Nous ne pouvons pas nous montrer draconiens avec les 17 objectifs de développement durables (ODD) des Nations Unies. Cela pourrait créer des dommages collatéraux avec des conséquences graves", selon lui. L'ONU a fixé un délai à 2030 pour réaliser les ODD.

Le directeur général d'UBS a rappelé l'enjeu principal de la finance durable, à savoir attirer massivement les capitaux vers ce genre de stratégie, aujourd'hui considérée comme une niche. Adopter une approche manichéenne reviendrait à exclure des acteurs majeurs qui disposent de véritables moyens pour financer le virage ESG.

L'engagement du secteur financier dans le durable ne doit pas être interprété comme une volonté de se refaire une virginité après la crise de 2008. "Ce que nous faisons, nous le faisons pour préparer l'avenir, pas pour réparer les erreurs du passé", a averti Sergio Ermotti lors d'une conférence de presse en marge du programme officiel.

Questionné sur l'engagement d'UBS dans le durable, le patron du numéro un bancaire helvétique a expliqué qu'un tiers de la masse sous gestion totale à l'échelle du groupe respecte certains critères d'exclusion. Les fonds conformes exclusivement à l'ESG représentent 25% de l'ensemble et 12% pour la seule gestion d'actifs. A fin juin, UBS présentait une masse sous gestion de 3381 milliards de dollars (presque autant en francs suisses).

fr/lk

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur UBS GROUP
11/11Bourse Zurich: le marché entame la semaine sur une note peu changée
AW
11/11UBS écope d'une amende de plus de 50 millions de francs à Hong Kong
AW
11/11Bourse Zurich: le SMI en légère hausse, Novartis aux avant-postes
AW
11/11Bourse Zurich: ouverture hésitante sur fond de détente commerciale
AW
11/11Bourse Zurich: ouverture attendue en légère baisse
AW
09/11SIX lance sa propre agence de rating
AW
08/11Bourse Zurich: le SMI termine dans le rouge, au-dessus des 10'300 points
AW
08/11NATIXIS : plus fort repli du SBF 120, dégradation de Kepler Cheuvreux après les ..
AO
08/11La valeur du jour à Paris - CREDIT AGRICOLE en baisse, la banque de détail en..
AO
08/11Bourse Zurich: toujours en légère baisse, le luxe n'a pas la forme
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur UBS GROUP
Plus de recommandations
Données financières (CHF)
CA 2019 28 684 M
EBIT 2019 5 662 M
Résultat net 2019 4 259 M
Dette 2019 32 299 M
Rendement 2019 5,92%
PER 2019 11,0x
PER 2020 10,2x
VE / CA2019 2,68x
VE / CA2020 2,64x
Capitalisation 44 700 M
Graphique UBS GROUP
Durée : Période :
UBS Group : Graphique analyse technique UBS Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique UBS GROUP
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 13,65  CHF
Dernier Cours de Cloture 12,31  CHF
Ecart / Objectif Haut 42,1%
Ecart / Objectif Moyen 10,9%
Ecart / Objectif Bas -41,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Sergio P. Ermotti Group Chief Executive Officer
Axel A. Weber Chairman
Sabine Keller-Busse Group Chief Operating Officer
Kirt Gardner Group Chief Financial Officer
Reto Francioni Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
UBS GROUP0.94%45 020
BLACKROCK, INC.24.79%75 963
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE)4.53%45 308
STATE STREET CORPORATION15.90%25 814
NORTHERN TRUST CORPORATION28.78%22 462
AMERIPRISE FINANCIAL INC.51.90%20 113