Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  UBS Group    UBSG   CH0244767585

UBS GROUP

(UBSG)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé Swiss Exchange - 17/02 14:04:36
13.05 CHF   +0.66%
11:12Alstom discute avec Bombardier du rachat de son pôle ferroviaire, l'action monte
DJ
11:11Bourse Zurich: ouverture en légère hausse
AW
08:31Bourse Zurich: ouverture attendue en légère hausse
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les actionnaires d'UBS refusent la décharge aux dirigeants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
02/05/2019 | 14:16

Zurich (awp) - Pour la deuxième fois dans l'histoire d'UBS, les dirigeants de la grande banque sont sanctionnés par les actionnaires. L'assemblée générale a refusé jeudi à Bâle d'accorder la décharge au conseil d'administration et à la direction générale. La majorité qualifiée - soit 50% plus une voix - n'a pas été atteinte, malgré 41,7% de "oui".

Ce point s'annonçait contesté et son issue, incertaine. La fondation Ethos et ISS recommandaient de ne pas accorder la décharge. Glass Lewis, un autre influent conseiller aux actionnaires, prônait l'abstention.

Ce vote s'inscrit dans un climat de défiance vis-à-vis du géant bancaire après la condamnation en France. Le 20 février dernier, UBS a été reconnue coupable de "démarchage bancaire illégal" et "blanchiment aggravé de fraude fiscale" sur la période 2004-2012, un verdict assorti d'une facture de 4,5 milliards d'euros (environ 5 milliards de francs suisses). Le groupe a fait appel.

En guise de réaction, le président Axel Weber dit "comprendre" ce refus et interprète la décision de l'assemblée comme de l'inquiétude exprimée par les actionnaires. "Vous souhaitez conserver toutes les options juridiques qui s'offrent à vous", explique-t-il dans une prise de position écrite.

M. Weber estime cependant que le procès en France n'a pas permis de déterminer qu'UBS violait les réglementations française et suisse lors de la période concernée. La direction de la grande banque actuelle n'avait aucune responsabilité à ce moment-là, insiste-t-il.

Pas de "voie acceptable"

Lors de son allocution en matinée, le président a pourtant tenté de calmer les esprits, répondant aux critiques de ceux qui voient dans la condamnation du numéro un bancaire helvétique à Paris le résultat d'une erreur stratégique des dirigeants.

"Par le passé, nous avons (...) été en mesure de régler des affaires judiciaires rapidement et à des conditions acceptables, au moyen de paiements", a rappelé M. Weber devant les actionnaires réunis à la Halle St-Jacques de Bâle. Dans l'affaire française, trouver une "voie acceptable" pour parvenir à un règlement extrajudiciaire s'est révélé "malheureusement impossible", a-t-il expliqué.

Le groupe zurichois a été la cible de critiques pour avoir, entre autres, prétendument refusé un règlement extrajudiciaire du litige qui aurait coûté moins cher, soit environ 1,1 milliard d'euros. Les dirigeants ont toujours affirmé qu'il s'agissait de fausses rumeurs.

Selon ISS, refuser la décharge permettrait de lancer plus facilement une éventuelle action en justice contre les organes dirigeants de la banque, à une date ultérieure. En droit suisse, les actionnaires disposent d'un délai de six mois pour intenter une procédure, à condition de refuser la décharge.

Cette décision ne constitue cependant pas une première dans l'histoire du numéro un bancaire helvétique. En avril 2010, l'assemble générale avait infligé un camouflet aux responsables d'UBS, refusant la décharge pour l'année 2007, dans le cadre d'un vote sur la période 2007-2009.

Président réélu

A l'époque, les actionnaires avaient refusé de blanchir l'ancienne direction d'UBS - notamment l'ex-président Marcel Ospel - désignée comme responsable de la débâcle de la grande banque durant la crise financière. En difficulté, la banque avait été sauvée par les autorités helvétiques en octobre 2008.

Comme en 2010, l'assemblée d'UBS a passé jeudi les dirigeants sous les fourches caudines. Elle n'a toutefois pas voulu renverser la table. Le président Axel Weber a été reconduit dans ses fonctions, de même que l'ensemble des administrateurs qui se représentaient. Les candidats William Dudley et Jeanette Wong ont par ailleurs trouvé grâce aux yeux des actionnaires. Le duo remplacera les démissionnaires Ann Godbehere et Michel Demaré à l'organe de surveillance.

Plus contesté, le vote consultatif sur le rapport de rémunération n'a recueilli "que" 79,4% de oui, alors que l'assemblée a été quasi unanime sur bon nombre de points. Ethos ou Glass Lewis proposaient le rejet du document.

L'assemblée a avalisé tous les autres points à l'ordre du jour, dont le dividende 0,70 centimes par action. En tout, 1254 actionnaires étaient présents à Bâle, représentant quelque 76% des droits de vote.

fr/ck/jh/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur UBS GROUP
11:12Alstom discute avec Bombardier du rachat de son pôle ferroviaire, l'action mo..
DJ
11:11Bourse Zurich: ouverture en légère hausse
AW
08:31Bourse Zurich: ouverture attendue en légère hausse
AW
08:27Principales informations avant-Bourse
AW
06:21Événements importants des semaines 08 et 09 du 17.02.2020 au 29.02.2020
AW
06:21Calendrier des semaines 8 à 11 en 2020 (CP, résultats, BNS, etc.)
AW
16/02PRESSE : spéculations sur le moment du départ du patron d'UBS Sergio Ermotti
AW
14/02Bourse Zurich: le SMI termine la semaine en hausse
AW
14/02Les interrogations sur le coronavirus font à nouveau plier les actions
RE
14/02Point marchés-Les interrogations sur le coronavirus font à nouveau plier les ..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur UBS GROUP
Plus de recommandations
Données financières (CHF)
CA 2020 29 336 M
EBIT 2020 6 146 M
Résultat net 2020 4 515 M
Dette 2020 10 732 M
Rendement 2020 5,67%
PER 2020 10,4x
PER 2021 10,2x
VE / CA2020 1,96x
VE / CA2021 1,93x
Capitalisation 46 882 M
Graphique UBS GROUP
Durée : Période :
UBS Group : Graphique analyse technique UBS Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique UBS GROUP
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 13,90  CHF
Dernier Cours de Cloture 12,97  CHF
Ecart / Objectif Haut 23,9%
Ecart / Objectif Moyen 7,23%
Ecart / Objectif Bas -22,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Sergio P. Ermotti Group Chief Executive Officer
Axel A. Weber Chairman
Sabine Keller-Busse Group Chief Operating Officer
Kirt Gardner Group Chief Financial Officer
Reto Francioni Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
UBS GROUP6.05%47 759
BLACKROCK, INC.12.58%87 833
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE)-8.80%41 341
T. ROWE PRICE GROUP INC12.76%32 430
STATE STREET CORPORATION-1.58%27 823
AMERIPRISE FINANCIAL INC.7.35%22 156