Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Valeo    FR   FR0013176526

VALEO

(FR)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Valeo : Pas encore au bout du tunnel

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
08/01/2019 | 09:21

Valeo, jadis star des portefeuilles européens, a connu une année 2018 terrible, en partie à cause de la vague qui a emporté le secteur automobile et en partie par péché d'orgueil. Le PDG s'attend à un exercice 2019 encore compliqué, même s'il juge que la stratégie de l'entreprise est la bonne.


Valeo s'attend à un exercice encore incertain cette année. Son PDG, Jacques Aschenbroich, l'explique dans les colonnes du 'Financial Times' du jour. "La volatilité du marché est actuellement plus élevée qu'elle ne l'a jamais été et nous nous préparons comme si les choses allaient être plus compliquées cette année", a-t-il précisément déclaré, en laissant entendre qu'un plan d'économies additionnel pourrait être lancé, après celui qui avait déjà été adopté en 2018 pour faire face au durcissement des conditions de marché.

L'ombre d'un doute
 
Pour autant, pas question de changer de stratégie, car dans l'industrie automobile, "il faut travailler sur le long terme". Le 'FT' a donné la parole à deux analystes sectoriels reconnus, Max Warburton chez Bernstein et Chris McNally chez Evercore. Tous deux pointent l'annus horribilis de Valeo en 2018, bonnet d'âne boursier d'un secteur qui a totalement décroché. Son statut de dernier de la classe, l'équipementier français le doit à un niveau de révision à la hausse de ses objectifs largement plus élevé que la moyenne sectorielle. Et à quelques zones d'ombres qui taraudent toujours les professionnels.
 
"Actuellement, il y a une totale rupture entre le carnet de commandes et le chiffre d'affaires", souligne McNally, jugeant que c'est un phénomène très spécifique à Valeo. Pour Jacques Aschenbroich, l'explication vient d'un décalage de démarrage sur certains contrats, qui est venu s'ajouter aux tourments actuels de la spécialité, comme le coup de frein en Chine ou la zizanie créée par les nouvelles normes de pollution sur le vieux continent. Dès cette année, le dirigeant compte sur le démarrage de plusieurs contrats remportés grâce aux innovations du groupe, ce qui devrait progressivement améliorer la performance au cours de l'exercice. Aschenbroich se montre relativement confiant sur la normalisation du marché européen, mais encore prudent sur les tendances du marché chinois.

De violents ajustements
 
L'autre chantier de Valeo, c'est la restauration du lien de confiance avec les investisseurs. L'équipementier a vendu du rêve aux financiers jusqu'en 2017, en se présentant comme l'acteur incontournable de la transformation de l'industrie de la mobilité. Ce sera peut-être le cas, mais personne n'avait anticipé la durée ni l'ampleur du décalage. Les tableaux ci-dessous illustrent le violent retournement de perception. Le premier montre que l'objectif moyen est passé de 66 à 35 EUR en un an. Le second que 4 analystes sur 21 sont positifs, alors qu'ils étaient 10 sur 23 début 2018.

 
 

 

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur VALEO
21/03Hausse du bénéfice 2018 de Geely, qui se dit prudent pour 2019
RE
19/03L'Europe finit en hausse, dopée par la Fed et l'automobile
RE
19/03Point marchés-L'Europe finit en hausse, dopée par la Fed et l'automobile
RE
19/03VALEO : Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la clôture - Mardi 19 mars 2019 L..
AO
19/03VALEO : Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la mi-séance - Mardi 19 mars 2019..
AO
15/03BMW anticipe une année 2019 difficile, baisse du bénéfice en 2018
RE
12/03La France reste le 2e demandeur européen de brevets, 4e mondial
RE
12/03Volkswagen veut accélérer dans l'électrique
RE
08/03Point marchés-L'Europe en baisse en ouverture, en réaction à la BCE et à la C..
RE
07/03VALEO : Décryptage AOF du palmarès du CAC 40 à la mi-séance - Jeudi 7 mars 2019 ..
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VALEO
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 19 935 M
EBIT 2019 1 162 M
Résultat net 2019 614 M
Dette 2019 2 576 M
Rendement 2019 4,30%
PER 2019 10,22
PER 2020 8,35
VE / CA 2019 0,46x
VE / CA 2020 0,44x
Capitalisation 6 528 M
Graphique VALEO
Durée : Période :
Valeo : Graphique analyse technique Valeo | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique VALEO
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 29,0 €
Ecart / Objectif Moyen 6,7%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jacques Aschenbroich Chairman & Chief Executive Officer
Christophe Périllat-Piratoine Chief Operating Officer
Robert Charvier Chief Financial Officer
Jean-François Tarabbia SVP-Product Marketing, Research & Development
Pascal Colombani Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
VALEO6.51%7 427
CONTINENTAL17.27%32 225
DENSO CORP-5.79%31 862
APTIV31.40%20 864
HYUNDAI MOBIS CO., LTD.--.--%18 393
MAGNA INTERNATIONAL INC.5.34%15 895