Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  LIQUIDNET SYSTEMS  >  Volkswagen AG    VW   DE0007664005

VOLKSWAGEN AG

(VW)
  Rapport
SynthèseCotationsActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Mitsubishi Motors: perquisitions en Allemagne dans le cadre du Dieselgate

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/01/2020 | 09:45

Francfort (awp/afp) - La justice allemande, qui enquête sur le Dieselgate, a effectué mardi une série de perquisitions concernant cette fois-ci des voitures du groupe japonais Mitsubishi Motors.

Dix sites, dont des locaux du constructeur nippon, ont été visités dans le cadre de l'enquête pour "fraude" sur les niveaux de pollution de moteurs diesel truqués, a annoncé le parquet de Francfort dans un communiqué.

Le scandale, qui a été surnommé "Dieselgate", a déjà éclaboussé plusieurs groupes allemands et internationaux ces dernières années.

"Il existe le soupçon" que des moteurs diesel installés dans "des voitures de la marque Mitsubishi" soient "équipés d'un logiciel" les faisant apparaître moins polluants lors de tests que dans la circulation réelle, a expliqué le parquet de Francfort.

L'enquête vise "des responsables d'un groupe automobile international", "de deux équipementiers internationaux" ainsi que d'une société commerciale, a-t-il précisé.

Un porte-parole de Mitsubishi Motors au Japon interrogé par l'AFP a confirmé mercredi que le distributeur du groupe en Allemagne, ainsi que son site européen de recherche-développement, également implanté outre-Rhin, avaient fait l'objet d'"inspections" la veille par la justice allemande.

L'allemand Continental, deuxième équipementier mondial, a aussi confirmé à l'AFP que trois de ses sites avaient été visés par des perquisitions et que l'entreprise était "citée dans l'enquête en tant que témoin".

Des locaux de l'équipementier japonais Denso ont également été perquisitionnés mardi en Allemagne, a indiqué mercredi à l'AFP un porte-parole du groupe au Japon, confirmant des informations de l'hebdomadaire allemand Wirtschaftswoche, sans toutefois souhaiter en dire davantage.

Mitsubishi Motors, Continental et Denso ont tous assuré qu'ils coopéraient avec les enquêteurs.

Les perquisitions ont eu lieu notamment en Hesse (ouest de l'Allemagne), Bavière (sud) et Basse-Saxe (nord-ouest) et concernaient spécifiquement des moteurs diesel 1,6 et 2,2 litres certifiés selon les normes EURO 5 et EURO 6, selon le parquet.

Elles s'inscrivent dans le vaste scandale des moteurs diesel truqués qui a éclaté en 2015, quand le constructeur allemand Volkswagen a avoué avoir équipé 11 millions de véhicules de logiciels capables de fausser le niveau des émissions.

Multiples enquêtes

Depuis, plusieurs constructeurs et équipementiers ont été mis en cause et perquisitionnés en Allemagne dans l'affaire.

Mitsubishi Motors avait avoué en 2015 avoir intentionnellement embelli les niveaux de consommation de carburant de plusieurs modèles de véhicules vendus au Japon.

Le groupe n'avait cependant rien dit d'un éventuel trucage de ses émissions d'oxyde d'azote (NOx), au coeur du Dieselgate.

Ébranlé par ce scandale, le groupe avait été sauvé par son compatriote Nissan en 2016, qui a pris 34% de son capital. Mitsubishi Motors est depuis lors le troisième membre de l'alliance Renault-Nissan.

L'équipementier Bosch, qui a payé quelque 400 millions d'euros d'amendes en Allemagne et aux Etats-Unis sans admettre sa culpabilité, a indiqué à l'AFP ne pas être visé par les perquisitions mardi.

Plusieurs parquets allemands ont lancé des enquêtes dans ce dossier à tiroirs, qui a vu le renvoi devant la justice de l'actuel et de l'ancien patron de Volkswagen ainsi que de plusieurs actuels et anciens employés du constructeur.

Chez le numéro un automobile allemand, le scandale a déjà coûté plus de 30 milliards d'euros en rappels et frais judiciaires au groupe, qui a annoncé en janvier avoir entamé des négociations pour solder à l'amiable le grand procès l'opposant à des centaines de milliers de clients en Allemagne.

Quant à l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, elle tente actuellement de tourner la page de l'ère Carlos Ghosn, dont l'arrestation puis l'inculpation au Japon fin 2018 a affaibli les liens étroits entre les groupes.

Poursuivi pour diverses malversations financières présumées, l'ancien grand patron clame son innocence sur toute la ligne et a fui au Liban fin décembre pour fuir un procès selon lui inique.

Le Japon réclame l'extradition de l'homme d'affaires détenteur des nationalités française, libanaise et brésilienne.

afp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CONTINENTAL AKTIENGESELLSCHAFT 0.76%11.99 Cours en différé.-7.21%
DENSO CORPORATION -0.56%4425 Cours en clôture.-9.75%
MITSUBISHI CORPORATION -0.39%2836 Cours en clôture.-1.39%
MITSUBISHI MOTORS CORPORATION -0.73%406 Cours en clôture.-10.18%
RENAULT 1.91%32.315 Cours en temps réel.-24.81%
VOLKSWAGEN AG 0.80%171.46 Cours en différé.-3.47%
VOLKSWAGEN AG 0.00%Cours en clôture.0.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
12:42DIESELGATE : Volkswagen rouvre ses négociations avec les consommateurs allemands
RE
11:40VOLKSWAGEN AG : Le directeur financier de Volkswagen partira l'été prochain
19/02Virgin Galactic n'en finit plus de s'envoler en Bourse
AW
18/02Baisse de 7,4% du marché automobile européen en janvier, selon l'ACEA
RE
18/02UE : les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 7,5% en janvier - ACE..
DJ
17/02VOLKSWAGEN : en repli après les annonces sur une procédure
CF
17/02BOURSE DE PARIS : Les Etats-Unis bullent, Pékin irrigue son économie
17/02EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Alstom, Safran, Faurecia, Carrefour, Toyota, ..
14/02L'essentiel de l'actualité économique à 20h00 (19h00 gmt)
AW
14/02"DIESELGATE" : Volkswagen propose de payer 830 millions d'euros
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VOLKSWAGEN AG
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 250 Mrd
EBIT 2019 18 037 M
Résultat net 2019 13 982 M
Trésorerie 2019 21 388 M
Rendement 2019 3,56%
PER 2019 6,06x
PER 2020 5,86x
VE / CA2019 0,26x
VE / CA2020 0,23x
Capitalisation 85 761 M
Graphique VOLKSWAGEN AG
Durée : Période :
Volkswagen AG : Graphique analyse technique Volkswagen AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 28
Objectif de cours Moyen 203,00  €
Dernier Cours de Cloture 170,12  €
Ecart / Objectif Haut 42,3%
Ecart / Objectif Moyen 19,3%
Ecart / Objectif Bas -15,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Herbert Diess Chairman-Management Board
Hans Dieter Pötsch Chairman-Supervisory Board
Frank Witter Head-Finance & Information Technology
Peter Mosch Deputy Chairman
Bernd Osterloh Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
VOLKSWAGEN AG0.00%92 585
TOYOTA MOTOR CORPORATION-0.74%188 304
VOLKSWAGEN AG-3.47%92 585
GENERAL MOTORS COMPANY-4.59%49 901
DAIMLER AG-13.37%49 398
HONDA MOTOR CO., LTD.-3.00%46 653