Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Offre abondante

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse du 09/11/2018 | 16:52
Les cours pétroliers pâtissent toujours d’une offre mondiale abondante, qui ne contrebalance pas l’entrée en vigueur des sanctions américaines sur le pétrole iranien, d’autant plus que l’Iran s’organise pour continuer à exporter son brut et que des dérogations ont été accordées à certains pays, atténuant grandement les effets des sanctions.

La production américaine atteint par ailleurs un nouveau record à 11,6 millions de barils par jour (mbj), s’accompagnant d’une nouvelle poussée des stocks hebdomadaires. Ces derniers ont au total gonflé de près de 38 millions de barils sur les sept dernières semaines. Les pays membres de l’OPEP et leurs partenaires, dont la Russie, contribuent aussi nettement à ce sentiment général d’opulence de l’offre.

L’option de la remise en place de quotas de production a donc été largement débattue lors de la dernière réunion du cartel pétrolier et de ses partenaires, qui s’est tenu dimanche dernier à Abou Dhabi. Certains pays, dont l’Arabie Saoudite, appellent à l’adoption d’ajustements de la production, d’autant plus que les prévisions de l’OPEP tablent d’ores et déjà pour une offre excédentaire en 2019. Néanmoins, force est de constater que cette option ne fait pas consensus, bien que le Royaume Saoudien tente de donner l’exemple via l’annonce d’une réduction de ses exportations de 500.000 barils par jour dès le mois décembre.

C’est dans ce contexte déjà tendu que les autorités saoudiennes étudient les effets possibles d’une dissolution de l’OPEP, de quoi susciter de nombreuses interrogations quant au pouvoir de régulation de l’Institution puisque l’Arabie Saoudite domine le cartel depuis près de 60 ans.

Techniquement, en données journalières, le WTI a subi d’importants dégagements depuis le mois d’octobre, confirmé par le franchissement à la baisse des 64 USD. La configuration apparaît baissière, en atteste le retournement des moyennes mobiles journalières. La correction des cours pourrait ainsi se poursuivre jusqu’à la ligne des 57,25 USD, zone qui correspond à la moyenne mobile à 100 semaines. La trajectoire de moyen terme que nous avons proposé la semaine dernière reste d'actualité.

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.