Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/01/2020 | 21:47

New York (awp/afp) - Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que la propagation d'un virus mortel faisait craindre pour la demande d'or noir au moment où l'offre ne cesse de gonfler.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a lâché 1,38 dollar, ou 2,1%, pour finir à 63,21 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour mars, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a perdu 1,64 dollar, ou 2,8%, pour clôturer à 56,74 dollars.

"Le marché essaie d'évaluer le potentiel de destruction de la demande de pétrole si les craintes concernant la propagation du virus augmentent", estime Phil Flynn de Price Futures Group.

Après l'épidémie de Sras en 2002-2003, qui avait fait 774 morts dans le monde, ""on avait constaté un repli significatif de la demande en pétrole", rappelle-t-il en soulignant notamment que le transport aérien avait connu un creux.

Toutefois, souligne aussi l'expert, "contrairement à 2003, la Chine partage des informations, laissant ainsi espérer que les organisations mondiales de la santé pourront devancer la propagation du virus".

Dans le même temps toutefois, les signes d'une augmentation de l'offre d'or noir dans le monde se multiplient.

L'Agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA) a notamment indiqué mardi que la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis devrait grimper en février à un nouveau record, 9,2 millions de barils par jour. "Pour comparaison", il y a trois ans c'était à 5,3 millions, rappelle Eugen Weinberg de Commerzbank.

La hausse mensuelle de la production de pétrole de schiste est toutefois la plus faible en un an, reflet d'un certain ralentissement, tempère le spécialiste.

Les acteurs du marché surveilleront jeudi le rapport hebdomadaire de l'EIA sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis, publié un jour plus tard qu'habituellement en raison d'un jour férié aux Etats-Unis lundi.

Par ailleurs, selon des informations de presse, le ministre brésilien des Mines et de l'Energie Bento Albuquerque a prédit mercredi que son pays produirait 3,5 millions de barils par jour (mbj) en 2020 contre 3,1 mbj en 2019.

Ce niveau de production serait "un plus haut historique", constate auprès de l'AFP Neil Wilson, de Markets.com.

Une telle hausse, combinée à celle des Etats-Unis ou encore de la Norvège, "coupe toute possibilité de réaction de la part des pays membres de l'Opep+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, ndlr) qui ne font que perdre des parts de marché", ajoute-t-il.

bp-jum/jul/oaa

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
COMMERZBANK AG -4.62%5.851 Cours en différé.11.04%
GOLD -0.45%1646.616 Cours en différé.9.78%
LONDON BRENT OIL -0.05%56.18 Cours en différé.-10.42%
SILVER -1.38%18.3551 Cours en différé.4.76%
WTI -0.28%51.3 Cours en différé.-12.39%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
11:55Le pétrole reste fragilisé par le coronavirus
AW
11:37La peur du coronavirus continue de plomber l'ambiance en Europe
RE
09:04HAMMERSON PLC : les fermetures de magasins se multiplient
07:07Tokyo dévisse de 3,3% en clôture, le coronavirus inquiète
AW
01:12TOKYO : le Nikkei chute de 4% à l'ouverture à cause du coronavirus
AW
24/02Wall Street : gains 2020 effacés, taux au +bas, GAFAM -4,5%-4
CF
24/02L'ampleur de l'épidémie de coronavirus fait plonger les marchés mondiaux
RE
24/02Le pétrole plombé par les inquiétudes liées au coronavirus
AW
24/02L'épidémie de coronavirus se propage, la peur des marchés grandit
RE
24/02Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Lundi 24 février 2020
AO
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière