Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole dans le rouge, craintes de l'impact du coronavirus sur la demande

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
28/01/2020 | 11:50

mondiale

Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole étaient toujours orientés à la baisse mardi en cours de séance européenne, pénalisés par le risque que font peser les mesures prises pour endiguer l'épidémie de coronavirus sur l'économie mondiale.

Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 58,86 dollars à Londres, en baisse de 0,78% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance perdait 0,28% à 52,98 dollars.

Les deux indices de référence européen et américain restent sur cinq séances consécutives de baisse et ont touché lundi leurs plus bas depuis le mois d'octobre.

Ils accusent une baisse supérieure à 15% depuis leur pic du 8 janvier, atteint juste après les tirs de missiles iraniens contre deux bases irakiennes abritant des soldats américains.

"Plus l'épidémie se propage, plus l'impact économique potentiel et l'impact sur la consommation de pétrole sont importants", a estimé Craig Erlam, de Oanda.

L'épidémie de pneumonie virale affiche un bilan dépassant désormais 100 morts en Chine, avec plus de 4.500 personnes contaminées au total.

La quasi-totalité de la province du Hubei - soit environ 56 millions d'habitants - est coupée du monde depuis jeudi par un cordon sanitaire draconien.

Tous les secteurs économiques pourraient être affectés: les entreprises de Shanghai ont par exemple reçu l'ordre de ne pas reprendre leur activité avant le 9 février, à l'exception des supermarchés et pharmacies.

L'épidémie "a relégué au second plan les perturbations de l'offre libyenne" d'or noir qui auraient pu contribuer à relever les cours du brut, a complété Al Stanton, de RBC.

La production de pétrole a chuté de 75% en Libye en raison du blocage des terminaux pétroliers depuis le 18 janvier, passant de plus de 1,2 million à un peu plus de 320.000 barils par jour, a annoncé samedi la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

bp/ktr/myl

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 0.63%57.59 Cours en différé.-14.45%
WTI 0.36%52.296 Cours en différé.-16.22%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
18:25Clôture positive en Europe après des mesures de relance en Chine
RE
13:26Petite hausse en Europe, espoir sur la Chine, Wall Street fermée
RE
12:19ENI : découverte de pétrole offshore au Mexique
CF
12:03Le pétrole toujours stable dans une séance calme
AW
11:13TULLOW OIL : échec d'un puits d'exploration au Pérou
CF
11:11BOURSE DE LONDRES : Londres soutenue par des mesures de relance en Chine
AW
10:41Les actions en petite hausse, les mesures chinoises rassurent
RE
07:47Point marchés-Hausse prudente en vue, le soutien économique chinois rassure (..
RE
07:36Tokyo affectée par le coronavirus et la décroissance
AW
14/02Le pétrole termine la semaine en hausse pour la 1e fois depuis le début de
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière