Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole recule un peu alors que la tempête Barry s'éloigne du Golfe du

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
15/07/2019 | 21:46

Mexique

New York (awp/afp) - Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi alors que la tempête tropicale Barry s'éloignait, sans avoir fait trop de dégâts, du Golfe du Mexique et de ses côtes, importante zone pour l'or noir américain.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a perdu 24 cents, ou 0,4%, pour clôturer à 66,48 dollars à Londres.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août a lâché 63 cents, ou 1,0%, pour finir à 59,58 dollars.

"Les opérations de production de brut et de raffinage sont déjà en train de reprendre après le passage de la tempête tropicale Barry", relève Phil Flynn de Price Futures Group.

De nombreuses plateformes en mer avaient suspendu leur activité à l'approche de cette intempérie, alimentant grandement la montée des cours en fin de semaine dernière.

Sur la semaine, le Brent avait gagné 3,9% et le WTI 4,7%.

Par prévention, des plateformes représentant jusqu'à 73% de la production dans le Golfe du Mexique avaient été évacuées, selon un décompte de l'agence américaine BSEE.

Mais après avoir largement épargné la ville très exposée de La Nouvelle-Orléans et les raffineries situées le long des côtes, la tempête montait lundi plus vers le nord du pays. Et les compagnies commençaient à réacheminer leurs employés vers les plateformes évacuées.

Les derniers chiffres du BSEE, diffusés lundi, montraient que l'équivalent de 69% de la production étaient encore en suspens.

Au final, "l'impact sur les prix de l'essence ne devraient pas durer longtemps car la suspension des importations et de la production a été compensée par une demande moins forte en raison des pluies", estime M. Flynn.

Très attendus, des indicateurs sur l'économie de la Chine, premier importateur de matières premières au monde, se sont montrés mitigés.

La croissance chinoise s'est essoufflée sur un an au deuxième trimestre (+6,2%), signant sa plus faible performance depuis au moins 27 ans.

Les chiffres des ventes de détail (+9,8% contre +8,6% en mai) et de la production industrielle (+6,3% contre +5% en mai) ont cependant dépassé les attentes.

jum/lth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 0.26%57.02 Cours en différé.-10.42%
MEXICO IPC -0.16%44783.91 Cours en temps réel.3.00%
WTI 0.15%52.1 Cours en différé.-12.39%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
21/02Les actions plombées par des signes de ralentissement économique aux USA
RE
21/02Wall St s'inquiète de la propagation du coronavirus hors de Chine
RE
21/02Le repli des actions face au coronavirus atténué par des PMI rassurants
RE
21/02TECHNIPFMC, plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du vendredi 21 février..
AO
21/02Le pétrole en retrait sous l'effet de prises de bénéfices
AW
21/02BOURSES D'ASIE : Tokyo rechute, les places chinoises en forme
AW
21/02Les Bourses européennes frileuses mais les PMI rassurent
RE
21/02Tokyo finit en baisse malgré un cours très favorable yen/dollar
AW
21/02Tokyo hésite malgré un cours très favorable yen/dollar
AW
20/02Wall Street : un moment de faiblesse prive le S&P de records
CF
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière