Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole repart en baisse avec le rebond du dollar

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/01/2019 | 16:06

Londres (awp/afp) - Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens avec le rebond du dollar et après neuf séances consécutives de hausse.

Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 60,56 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,12 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 90 cents à 51,69 dollars une heure après son ouverture.

La vigueur du dollar, monnaie de référence du pétrole, rend les achats d'or noir plus coûteux pour les investisseurs utilisant d'autres devises.

Alors que le billet vert avait commencé la journée en berne, vers 09H40 GMT, le Brent a atteint son plus haut en un mois à 62,49 dollars, tandis que le WTI avait également grimpé à son plus haut en un mois à 09H25 GMT, à 53,31 dollars.

Les investisseurs ont repris goût pour les actifs plus risqués, comme le pétrole, alors que les négociations à Pékin sur les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis semblent s'être déroulées sans accroc en début de semaine.

Le marché restait également focalisé sur l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), qui a promis avec ses partenaires de réduire ses exportations d'or noir début décembre.

L'Arabie saoudite, tête de file de l'Organisation, a annoncé mercredi compter réduire ses exportations en janvier et en février.

"Le meurtre (du journaliste saoudien Jamal) Khashoggi ne fait plus les gros titres, donc le royaume retourne à la normale, ce qui inclut réduire sa production pour soutenir les prix", a estimé Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Après le meurtre de M. Khashoggi, l'Arabie saoudite avait fait face aux critiques internationales, notamment de son allié américain. De nombreux acteurs du marché jugent que le premier exportateur mondial avait laissé les cours chuter sans intervenir fin 2018 pour satisfaire Washington, alors que le président Donald Trump tempêtait contre le prix trop élevé du carburant.

js/jbo/nas

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 1.95%62.18 Cours en différé.14.90%
WTI 4.07%53.95 Cours en différé.15.99%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
20:42Le pétrole finit en forte hausse à New York
RE
18:22EUROPE : Les Bourses européennes acclament un Draghi très accommodant
RE
18:17CAC40 : la BCE envoie Paris au zénith 72H avant '4 sorcières'
CF
18:05CGG, plus forte hausse du SBF 120 à la clôture du mardi 18 juin 2019
AO
16:48CAC40 : la BCE déclenche l'euphorie et une pluie de records
CF
16:04Le pétrole se reprend malgré l'incertitude sur la réunion de l'Opep
AW
15:24CAC40 : record absolu du CAC-GR' après discours de M.Draghi
CF
14:14BOURSE DE WALL STREET : Hausse en vue à Wall Street, l'Europe applaudit Draghi
RE
12:09Les Bourses grimpent, l'euro et les taux baissent après Draghi
RE
12:03Le pétrole affaibli par des craintes sur la demande mondiale
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre