Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Les prix du pétrole divergent, entre demande en baisse et risque géopolitique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/06/2019 | 15:47

Londres (awp/afp) - Les cours du pétrole divergeaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant entre les tensions géopolitiques qui mettent l'offre en danger et les prévisions de baisse de la demande.

Vers 13H35 GMT (15H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 61,50 dollars à Londres, en hausse de 19 cents par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril de WTI pour le contrat de juillet cédait 13 cents à 52,15 dollars.

Deux pétroliers ont été attaqué jeudi dans la mer d'Oman, au large de l'Iran, ravivant les tensions dans la région.

Donald Trump a affirmé vendredi que les attaques contre deux pétroliers dans la mer d'Oman dans la région du Golfe étaient "signées" de l'Iran, s'appuyant sur une vidéo publiée par le Pentagone.

L'attaque, qui s'est produite jeudi près du détroit d'Ormuz, n'a pas été revendiquée et l'Iran a démenti en être responsable.

"Le bond des prix de jeudi après l'attaque de deux pétroliers dans le golfe d'Oman montre que les prix ont plus de chance de repartir à la hausse que de plonger encore plus bas", ont estimé les analystes de Capital Economics.

Cependant, les prix avaient commencé la séance en baisse et restent proches de leurs plus bas en cinq mois, alors que les tensions commerciales et l'affaiblissement de l'économie mondiale pèsent sur les perspectives de demande.

L'AIE a réduit de 100.000 barils par jour (b/j) sa prévision de croissance de la demande de brut pour 2019, attendue désormais de 1,2 million b/j. Elle l'avait déjà diminuée de 90.000 barils le mois précédent.

Par ailleurs, les réserves américaines ont encore augmenté la semaine dernière.

"Des hausses massives des stocks dans un contexte économique instable ne permettent pas de construire un scénario de hausse des prix", a résumé Stephen Innes, analyste de Vanguard Markets.

"Les prix du pétrole commencent à réagir à la possibilité d'un ralentissement économique mondial, comme ils l'avaient fait à l'été 2008", ont rappelé les analystes de BNY Mellon.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -0.40%64.1 Cours en différé.23.05%
WTI -0.71%57.16 Cours en différé.32.38%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
17:02USA : les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième semaine de suite
AW
16:55USA : baisse des stocks de pétrole
CF
15:17CAC40 : stagne au-dessus des 5.600, W-Street attendu indécis
CF
11:20CAC 40 : en baisse, nouvelles tensions commerciales
CF
10:49EUROPE : Prudence sur les Bourses européennes face à un faisceau de doutes
RE
10:27Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant les stocks américa..
AW
02:50Tokyo ouvre en nouvelle baisse
AW
16/07Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Etats-Unis et Iran
AW
16/07Les cours du pétrole perdent plus de 3% à New York
RE
16/07BOURSE DE WALL STREET : La baisse de l'euro profite aux actions, le commerce pès..
RE
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreBaissière