Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Accord entre l'Argentine et les fonds spéculatifs américains

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
29/02/2016 | 19:48
L'ARGENTINE ET LES FONDS SPÉCULATIFS AMÉRICAINS TROUVENT UN ACCORD

NEW YORK (Reuters) - L'Argentine et les fonds spéculatifs américains qui avaient jusqu'ici refusé de participer aux restructurations de la dette du pays ont conclu un accord de principe de 4,653 milliards de dollars, qui met fin à un différend de 14 ans entre les deux parties.

Une fois finalisé, cet accord devrait permettre le retour de l'Argentine sur les marchés de capitaux internationaux.

L'accord, conclu dimanche et annoncé lundi par un médiateur nommé par la justice américaine, verra les quatre derniers fonds rétifs à toute restructuration recevoir 75% des sommes qu'ils estiment leur être dues.

"C'est un pas de géant vers la résolution de ce très long litige, mais ce n'est pas encore l'étape finale", a dit Daniel Pollack, un avocat new-yorkais supervisant les discussions, qui avait déjà annoncé un accord à l'amiable dans ce dossier il y a 12 jours.

"L'accord de principe est soumis à l'approbation du Congrès d'Argentine (...)", a-t-il ajouté.

Au début du mois, l'Argentine avait proposé un paiement d'environ 6,5 milliards de dollars aux fonds spéculatifs, emmenés par Elliot Management, alors que ces derniers en réclamaient 9,9 milliards de dollars.

Dans la foulée de cette proposition, deux des six principaux fonds concernés avaient accepté l'offre de Buenos Aires mais les autres, dont au premier chef Elliott Management et Aurelius Capital Management, ont fait de la résistance jusqu'au bout.

Elliott Management, qualifié de négociateur "intraitable mais juste" par Daniel Pollack, a ainsi multiplié les actions en justice contre l'Argentine au cours des près de 15 ans de litige.

"Un accord est, par définition, un compromis et, heureusement, les deux parties de cette lutte épique ont fini par prendre acte de la nécessité d'un compromis (...)", a poursuivi le médiateur.

Elliot Management s'est dit satisfait d'avoir conclu un accord avec l'Argentine, tout en se disant à ce stade opposé à la levée de certaines injonctions dans ce dossier, dont celle limitant le paiement par l'Argentine des intérêts sur sa dette déjà restructurée.

Un porte-parole d'Aurelius s'est refusé à tout commentaire.

L'Argentine a fait défaut sur 100 milliards de dollars de dette souveraine en 2002 mais les fonds spéculatifs concernés par l'accord ont refusé de participer aux restructurations de la dette publique en 2005 et 2010.

Le nouveau président argentin Mauricio Macri, premier chef d'Etat non péroniste depuis plus d'une décennie en Argentine, veut résoudre au plus vite le litige avec les créanciers.

Mardi, il présidera l'ouverture de la session 2016 du Congrès. Dans son discours devant les parlementaires, il devrait les exhorter à adopter une série de lois ouvrant la voie à un accord définitif dans ce dossier.

(Daniel Bases, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AURELIUS EQUITY OPPORTUNITIES SE&CO KGAA -0.32%37.98 Cours en différé.19.74%
EURO / ARGENTINE PESO (EUR/ARS) 0.08%62.427 Cours en différé.44.29%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:36Réduire les tensions entre Washington et Téhéran, priorité de la France à l'Onu
RE
21:25Jean-yves le drian, le ministre français des affaires étrangères, appelle l'iran à revenir à l'accord de 2015 sur son programme nucléaire
RE
21:18MEDIA-Le gouvernement veut revoir les avantages fiscaux pour l'aide à domicile des seniors
RE
20:11Les Arabes israéliens appuient un gouvernement que dirigerait Benny Gantz
RE
19:00L'essentiel de l'actualite a 17h00 gmt (22/09)
RE
18:50Les Journées du patrimoine ont attiré plus de 12 millions de visiteurs en France
RE
18:16Les Arabes israéliens appuient un gouvernement que dirigerait Benny Gantz
RE
18:06Un premier Comptoir helvétique en demi-teinte à Lausanne
AW
17:19La période 2015-2019 peut-être la plus chaude jamais enregistrée - Onu
RE
16:57Randonnée funèbre pour un glacier disparu en Suisse
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"