Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Afghanistan-Les taliban à l'offensive à Ghazni

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/08/2018 | 20:19

(.)

KABOUL, 12 août (Reuters) - Les taliban sont repassés à l'offensive dimanche à Ghazni, attaquant le quartier général de la police et d'autres bâtiments gouvernementaux dans cette ville du centre de l'Afghanistan dont ils ont été partiellement repoussés une première fois vendredi, ont déclaré des habitants et des élus locaux.

Des avions américains ont mené au moins quatre raids pour soutenir les troupes gouvernementales mais il demeure difficile d'avoir une photographie précise des combats, de nombreux relais téléphoniques ayant été détruits.

Un responsable afghan, s'exprimant en ayant requis l'anonymat, a déclaré qu'environ 80 membres des forces de sécurité, ainsi qu'un nombre encore indéterminé de civils, avaient été tués.

Mohammad Sharif Yaftali, chef de l'état-major de l'armée afghane, a reconnu que la ville menaçait de tomber aux mains des assaillants et que d'intenses combats étaient en cours pour tenter de repousser les taliban à l'extérieur de l'agglomération.

"Les positions stratégiques et le centre de la ville sont sous le contrôle des forces afghanes et les taliban se cachent chez des habitants ou dans des magasins pour résister", a dit Yaftali devant la presse à Kaboul.

Des parlementaire de Ghazni ont pu entrer en contact avec des habitants et selon eux, la quasi totalité de la ville est contrôlée par les insurgés islamistes depuis qu'ils ont lancé leur attaque vendredi avant l'aube.

"Seuls le siège du gouvernorat, le quartier général de la police et celui des services de renseignement sont encore aux mains du gouvernement et les taliban les attaquent", a déclaré Chaman Shah Ehtemadi, un élu local.

Mohamed Rahim Hasanyar, un membre du conseil provincial, a confirmé que de violents combats se déroulaient dans la ville et que les troupes gouvernementales étaient sur la défensive.

"Personne ne sait quelle est la situation précise sur le terrain car les communications sont coupées", a-t-il ajouté.

PAS DE BILAN OFFICIEL

Zabihullah Mujahid, le porte-parole des taliban, a déclaré que les insurgés avaient pris le quartier de Khwajaumari dans le nord de la ville ainsi que plusieurs autres zones dans différents districts de la province de Ghazni. De nombreux membres des forces de sécurité se sont rendus, a-t-il ajouté.

Aucun bilan officiel des combats n'a été fourni. Selon la chaîne Afghanistan 1TV, qui cite un responsable hospitalier, au moins 90 membres des forces de sécurité et 13 civils ont été tués, et plus d'une centaine blessés. Les taliban ont aussi subi de lourdes pertes, a ajouté le responsable.

Les insurgés ont miné la principale autoroute menant à Ghazni pour empêcher l'arrivée de renforts, bloquant aussi les civils à l'intérieur de la ville. Certains ont néanmoins réussi à fuir à travers champs et ont raconté que de nombreux bâtiments administratifs étaient en feu.

"Il y a des incendies et des morts partout dans la ville", a raconté Abdoul Wakil, un habitant interrogé par Reuters à un poste de contrôle routier à l'entrée de Kaboul.

Les taliban n'ont pas réussi à s'emparer d'une capitale provinciale depuis qu'ils ont brièvement pris le contrôle de Kunduz, dans le nord du pays, en 2015.

Depuis plusieurs mois, les responsables locaux avaient pourtant mis en garde contre la menace que représentaient les taliban, devenus maîtres de la majeure partie de la province.

Le porte-parole des forces américaines en Afghanistan, le lieutenant-colonel Martin O'Donnell, assure dans un communiqué envoyé dimanche par courriel que les forces afghanes "continuent à tenir leurs positions et gardent le contrôle de tous les centres gouvernementaux".

(Hamid Shalizi à Kaboul et Ahmad Sultan à Jalalabad Tangi Salaün pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20/02BOURSE DE WALL STREET : Timide hausse de Wall Street après les minutes de la Fed
RE
20/02Wall Street termine en légère hausse face à une Fed toujours prudente
AW
20/02L'euro monte face au dollar après la confirmation de la prudence de la Fed
AW
20/02CROISSANCE PLUS LENTE, BRAS DE FER COMMERCIAL : la Fed préfère être "patiente"
AW
20/02Brexit-Le "backstop" est temporaire, soulignent May et Juncker
RE
20/02La Fed adopte la "patience" face à une moindre croissance économique
AW
20/02Etre patient ne pose que peu de risques-Minutes de la Fed
RE
20/02EESC EUROPEAN ECONOMIC AND SOCIAL COMMITTEE : The EESC reinforces its rules of procedure and adopts a new code of conduct for its members
PU
20/02Venezuela-Amnesty dénonce "l'impunité totale" des forces fidèles à Maduro
RE
20/02Une Britannique déchue de sa nationalité pour avoir rejoint l'EI
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité