Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Air Liquide : 1er trimestre 2019 : Poursuite d'une croissance soutenue des ventes et de la dynamique de développement

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/04/2019 | 07:21

Regulatory News:

Chiffres clés (en millions d'euros)   T1 2019  

2019/2018

publié

 

2019/2018

comparable (a)

Chiffre d’affaires Groupe   5 441   + 8,6 %   + 5,0 %
dont Gaz & Services   5 237   + 8,4 %   + 4,8 %
dont Ingénierie & Construction   93   + 7,6 %   + 5,0 %
dont Marchés Globaux & Technologies   111   + 18,2 %   + 15,9 %
(a) Variation hors effets de change, d’énergie (gaz naturel et électricité) et de périmètre significatif, voir réconciliation en annexe.

Commentant l’activité du 1er trimestre 2019, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :

« Ce premier trimestre enregistre une croissance soutenue, dans la continuité des performances des trimestres précédents. Les ventes atteignent 5,4 milliards d’euros, en croissance de + 9 % en chiffres publiés et de + 5 % en comparable, reflétant la très bonne tenue de l’ensemble des activités du Groupe ainsi que l’évolution positive des taux de change. Toutes les activités progressent, que ce soient les Gaz & Services, l’Ingénierie & Construction ou les Marchés Globaux & Technologies.

En Gaz & Services, toutes les activités et toutes les géographies sont en croissance, confirmant une tendance amorcée il y a quatre trimestres. La croissance est particulièrement marquée en Electronique et en Santé. Sur le plan géographique, l’Asie confirme son dynamisme avec des ventes toujours fortes, en particulier en Chine.

Les efficacités contribuent à hauteur de 77 millions d’euros au 1er trimestre et vont monter en puissance, dans le cadre d’un objectif annuel renforcé à 400 millions d’euros. Le cash flow, quant à lui, reste solide.

Après un 4ème trimestre 2018 record, les décisions d’investissements du trimestre demeurent élevées à 900 millions d’euros, avec notamment l’acquisition de Tech Air dans l’Industriel Marchand aux Etats-Unis. Ces investissements contribueront à la croissance future du Groupe.

Ainsi, dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant. »

Faits marquants du 1er trimestre

  • Innovation : inauguration au Japon du nouveau Campus Innovation Tokyo, un centre à la pointe de la technologie, largement dédié à l’Electronique mais aussi aux solutions en faveur du climat et de la transition énergétique.
  • Hydrogène Énergie - Investissements stratégiques dans la production d’hydrogène décarboné :
    • prise d’une participation de 18,6 % dans le capital de la société canadienne Hydrogenics Corporation, spécialiste des équipements de production d’hydrogène par électrolyse,
    • annonce de la construction au Canada de la plus grande unité d’électrolyse à membrane du monde.
  • Industrie :
    • acquisition par Airgas de Tech Air, important distributeur de gaz industriels et de fournitures de soudage aux Etats-Unis, qui renforce le réseau de distribution d’Airgas,
    • signature d’un nouveau contrat à long terme avec Severstal (Russie) pour la conception et la construction d’une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air.
  • Santé : acquisitions dans la santé à domicile en Suisse de Sleep & Health SA et de Megamed AG, deux acteurs historiques de ce secteur, qui renforcent la position d’Air Liquide sur ce marché en Europe.

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 441 millions d’euros au 1er trimestre 2019, en hausse publiée de + 8,6 %. Les effets de change et d’énergie sont positifs sur le trimestre et s’établissent à + 2,9 % et + 0,7 % respectivement. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une croissance comparable de + 5,0 %. Il est soutenu par une forte croissance des ventes Gaz & Services (+ 4,8 %). L’Ingénierie & Construction continue de progresser (+ 5,0 %) et l’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit son fort développement (+ 15,9 %).

Le chiffre d’affaires Gaz & Services atteint 5 237 millions d’euros et présente une croissance publiée de + 8,4 %, bénéficiant d’effets de change et d’énergie favorables, à + 2,9 % et + 0,7 % respectivement. Les ventes sont en forte hausse de + 4,8 % en comparable. Toutes les géographies sont en croissance et les économies en développement, la Chine en particulier, continuent à progresser rapidement (+ 16,0 %).

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 069 millions d’euros et progresse de + 2,4 % au 1er trimestre 2019, soutenu notamment par les activités Santé et Electronique. Malgré une croissance soutenue des volumes, l’activité Grande Industrie est impactée par un effet de comparaison défavorable. Les ventes de l’Industriel Marchand affichent une croissance robuste.
  • En hausse de + 2,8 % sur le trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 1 829 millions d’euros. Les ventes de la Grande Industrie progressent, bénéficiant d’une forte demande en hydrogène des raffineurs mais elles sont impactées par une activité de cogénération plus faible qu’au 1er trimestre 2018. La croissance reste solide en Industriel Marchand avec des effets prix élevés. La Santé poursuit son développement régulier soutenu par une forte croissance organique des ventes de la Santé à domicile.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Asie-Pacifique s’établit à 1 194 millions d’euros, en progression de + 13,2 %. En Grande Industrie, la hausse des ventes bénéficie de plusieurs démarrages au 4ème trimestre 2018. L’activité Industriel Marchand est en forte progression, en particulier en Chine. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’Electronique affiche à nouveau une forte hausse de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 145 millions d’euros, en hausse de + 3,8 % sur le trimestre avec une contribution beaucoup plus limitée du démarrage de la plus grande unité de séparation des gaz de l’air au monde en Afrique du Sud en décembre 2017.

Toutes les activités participent à la croissance du chiffre d’affaires Gaz & Services, en particulier la Santé et l’Electronique. La croissance de la Santé se poursuit à un rythme soutenu (+ 5,4 %) malgré une contribution limitée des petites acquisitions. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019 (+ 13,7 %). La croissance reste solide en Industriel Marchand à + 2,8 % malgré un effet jour ouvré défavorable. Les marchés finaux restent globalement bien orientés et les effets prix sont élevés. La Grande Industrie (+ 5,1 %) bénéficie de plusieurs démarrages en Asie au 4ème trimestre 2018 et d’une forte demande d’hydrogène en Europe et en Amérique.

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie & Construction s’élève à 93 millions d’euros, relativement stable par rapport au 1er trimestre 2018. Il continue de bénéficier de l’amélioration progressive des prises de commandes observée depuis début 2017 et qui se poursuit à un rythme désormais plus modéré.

L’activité Marchés Globaux & Technologies présente des ventes en hausse de + 15,9 % à 111 millions d’euros, l’activité biogaz étant le principal contributeur à cette croissance. Les ventes liées à la technologie Turbo Brayton permettant la réfrigération et la liquéfaction des gaz pour l’industrie maritime affichent également une forte croissance.

Les gains d’efficacité du Groupe atteignent 77 millions d’euros au 1er trimestre. De nombreux projets ont été lancés fin 2018 et devraient apporter une contribution en accélération au cours des prochains trimestres afin d’atteindre l’objectif annuel désormais fixé à plus de 400 millions d’euros. Un peu plus de 30 % des gains d’efficacité contribue aux Objectifs climat.

La capacité d’auto-financement avant variation du besoin en fonds de roulement atteint 1 107 millions d’euros au 1er trimestre. Elle s’établit à 20,3 % des ventes et permet notamment d’assurer le financement des investissements industriels nets qui s’établissent à 588 millions d’euros, soit 10,8 % des ventes, en ligne avec le plan stratégique moyen-terme.

Au 1er trimestre 2019, les décisions d’investissement industriel et financier atteignent 862 millions d’euros, en hausse significative par rapport à 565 millions d’euros au 1er trimestre 2018. Elles incluent notamment l’acquisition de Tech Air aux Etats-Unis. Le dynamisme des projets d’investissement se poursuit, le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à 2,7 milliards d’euros à fin mars 2019, en hausse d’environ 100 millions d’euros par rapport à fin 2018.

Analyse du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019

Sauf mention contraire, les variations du chiffre d’affaires commentées ci-dessous sont toutes des variations à données comparables, hors effets de change, d’énergie (gaz naturel et électricité) et de périmètre significatif.

CHIFFRE D’AFFAIRES

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros)

  T1 2018   T1 2019   Variation 2019/2018 publiée   Variation 2019/2018 comparable
                 
 
Gaz & Services   4 831   5 237   + 8,4 %   + 4,8 %
Ingénierie & Construction   85   93   + 7,6 %   + 5,0 %
Marchés Globaux & Technologies   94   111   + 18,2 %   + 15,9 %
CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL   5 010   5 441   + 8,6 %   + 5,0 %

Groupe

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 441 millions d’euros au 1er trimestre 2019, en hausse comparable de + 5,0 %. Il est soutenu par une forte croissance comparable des ventes Gaz & Services (+ 4,8 %). L’Ingénierie & Construction continue de progresser (+ 5,0 %) et l’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit son fort développement (+ 15,9 %). Les effets de change et d’énergie sont positifs sur le trimestre et s’établissent à + 2,9 % et + 0,7 % respectivement. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une croissance publiée de + 8,6 %.

Gaz & Services

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 1er trimestre 2019 atteint 5 237 millions d’euros et présente une croissance comparable élevée de + 4,8 %. Toutes les géographies sont en croissance et les économies en développement, la Chine en particulier, continuent à progresser rapidement (+ 16,0 %). Toutes les activités participent à la croissance et en particulier la Santé et l’Electronique. La croissance de la Santé se poursuit à un rythme soutenu (+ 5,4 %) malgré la contribution limitée des petites acquisitions. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019 (+ 13,7 %). La croissance reste solide en Industriel Marchand à + 2,8 % malgré un effet jour ouvré défavorable. Les marchés finaux restent globalement bien orientés et les effets prix sont élevés. La Grande Industrie (+ 5,1 %) bénéficie de plusieurs démarrages en Asie au 4ème trimestre 2018 et d’une forte demande d’hydrogène en Europe et en Amérique. Les ventes publiées sont en forte hausse de + 8,4 %, bénéficiant d’effets de change et d’énergie favorables, à + 2,9 % et + 0,7 % respectivement.

Chiffre d'affaires par géographie et branche d'activité

(en millions d’euros)

  T1 2018   T1 2019   Variation 2019/2018 publiée   Variation 2019/2018 comparable
                 
 
Amériques   1 901   2 069   + 8,9 %   + 2,4 %
Europe   1 753   1 829   + 4,3 %   + 2,8 %
Asie-Pacifique   1 016   1 194   + 17,5 %   + 13,2 %
Moyen-Orient et Afrique   161   145   - 10,1 %   + 3,8 %
CHIFFRE D'AFFAIRES GAZ & SERVICES   4 831   5 237   + 8,4 %   + 4,8 %
Grande Industrie   1 365   1 490   + 9,1 %   + 5,1 %
Industriel Marchand   2 208   2 365   + 7,1 %   + 2,8 %
Santé   850   897   + 5,6 %   + 5,4 %
Électronique   408   485   + 19,0 %   + 13,7 %

Amériques

Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 069 millions d’euros et progresse de + 2,4 % au 1er trimestre 2019, soutenu notamment par les activités Santé (+ 7,4 %) et Electronique (+ 15,1 %). Malgré une forte croissance des volumes, l’activité Grande Industrie (- 0,8 %) est impactée par un effet de comparaison défavorable. Les ventes de l’Industriel Marchand affichent une croissance robuste de + 1,6 %.

  • Le chiffre d’affaires de la Grande Industrie est en légère baisse de - 0,8 %. En Amérique du Nord, les volumes d’hydrogène en forte croissance ne suffisent pas à compenser un effet de comparaison défavorable avec des ventes élevées au 1er trimestre 2018 du fait de surcharges liées aux intempéries. En Amérique latine, l’activité est particulièrement dynamique, notamment en Colombie et au Mexique.
  • En Industriel Marchand, la croissance des ventes est robuste (+ 1,6 %) malgré l’effet d’un jour ouvré en moins. Aux Etats-Unis, les ventes de gaz sous forme liquide et de gaz spéciaux en bouteilles progressent, celles de produits associés sont stables. La plupart des marchés finaux reste bien orientée notamment la Fabrication métallique, la Construction progressant à un rythme plus modéré. Au Canada, la croissance des ventes de gaz en bouteilles et de produits associés compense des volumes d’azote liquide plus faibles pour l’exploration pétrolière en Alberta. En Amérique du Sud, la croissance à deux chiffres est soutenue notamment par des volumes d’azote liquide en forte hausse au Brésil. Les effets prix restent élevés à + 3,8 %.
  • Le chiffre d’affaires de la Santé progresse fortement de + 7,4 % malgré une contribution limitée des petites acquisitions. La croissance des Gaz médicaux est élevée aux Etats-Unis, soutenue notamment par le développement de la médecine de proximité et le succès des bouteilles à interface digitale. L’activité reste très dynamique en Amérique latine, notamment au Brésil, en Argentine et en Colombie, en particulier dans la Santé à domicile.
  • Les ventes de l’Électronique augmentent de + 15,1 %, la croissance étant forte dans tous les segments, notamment les Gaz vecteurs, les Matériaux Avancés et les Equipements & Installations. Le succès d’une nouvelle offre enScribeTM pour la gravure de puces électroniques participe au développement de l’activité Matériaux Avancés. Ces nouvelles molécules contribuent également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre des fabricants de circuits intégrés.

Europe

En hausse de + 2,8 % sur le trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 1 829 millions d’euros. Les ventes de la Grande Industrie progressent de + 0,9 %, bénéficiant d’une forte demande en hydrogène des raffineurs mais elles sont impactées par une activité de cogénération plus faible qu’au 1er trimestre 2018. La croissance reste solide en Industriel Marchand (+ 3,3 %) avec des effets prix élevés. La Santé poursuit son développement régulier (+ 5,4 %) soutenu par une croissance organique des ventes de la Santé à domicile.

  • Le chiffre d’affaires de la Grande Industrie progresse de + 0,9 % : l’activité hydrogène est en forte hausse, bénéficiant d’une demande élevée des raffineurs au Benelux ; les ventes de gaz de l’air contribuent également à la croissance, notamment en France et en Allemagne. Le chiffre d’affaires de l’activité cogénération est en baisse par rapport à des ventes très élevées au 1er trimestre 2018. A l’Est, le développement de l’activité se poursuit, notamment en Turquie avec le démarrage d’une nouvelle unité de production des gaz de l’air au 4ème trimestre 2018 et au Kazakhstan avec la reprise d’une unité de production d’hydrogène du producteur national d’hydrocarbures au 3ème trimestre 2018.
  • Les ventes en Industriel Marchand affichent une croissance solide de + 3,3 % malgré un effet jour ouvré légèrement défavorable. La très grande majorité des pays contribue à la croissance. Les marchés finaux restent globalement solides, à l’exception de la métallurgie. L’Europe de l’Est poursuit son développement à un rythme très élevé, notamment en Pologne et en Russie. Les effets prix continuent à se renforcer pour s’établir à + 3,2 %.
  • En hausse de + 5,4 %, le chiffre d’affaires de la Santé poursuit sa progression régulière bénéficiant d’une forte croissance organique des ventes. L’activité Santé à domicile reste très dynamique avec notamment une augmentation significative du nombre de patients diabétiques suivis, en particulier en Scandinavie, en Espagne et en France. Les ventes de gaz médicaux pour les hôpitaux sont en croissance malgré une pression tarifaire constante.

Europe

 

  • Air Liquide et la société sidérurgique et minière PAO Severstal, partenaire de long-terme du Groupe, ont annoncé la signature, en mars, d’un nouveau contrat à long terme portant sur la fourniture d’oxygène, d’azote et d’argon à Tcherepovets (Russie). Air Liquide investira environ 50 millions d’euros dans la construction d’une unité de séparation des gaz de l’air (ASU) à la pointe de la technologie, qui améliorera considérablement l’efficacité énergétique du processus de production du site et réduira les émissions de CO2 de 20 000 tonnes par an. Cette nouvelle signature reflète la stratégie du Groupe de développement dans les bassins industriels majeurs et témoigne de sa capacité à créer de la valeur pour ses clients.
  • Air Liquide, leader de la santé à domicile en Europe, a annoncé en avril l’acquisition de la start-up espagnole DiaLibre. Avec cette acquisition, le Groupe renforce son offre de services sur l’ensemble du parcours de soins du patient diabétique allant de la distribution d’équipements médicaux jusqu’à l’accompagnement personnalisé. L’offre de DiaLibre combine des programmes d’accompagnement thérapeutique personnalisés et un suivi médical des patients grâce à des technologies numériques.

Asie-Pacifique

Le chiffre d’affaires de la zone Asie-Pacifique s’établit à 1 194 millions d’euros, en progression de + 13,2 %. En Grande Industrie, la hausse des ventes (+ 16,7 %) bénéficie de plusieurs démarrages au 4ème trimestre 2018. L’activité Industriel Marchand est en forte progression (+ 6,6 %) en particulier en Chine. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019 (+ 17,7 %).

  • Les ventes de la Grande Industrie progressent de + 16,7 % ce trimestre, bénéficiant notamment de trois démarrages en Chine au 4ème trimestre 2018. Par ailleurs, la demande des clients en hydrogène est dynamique notamment à Singapour.
  • En Industriel Marchand, le chiffre d’affaires affiche une forte augmentation de + 6,6 % au 1er trimestre 2019, soutenue par la croissance en Chine qui se maintient au-dessus de + 15 % et des ventes d’hélium élevées dans toute la zone. En Chine, les volumes d’oxygène et d’argon sous forme liquide et de gaz en bouteilles sont en forte hausse. Le Japon est également en croissance. Tous les marchés restent bien orientés et les effets prix s’établissent à + 1,4 % sur le trimestre, au même niveau qu’au 4ème trimestre 2018.
  • Le chiffre d’affaires de l’Electronique présente une hausse de + 17,7 %. Après un niveau record au 4ème trimestre 2019, les ventes d’Equipements & Installations restent exceptionnellement élevées, en croissance de plus de + 50 %. La progression du chiffre d’affaires des Gaz vecteurs et des Matériaux avancés est également à deux chiffres. Elle bénéficie d’une demande dynamique pour les Matériaux avancés, notamment en Corée du Sud, à Taiwan et au Japon, et de la montée en puissance d’unités de Gaz vecteurs en Chine et à Singapour.

Moyen-Orient et Afrique

Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 145 millions d’euros, en hausse de + 3,8 % sur le trimestre. La Grande Industrie affiche une croissance solide avec une contribution beaucoup plus limitée du démarrage de la plus grande unité de séparation des gaz de l’air au monde en Afrique du Sud en décembre 2017. L’activité Industriel Marchand est toujours très dynamique, notamment au Moyen-Orient et en Inde. Le développement de la Santé se poursuit en Arabie saoudite où une acquisition fin 2017 a permis le démarrage de l’activité Santé à domicile dans le pays.

Ingénierie & Construction

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie & Construction s’élève à 93 millions d’euros, relativement stable par rapport au 1er trimestre 2018. Il continue de bénéficier de l’amélioration progressive des prises de commandes observée depuis début 2017 et qui se poursuit à un rythme désormais plus modéré.

Les prises de commandes atteignent 147 millions d’euros, en ligne avec celles du 4ème trimestre 2018. Elles proviennent d’Asie pour plus de 50 %. Il s’agit principalement d’unités de séparation des gaz de l’air et d’unités de production d’azote ultra-pur pour l’industrie des semi-conducteurs, pour le Groupe ou des clients tiers.

Marchés Globaux & Technologies

L’activité Marchés Globaux & Technologies présente des ventes en hausse de + 15,9 % à 111 millions d’euros. Le principal contributeur à cette croissance reste l’activité biogaz avec la montée en puissance d’une unité majeure de purification du biogaz de décharge aux Etats-Unis et de deux unités de purification du biogaz de déchets agricoles en Europe démarrées au 1er trimestre 2018. Les ventes d’une nouvelle offre pour l’industrie maritime affichent également une forte croissance : la technologie développée, basée sur le principe physique Turbo-Brayton, permet de re-liquéfier les évaporations de gaz naturel des navires de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) afin d’éviter toute émission de gaz à effet de serre lors du transport.

Les prises de commandes pour les projets Groupe et pour les clients tiers s’élèvent à 127 millions d’euros, en hausse de + 4,1 % par rapport au 1er trimestre 2018.

Marchés Globaux & Technologies

 

  • Air Liquide a inauguré en mars son Campus Innovation Tokyo au Japon. Ce nouveau Campus, d’un investissement de 50 millions d’euros, illustre la démarche d’innovation ouverte du Groupe, axée sur la transition énergétique & l’environnement, la santé, la transformation numérique et le développement de Matériaux avancés pour l'Électronique. Il réunira près de 200 collaborateurs dans un nouveau site à la pointe de la technologie de 8 000 mètres carrés.
  • En avril, Air Liquide annonce avoir signé plus d’une vingtaine de contrats d’une valeur totale de 100 millions d’euros grâce à une solution permettant d’éviter l’émission de gaz à effet de serre pour l’industrie maritime. Le Groupe a développé une technologie de réfrigération et de liquéfaction fondée sur le principe physique Turbo-Brayton qui permet de re-liquéfier les évaporations de gaz naturel transporté par les méthaniers et de le conserver dans le container sous forme liquide. Les équipements cryogéniques basés sur cette technologie permettent aux armateurs et aux affréteurs de se conformer à la réglementation de l’industrie maritime sur la limitation du rejet des gaz à effet de serre. Avec ces contrats, Air Liquide contribue à éviter plus de 120 000 tonnes de CO2-équivalent par an.

Cycle d’investissement

Le dynamisme des projets d’investissement se poursuit et se traduit par le niveau élevé des principaux indicateurs décrits ci-dessous.

DECISIONS D’INVESTISSEMENT ET INVESTISSEMENTS EN COURS

Au 1er trimestre 2019, les décisions d’investissement industriel et financier atteignent 862 millions d’euros, en hausse significative par rapport à 565 millions d’euros au 1er trimestre 2018.

Les décisions d’investissement industriel s’élèvent à 477 millions d’euros. Elles incluent notamment la plus grande unité d’électrolyse à membrane du monde au Canada pour une production d’hydrogène décarboné, des investissements d’efficacité pour la Grande Industrie, une unité de production d’azote ultra-pur en Chine pour un client de l’Electronique et un projet de biométhane en Norvège.

Les décisions d’investissement financier s’élèvent à 385 millions d’euros. Il s’agit essentiellement de l’acquisition de Tech Air, un des plus grands distributeurs indépendants de gaz industriels et de produits de soudage aux Etats-Unis, d’une prise de participation de 18,6% dans le capital de la société canadienne Hydrogenics, un spécialiste des équipements de production d’hydrogène par électrolyse et des piles à combustible, et de petites acquisitions dans l’activité Industriel Marchand et la Santé.

Les investissements en cours d’exécution (« investment backlog ») représentent un montant total de 2,1 milliards d’euros, en légère baisse d’environ 100 millions d’euros par rapport à fin 2018, les nouvelles décisions d’investissement ne compensant pas totalement les démarrages de nouvelles unités. Ces investissements devraient apporter une contribution future aux ventes annuelles d’environ 0,8 milliard d’euros par an après montée en puissance complète des unités.

Décisions d’investissement

 

  • En janvier 2019, Air Liquide a pris une participation de 18,6% dans le capital de la société canadienne Hydrogenics Corporation, ce qui correspond à un investissement de 20,5 millions de dollars américains (18 millions d’euros). En février, le Groupe a annoncé la construction au Canada de la plus grande unité d’électrolyse à membrane du monde pour développer sa production d’hydrogène décarboné. Cet électrolyseur de 20 mégawatts, doté de la technologie de Hydrogenics, permet au Groupe de réaffirmer son engagement à long terme dans les marchés de l’hydrogène énergie et son ambition d’être un acteur majeur dans la fourniture d’hydrogène décarboné.
  • Airgas, filiale du groupe Air Liquide, a finalisé en mars l’acquisition de Tech Air, un des plus grands distributeurs indépendants de gaz industriels et de produits de soudage aux Etats-Unis desservant plusieurs zones géographiques du pays. Au service de plus de 45 000 clients et générant environ 190 millions de dollars américains de chiffre d’affaires annuel, Tech Air va permettre à Airgas de continuer à renforcer son réseau aux Etats-Unis avec une présence complémentaire afin de mieux servir ses clients tout en générant des gains d’efficacité très significatifs.
  • Air Liquide poursuit le développement de son activité Santé à domicile en Europe avec l’acquisition, début février, de Sleep & Health SA et de Megamed AG, deux acteurs historiques dans ce secteur basés en Suisse. Ces acquisitions permettent de servir directement près de 3 000 nouveaux patients et renforcent la position d’Air Liquide, leader de la santé à domicile en Europe, sur un marché en croissance adossé à un système de santé mature.

DEMARRAGES

7 démarrages ont été réalisés au 1er trimestre 2019. Il s’agit notamment de nouvelles capacités de production d’hydrogène et d’azote pour la Grande Industrie en Amériques, d’unités de production d’azote ultra-pur et de Matériaux avancés en Asie pour l’Electronique et d’une unité de production de gaz de l’air aux Etats-Unis pour l’activité Industriel Marchand. Par ailleurs, une unité de récupération, purification et valorisation de CO2 a démarré aux Etats-Unis ; elle fournit l’activité Industriel Marchant en CO2 liquide et en glace carbonique pour une large variété d’applications, comme le traitement de l’eau ou la surgélation des aliments. Cet exemple d’économie circulaire témoigne de l’engagement du Groupe pour une industrie durable.

La contribution additionnelle aux ventes des montées en puissance et des démarrages d’unités s’élève à 103 millions d’euros au 1er trimestre 2019, bénéficiant principalement des démarrages d’unités Grande Industrie au 4ème trimestre 2018 en Chine ainsi que des démarrages au 1er trimestre 2019 en Electronique en Asie.

OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à un niveau élevé, 2,7 milliards d’euros à fin mars 2019, en hausse d’environ 100 millions d’euros par rapport à fin 2018. Les nouveaux projets entrant dans le portefeuille représentent des montants d’investissement supérieurs à ceux signés par le Groupe, remportés par la concurrence ou retardés.

La zone Amériques reste la première géographie au sein du portefeuille, avec près du tiers des opportunités, suivie par l’Europe puis l’Asie qui augmente sa taille relative. Les opportunités viennent principalement de la Grande Industrie qui représente près des deux tiers du portefeuille, et notamment de la chimie, et de l’industrie des circuits intégrés pour l’Electronique.

Pour environ la moitié des projets, l’investissement est inférieur à 50 millions d’euros et, pour 7 projets, il est compris entre 100 et 150 millions d’euros. La taille moyenne des projets est stable à environ 20 millions d’euros d’investissements.

Près de 40 % du montant des opportunités contribue aux Objectifs climat.

Performance opérationnelle

Les gains d’efficacité du Groupe atteignent 77 millions d’euros au 1er trimestre. De nombreux projets ont été lancés fin 2018 et devraient apporter une contribution en accélération au cours des prochains trimestres afin d’atteindre l’objectif annuel désormais fixé à plus de 400 millions d’euros. Un peu plus de 30 % des gains d’efficacité contribue aux Objectifs climat.

Les efficacités proviennent pour environ 50 % de projets industriels qui visent principalement la diminution des coûts logistiques, en particulier aux Etats-Unis, en Chine et en France, et l’optimisation du fonctionnement des unités de production avec notamment le déploiement des centres d’opérations à distance (Smart Innovative Operations, SIO) ou, par exemple, la réduction de la déperdition d’hélium dans les bouteilles, notamment en Chine. Les gains sur achats représentent plus de 25 % des efficacités et sont principalement liés aux achats de matériels en Industriel Marchand aux Etats-Unis, d’équipements dans la Santé à domicile en Europe et de molécules en Electronique. Le solde des efficacités correspond essentiellement à des efficacités administratives et des réorganisations.

La capacité d’auto-financement avant variation du besoin en fonds de roulement atteint 1 107 millions d’euros au 1er trimestre. Elle s’établit à 20,3 % des ventes et à 19,2 % en excluant l’impact de la norme IFRS16 appliquée à partir du 1er janvier 2019. Elle permet notamment d’assurer le financement des investissements industriels nets qui s’établissent à 588 millions d’euros, soit 10,8 % des ventes, en ligne avec le plan stratégique moyen-terme.

Perspectives

Ce 1er trimestre enregistre une croissance soutenue, dans la continuité des performances des trimestres précédents. Les ventes atteignent 5,4 milliards d’euros, en croissance de + 9 % en chiffres publiés et de + 5 % en comparable, reflétant la très bonne tenue de l’ensemble des activités du Groupe ainsi que l’évolution positive des taux de change. Toutes les activités progressent, que ce soient les Gaz & Services, l’Ingénierie & Construction ou les Marchés Globaux & Technologies.

En Gaz & Services, toutes les activités et toutes les géographies sont en croissance, confirmant une tendance amorcée il y a quatre trimestres. La croissance est particulièrement marquée en Electronique et en Santé. Sur le plan géographique, l’Asie confirme son dynamisme avec des ventes toujours fortes, en particulier en Chine.

Les efficacités contribuent à hauteur de 77 millions d’euros au 1er trimestre et vont monter en puissance, dans le cadre d’un objectif annuel renforcé à 400 millions d’euros. Le cash flow, quant à lui, reste solide.

Après un 4ème trimestre 2018 record, les décisions d’investissements du trimestre demeurent élevées à 900 millions d’euros, avec notamment l’acquisition de Tech Air dans l’Industriel Marchand aux Etats-Unis. Ces investissements contribueront à la croissance future du Groupe.

Ainsi, dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant.

ANNEXES

Estimation de l’impact d’IFRS16 sur l’exercice 2019

A partir du 1er janvier 2019, les états financiers du Groupe intègrent les impacts de l’application obligatoire de la norme IFRS16 « contrats de location » publiée le 13 janvier 2016 sans retraitement comparatif des états financiers antérieurs. La norme n'a pas d'impact sur le traitement comptable actuel des contrats de vente du Groupe. En tant que preneur, le principal impact de cette norme consiste à reconnaitre au bilan tout contrat de location sans distinction entre location financement et location simple. Dans le cadre de son activité, le Groupe conclut en tant que preneur les contrats portants sur les principaux actifs suivants :

  • Terrains, bâtiments et bureaux ;
  • Matériels de transport, notamment pour les activités de l’Industriel Marchand et de la Santé ;
  • Equipements.

Tout contrat qui répond à la définition du contrat de location entraine la comptabilisation chez le preneur d’un passif locatif à hauteur de la valeur actualisée des paiements de loyers restants et d’un actif au titre du droit d’utilisation d’un montant égal au passif locatif, ajusté du montant des loyers payés d’avance ou à payer ainsi que des éventuelles provisions pour contrats déficitaires qui étaient comptabilisés au bilan au 31 décembre 2018.

La collecte des données et l’analyse quantitative des impacts sur les états financiers du Groupe sont en cours de finalisation mais le Groupe anticipe les impacts suivants :

  • Bilan consolidé : le Groupe estime que la première application de la norme IFRS16 conduirait à la reconnaissance au 1er janvier 2019 d’une immobilisation et d’une dette financière de l’ordre de 1,3 à 1,5 milliard d’euros.
  • Compte de résultat consolidé. Les charges d’exploitation liées aux contrats de location sont désormais comptabilisées en dotations aux amortissements et en charges financières :
    • le ratio de la marge opérationnelle avant amortissements1 devrait progresser d’environ + 100 points de base ;
    • le ratio amortissements sur chiffre d’affaires devrait augmenter d’environ + 100 points de base ;
    • le résultat opérationnel courant (ROC) devrait présenter une légère amélioration dont l’impact sur le ratio ROC sur chiffre d’affaires ne devrait pas dépasser + 10 points de base ;
    • le Groupe n’anticipe pas d’impact significatif sur le résultat net.
  • Ratio de rentabilité des capitaux employés (ROCE) : du fait de la reconnaissance d’une dette supplémentaire, le ROCE devrait baisser de - 10 à - 20 points de base.
  • Flux de trésorerie consolidé : le Groupe n’anticipe pas d’impact sur la trésorerie nette. Cependant, les charges d’exploitation liées aux contrats de location entrant dans le champ d'application d'IFRS16 étant désormais comptabilisées en opérations de financement, les flux de trésorerie générés par les activités opérationnelles devraient augmenter d'un montant équivalent à l'amélioration du résultat opérationnel avant amortissement. Le même montant devrait impacter à la baisse les flux de trésorerie liés aux opérations de financement.

Impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif (Trimestre)

Méthode employée

Au-delà de la comparaison des chiffres publiés, les informations financières sont fournies hors change, hors effet de variation des prix du gaz naturel et de l’électricité et hors effet de périmètre significatif.

  • Les gaz pour l’industrie et la santé ne s’exportant que très peu, l’impact des variations monétaires sur les niveaux d’activité et de résultat est limité à la conversion des états financiers en euros pour les filiales situées en dehors de la zone euro. L’effet de change est calculé sur la base des agrégats de la période convertis au taux de change de la période précédente.
  • Par ailleurs, le Groupe répercute à ses clients la variation des coûts de l’énergie (gaz naturel et électricité) à travers une facturation indexée intégrée à leurs contrats moyen et long terme. Cela peut conduire à une variation significative des ventes (principalement dans la Branche d'activité Grande Industrie) d'une période à l'autre selon la fluctuation des prix de marché de l'énergie.

Un impact énergie est calculé sur les ventes de chacune des principales filiales de l’activité Grande Industrie. Leur consolidation permet de déterminer l’impact énergie pour le Groupe. Le taux de change utilisé est le taux de change moyen annuel de l’année N-1.

Ainsi, au niveau d’une filiale, la formule suivante donne l’impact énergie, calculé respectivement pour le gaz naturel et pour l'électricité :

Impact énergie = Part des ventes indexée sur l'énergie année (N-1) x (Prix énergie moyen année (N) - Prix énergie moyen année (N-1))

Cet effet de l’indexation du gaz naturel et de l’électricité n’a pas d’impact sur le résultat opérationnel courant.

  • L’effet de périmètre significatif correspond à l’impact sur les ventes de toute acquisition ou cession de taille significative pour le Groupe. Ces variations de périmètre sont déterminées :
    • pour les acquisitions de la période, en déduisant des agrégats de la période la contribution de l'acquisition,
    • pour les acquisitions de la période antérieure, en déduisant des agrégats de la période la contribution de l'acquisition allant du 1er janvier de la période en cours jusqu'à la date anniversaire de l'acquisition,
    • pour les cessions de la période, en déduisant des agrégats de la période précédente la contribution de l'entité cédée à compter du jour anniversaire de la cession,
    • pour les cessions de la période antérieure, en déduisant des agrégats de la période précédente la contribution de l'entité cédée.

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 comprend les effets suivants :

(en millions d’euros)   T1 2019   Variation T1 2019/2018 Publiée   Effet de change   Effet du gaz naturel   Effet de l'électricité   Effet de périmètre significatif   Variation T1 2019/2018 Comparable
Chiffre d'affaires                            
Groupe   5 441   + 8,6 %   146   5   27   -   + 5,0 %
Effets en %           + 2,9 %   + 0,1 %   + 0,6 %   -    
Gaz & Services   5 237   + 8,4 %   141   5   27   -   + 4,8 %
Effets en %           + 2,9 %   + 0,1 %   + 0,6 %   -    

L’acquisition de Tech Air finalisée fin mars 2019 engendrera un effet de périmètre significatif sur le chiffre d’affaires 2019 à partir du 2ème trimestre.

La présentation de la publication est disponible à partir de 9h00 (heure de Paris) sur www.airliquide.com

Tout au long de l’année suivez l’actualité d’Air Liquide sur @AirLiquideGroup

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Assemblée Générale Mixte :

7 mai 2019

Date de détachement du coupon :

20 mai 2019

Mise en paiement du dividende :

22 mai 2019

Résultat du 1er semestre 2019 :

30 juillet 2019

Air Liquide est un leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Présent dans 80 pays avec environ 66 000 collaborateurs, le Groupe sert plus de 3,6 millions de clients et de patients. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules essentielles à la vie, la matière et l’énergie. Elles incarnent le territoire scientifique d’Air Liquide et sont au cœur du métier du Groupe depuis sa création en 1902.

Air Liquide a pour ambition d’être un leader de son industrie, d’être performant sur le long terme et de contribuer à un monde plus durable. Sa stratégie de transformation centrée sur le client vise une croissance rentable dans la durée. Elle s’appuie sur l’excellence opérationnelle et la qualité des investissements, de même que sur l’innovation ouverte et l’organisation en réseau mise en place par le Groupe à l’échelle mondiale. Grâce à l’engagement et l’inventivité de ses collaborateurs pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et environnementale, de la santé et de la transformation numérique, Air Liquide crée encore plus de valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à 21 milliards d’euros en 2018. Ses solutions pour protéger la vie et l’environnement représentent plus de 40 % de ses ventes. Air Liquide est coté à la Bourse Euronext Paris (compartiment A) et appartient aux indices CAC 40, EURO STOXX 50 et FTSE4Good.

1 Résultat opérationnel courant avant amortissements sur chiffre d’affaires


© Business Wire 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
22:21NEXITY : annonce la cession de Guy Hoquet l'Immobilier à Arche, holding du groupe Citya
GL
22:10AGEAS ET FOSUN : Notification de transparence
PU
22:052019 - 21 MAI ACTUALITÉ CEGEDIM ET SANOFI : une collaboration innovante en Europe sur les données de santé en vie réelle En savoir plus
PU
22:00TAF : l'amende de 7 millions infligée à SIX Payment Services confirmée
AW
21:55Les prix du pétrole divergent dans un marché hésitant
AW
21:40SOCIETE GENERALE : 21.05.2019 Assemblée générale annuelle et Conseil d'administration du 21 mai 2019 (PDF 266Ko)
PU
20:42Le pétrole termine sans tendance claire à New York
RE
20:40GENSIGHT BIOLOGICS : Assemblée Générale Mixte du 11 juin 2019
PU
20:40GENSIGHT BIOLOGICS : Rapport de présentation des résolutions – AGM 2019
PU
20:40GENSIGHT BIOLOGICS : Candidatures au poste d'administrateur
PU
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité