Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Allemagne-Les partis de la coalition au plus bas dans les sondages

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/10/2018 | 02:53

BERLIN, 12 octobre (Reuters) - Le bloc conservateur CDU-CSU de la chancelière allemande Angela Merkel et le Parti social-démocrate (SPD), son partenaire de coalition, reculent dans les intentions de vote, montre une enquête d'opinion publiée jeudi, alors que les dissensions se sont accrues au sein du gouvernement.

Les conservateurs sont mesurés à 26% (-3 points) et le SPD à 15% (-3 points), selon un sondage de DeutschlandTrend pour ARD, soit le niveau mensuel le plus bas jamais mesuré pour une coalition, précise la chaîne de télévision.

Cette enquête d'opinion a été diffusée à trois jours d'élections régionales en Bavière où la CSU, qui a gouverné la Bavière de façon quasi-ininterrompue depuis l'après-guerre, devrait perdre sa majorité absolue au parlement régional.

Angela Merkel a appelé la droite allemande à en finir avec ses querelles internes, afin d'enrayer sa chute dans les intentions de vote pour les deux élections régionales prévues dimanche.

La CDU et son allié bavarois de la CSU s'efforcent de maintenir un front uni sur la politique migratoire et le sort du service du renseignement intérieur, confronté à un scandale politique.

Selon le sondage, le SPD recule au quatrième rang au niveau national, derrière les Verts, mesurés à 17% (+3 points), et le parti d'extrême droite AfD (Alternative pour l'Allemagne), crédité de 16%. (Michael Nienaber; Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
14:11Le "spread" Italie-Allemagne inquiète les banques italiennes
RE
13:48CHINE : La croissance au plus bas depuis 2009, Pekin rassure
RE
13:34CHINE : Les régulateurs s'empressent de rassurer les investisseurs
RE
13:29DISCOURS DU PRÉSIDENT JUNCKER À LA DEUXIÈME SESSION PLÉNIÈRE DE L'ASEM : ''Renforcer le système multilatéral: faire progresser le partenariat avec l'ASEM sur des questions d'intérêt mondial''
PU
13:2920 OCTOBRE 2018 : Journée européenne de la statistique
PU
13:17Paris et Berlin pour un impôt sur les sociétés minimum, selon la presse
RE
13:02AIR FRANCE KLM : donne jusqu'à 15h aux syndicats pour signer un accord
RE
12:50DEVISES : les risques s'accumulent sur l'euro
CF
12:09AIDE D'ÉTAT : la Commission autorise un financement public grec à hauteur de 306 millions € pour la construction du tronçon sud de l'autoroute E65
PU
11:28L'euro stable face au dollar, l'Italie inquiète
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité