Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Allemagne : la production industrielle rebondit en octobre, "lueur d'espoir"

07/12/2021 | 12:40
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Francfort (awp/afp) - La production industrielle allemande a progressé en octobre après une baisse en août et septembre, contrastant avec une série de mauvais indicateurs conjoncturels récents sur fond de pénuries et d'une forte hausse des prix.

L'industrie allemande, pilier de la première économie européenne, a produit 2,8% de plus sur un mois, selon des données officielles publiées mardi par l'office fédéral des statistiques Destatis.

"C'est une bonne nouvelle au bon moment", estime Jens-Oliver Niklasch, économiste chez la banque publique régionale LBBW.

L'indicateur a baissé de 3,5% en août et de 0,5% en septembre (chiffres révisés meilleurs qu'initialement annoncé), et les analystes sondés par Bloomberg s'attendaient à une progression de 1,0% en octobre.

Sur un an cependant, l'industrie allemande s'est contractée de 0,6% après 0,4% en septembre et reste 6,5% en dessous du niveau d'avant la pandémie.

Le rebond industriel "n'est pas une surprise", mais constitue "une lueur d'espoir" sans toutefois être "un tournant" ni "le début d'une reprise durable", résume Carsten Brzeski, macroéconomiste chez ING.

L'Allemagne a effectivement connu une série d'indicateurs dans le rouge récemment, alors que le pays est confronté à une violente quatrième vague de la pandémie de Covid-19, à des pénuries persistantes de composants électroniques et de matières premières, ainsi qu'à une inflation galopante.

"La production industrielle était si faible que l'arrivée d'un seul conteneur ou d'une poignée de puces électroniques entraine une reprise", ajoute M. Brzeski.

Croissance nulle au quatrième trimestre

Également mardi, le moral des investisseurs a reculé de 1,8 point à 29,9, selon l'indice ZEW, qui est toutefois ressorti au dessus des attentes des analystes.

Les investisseurs portent également un regard plus négatif sur la situation conjoncturelle actuelle, reflété dans une baisse de 19,9 points de l'indice correspondant, à -7,4.

Cela "montre que l'espoir d'une croissance beaucoup plus forte au prochain semestre diminue", explique Achim Wambach, président du ZEW.

Les commandes industrielles, qui donnent un avant-goût de l'activité, ont notamment chuté de 6,9% en octobre, a indiqué Destatis lundi, après une hausse de 1,8% en septembre.

Le secteur automobile est particulièrement plombé par les pénuries de puces, essentielles dans la production, et cumule les mauvais indicateurs depuis plusieurs mois. Mais en octobre ce secteur - le plus important de l'industrie allemande - a vu sa production progresser de 12,6% sur un mois.

Ce chiffre "signifie que la production industrielle en général pourrait progresser au quatrième trimestre", engendreant "une contribution positive" à l'évolution du PIB, relève Andrew Kenningham, de Capital economics.

"Toutefois, il semble que toute amélioration du côté de la production manufacturière sera plus que compensée par la faiblesse du secteur tertiaire", affecté par les nouvelles restrictions sanitaires renforcées en Allemagne, ajoute l'expert.

La banque fédérale allemande Bundesbank prévoit une croissance nulle au quatrième trimestre, après +1,7% pour la période de juillet à septembre, et le gouvernement allemand s'attend pour l'année à une hausse de 2,6% du PIB.

ats/ol


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:40Turquie-Erdogan menace la presse de représailles
RE
11:36L'UE veut investir des milliards d'euros dans les semiconducteurs, dit Breton
RE
11:21Boris Johnson se rendra en Europe de l'Est la semaine prochaine
RE
11:16MALI : La France ne peut pas rester au Mali à n'importe quel prix, dit Parly
RE
11:11La présidentielle italienne toujours dans le flou
RE
08:35Mali-La France ne peut pas rester au Mali à n'importe quel prix-Parly
RE
08:35Mali-la france ne peut pas rester au mali à n'importe quel prix-…
RE
04:07Birmanie-Un an après le putsch, les familles de détenus en quête de réponses
RE
28/01Ukraine-Biden enverra sous peu des troupes US en Europe de l'Est
RE
28/01La SEC des États-Unis approuve une nouvelle bourse américaine dotée d'une alimentation par blockchain et d'un règlement plus rapide
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"