Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCybersécuritéCommuniqués

Allemagne: le moral des investisseurs au plus haut depuis 2015 (ZEW)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/01/2020 | 12:19

Berlin (awp/afp) - Le moral des investisseurs allemands s'est de nouveau amélioré en janvier pour atteindre son plus haut niveau depuis juillet 2015, signe d'un retour de la confiance des marchés après l'accord commercial sino-américain, selon le baromètre de l'institut ZEW publié mardi.

L'indicateur particulièrement instable a atteint 26,7 points en janvier, soit 16 points de plus qu'au mois de décembre.

Il dépasse les prévisions des analystes de Factset, qui tablaient sur une légère augmentation à seulement 15 points.

Dans la zone euro, l'indicateur atteint 25,6 points, soit 14,4 points de plus par rapport au mois de décembre.

La composante du baromètre mesurant la situation actuelle de la conjoncture de l'économie allemande atteint -9,5 points, soit 10,4 points de plus qu'en novembre, une forte hausse illustrant ce nouvel optimisme des marchés.

"Cette forte augmentation" de l'indice "s'explique avant tout par la récente entente entre la Chine et les Etats-Unis", qui "entretient l'espoir" d'une "réduction du poids pesant sur l'économie allemande", commente le président du ZEW, Achim Wambach, cité dans un communiqué.

L'industrie exportatrice, moteur traditionnel de la première économie de la zone euro, est fortement perturbée par le conflit commercial sino-américain, qui fragilisent ses débouchés.

Le secteur automobile a particulièrement été touché, avec une chute historique de sa production en 2019 (-9%), à 4,7 millions d'unités, son plus bas niveau depuis 1997.

Mais l'accord commercial partiel signé mi-janvier entre la Chine et les Etats-Unis, signe d'un apaisement des tensions entre les deux puissances, redonne de l'espoir aux marchés.

La production industrielle allemande a rebondit sur un mois en novembre (+1,1%), quand les exportations ont reculé(-2,3%) selon les plus récentes données disponibles, dressant également un portrait contrasté de la première économie européenne.

afp/jh

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Forex"
10:02LUTTE CONTRE LA FRAUDE FISCALE : les résultats en 2019
PU
09:55Les actions reculent, Apple souffre du coronavirus
RE
09:00Bourse - hsbc perd 4% après ses résultats annuels et l'annonce d'un plan de restructuration
RE
08:46Les entreprises britanniques doivent préciser l'impact du coronavirus sur leur activité
08:44MICHAEL BLOOMBERG : USA 2020-Le ton monte entre Sanders et Bloomberg
RE
08:30Baisse de 7,4% du marché automobile européen en janvier, selon l'ACEA
RE
08:24UE : les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 7,5% en janvier - ACEA
DJ
08:20Les Boy Scouts d'Amérique font faillite
08:15Bourse - l'action apple cotée à francfort perd 5,9% dans les premiers échanges après l'avertissement du groupe lié au coronavirus
RE
08:14Janvier noir pour le marché automobile européen
AW
Dernières actualités "Forex"