Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Allemagne: légère hausse de la production industrielle en juin

05/08/2022 | 09:21

Francfort (awp/afp) - La production industrielle s'est légèrement reprise en juin en Allemagne, en particulier dans les secteurs énergivores et malgré les pénuries d'approvisionnement qui perdurent, selon des chiffres provisoires publiés jeudi.

Le secteur manufacturier, pilier de la première économie européenne, a grimpé de 0,4% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, après une légère baisse de 0,1% en mai, selon un communiqué de l'institut de statistique Destatis. Ce dernier a révisé la valeur du mois de mai à la baisse, annoncée initialement en hausse de 0,2%.

La production en Allemagne traverse une phase de stabilisation après une lourde chute de 3,7% en mars, causée par le choc de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe en février.

L'indicateur fait mieux en juin que les attentes des analystes financiers sondés par Factset, qui tablaient sur une baisse de 0,4%.

Sur un an, la production baisse de 0,5% en mai, a encore indiqué Destatis.

En juin, elle a progressé de 0,4% dans les "secteurs énergivores" (comme la chimie et la métallurgie), qui ont accusé une baisse supérieure à 5,4 % de février à mai, dans un contexte de flambée des tarifs d'énergie.

La production industrielle est globalement tirée par tous les secteurs : les biens d'investissements grimpent de 1,0%, les biens intermédiaires de 0,3% et ceux de consommation de 1,1%, dans un contexte d'inflation élevée qui lèse le pouvoir d'achat des ménages.

Hors industrie, la production dans le BTP a reculé de 0,8 % sur un mois.

Le modèle industriel allemand, très dépendant du commerce international et de prix d'énergie modérés, est mis à mal par le manque chronique de produits primaires et intermédiaires, les prix élevés des matières premières et l'incertitude géopolitique liée à la guerre en Ukraine.

S'y ajoute l'impact de la politique de Pékin contre le Covid-19, qui a entraîné confinements et fermetures d'usines en Chine, premier partenaire commercial de l'Allemagne.

Ce ralentissement industriel met un frein à la reprise économique de l'Allemagne, entamée en début d'année.

Au deuxième trimestre, le PIB a stagné (0,0%), signant l'une des plus piètres performances de la zone euro.

Le pire pourrait encore venir, avec un arrêt redouté des livraisons de gaz russe en Europe qui réduirait la valeur du PIB allemand de 1,5% en 2022 et de 2,7% en 2023, selon le FMI.

afp/al


© AWP 2022
Dernières actualités "Économie"
07:27Point marchés-La prudence devrait limiter les écarts avant l'emploi aux USA
RE
07:26Les Etats-Unis étudient des "réponses" pour leurs liens avec Ryad après la décision de l'Opep+
RE
07:26STOCKS INDE - Les actions indiennes chutent en raison de la baisse des banques ; l'attention se tourne vers les données sur l'emploi aux États-Unis.
ZR
07:24Samsung: Baisse du bénéfice d'exploitation au troisième avec le recul de la demande de puces
RE
07:21Une mission civile de l'UE à la frontière Arménie-Azerbaïdjan, dit Macron
RE
07:17Biden compare la menace nucléaire de Poutine à la crise des missiles cubains
RE
07:14La justice suspend la procédure de Twitter contre Musk jusqu'au 28 octobre
RE
07:09Les actions de HK suivent les marchés asiatiques à la baisse, les actions immobilières chinoises mènent la chute
ZR
07:07Les gains du dollar font mal aux bénéfices des entreprises américaines
ZR
07:05Les actions du Vietnam tombent à leur plus bas niveau depuis début 2021
ZR
Dernières actualités "Économie"